Connaître la Bible

Catégorie: Extraits, Video
Sujet:

Et donc nous sommes exhortés ici à être riche, à faire de la Bible notre amie intime et à la connaître comme notre poche. Et c’est trite à dire, mais tant de personnes ne sont pas riches, mais plutôt pauvres dans la Parole. Ils disent qu’ils sont chrétiens depuis longtemps, mais, ici ils n’ont encore jamais dû lire la Bible en entier une seule fois.

Cela me rappelle un mari qui est parti depuis longtemps, et il revient et en vient à découvrir que sa femme n’a pas lu toute sa lettre.

Maintenant, qu’est-ce que le Seigneur doit ressentir ? Certainement que c’est un mécontentement pour Lui. Certainement, une insulte. Car Il a façonné et assemblé cette merveilleuse Parole et nous ne la lisons pas ?

Pour certains, c’est simplement par ce qu’ils n’ont jamais été nés de nouveau. D’accord? Je veux dire qu’ils n’ont pas la Parole de Dieu écrite dans leur esprit, ils ne l’ont pas écrite sur leur coeur. C’est la réalité de la Nouvelle Alliance. Quand le Seigneur vient au renouvellement de toutes choses, Il implante la parole dans notre âme même. Et donc pour certains, c’est juste qu’ils n’ont jamais été nés de nouveau.

Femmes, vous voyez un homme qui vous intéresse, et vous découvrez qu’il n’est pas quotidiemment dans la Parole de Dieu, ne l’épousez pas. Ne vous approchez pas de la porte de sa maison. Et pareil pour les hommes avec les femmes.

Parce que cette personne, vous voyez, est un homme maudit. “L’homme heureux”, Psaume 1:1, “est celui qui trouve son plaisir dans la loi du Seigneur, et il la médite jour et nuit.”

Et nous ne parlons pas ici seulement de la connaissance brut de la Bible. D’accord?

ça revient à dire, “Laisse la Parole de Christ habiter pleinement en toi, en toute sagesse.”

Parler de la sagesse, pas seulement de la connaissance pour la connaissance. Je veux dire que la connaissance ne peut rien faire sauf nous détruire. Si nous ne faisons pas attention, ça nous fera enfler d’orgueil. Il ya a beaucoup de fierté qui peut être attachée à la connaissance de la Bible plutôt qu’à la connaissance de quelqu’un d’autre. Terrible. ça peut nous faire enfler.

Et donc, nous ne voulons pas seulement des informations, nous voulons que notre vie soit changée. Nous voulons avoir l’esprit de Christ. Nous voulons connaître le seigneur, être sur la page sacrée “Je te cherche, Seigneur.”

Et donc quand nous lisons la Bible, nous voulons la lire correctement pour saisir le message, pour saisir l’esprit de Christ, qu’Il puisse habiter en nous en toute sagesse.

Comment savons-nous que ce livre, comment savons-nous que ces mots, sont inspirés? Et bien, je dois l’admettre, je ne peux pas vous le prouver. Comme deux et deux font quatre. Vous savez, l’aveugle ne peut pas voir le soleil. Mais une fois que les yeux sont ouverts, il y a de la lumière partout. L’illumination spirituelle s’authentifie elle-même.

Comme le frère a dit dans son témoignage, il n’avait pas lu le livre de Jean avant de réaliser que ce livre venait d’un autre royaume. Elle s’authentifie elle-même.

Pensez à son style. je veux dire que le Coran ne peut lui être comparé. Pensez au message. Nous parlons de l’origine de toutes choses. Nous parlons de la fin de toutes choses. Le but de toutes choses. Nous parlons du ciel et de l’enfer, comment gagner l’un et échapper à l’autre. Nous parlons de la vie éternelle! Nous parlons de l’immortalité! Comment vaincre le tombeau!

C’est le message du livre que vous avez en mains! Et il n’y a rien d’autre qui puisse nous donner cette grâce, cette aide, cette vie, cette connaissance, cette sagesse.

Pensez à l’unité de ce livre. Soixante-six livres écrits pas près de quarante auteurs, sur une période de 1600 ans. Et pourtant ces livres fusionnent en un seul grand message.

Pensez à la diffusion de ce Livre. Aucun autre livre ne peut lui être comparé! Plus de Bibles écrites et dans plus de langues que n’importe quel autre livre qui ait été écrit.

Pensez à la conservation de ce Livre. Il a été maltraité par les pieds de l’orgueil partout, et pourtant il est toujous là.

Pensez aux prophéties dans ce Livre. On a prophétisé sur des villes et des pays des centaines d’années avant, même en détail, jusqu’aux trente pièces d’argent.

Ah, il n’y a pas d’autre livre comme celui-là! David dit concernant Goliath, ‘Seigneur, il n’y en n’a pas comme lui!” Pas comme lui! Et donc c’est avec l’épée de l’esprit, nous n’avons pas d’autre livre comme celui-là!

Que faisons-nous avec la bonne parole de Dieu?

Pensez à la puissance de ce Livre. Des vies ont été changée, des pays ont été changés, des âmes ont été rachetées, le péché a été écrasé, des ténèbres ont été dispersées par ce Livre. Quel Livre nous avons!

Le Seigneur n’a pas dit, “Votre maison passera.” Il a dit, “Le ciel et la terre passeront, mais mes paroles ne passeront point.” Elles sont infaillibles.

La santé faiblit, l’économie s’affaiblit, tout s’affaiblit et s’épuise. Mais la Parole de Dieu demeure. Elle reste.

Si elle est infaillible, nous devrions investir dedans tout ce que nous avons. N’est-ce pas? Les autres choses échouent, la Parole de Dieu n’échouera pas. Vous ne regretterez jamais. Donnez-vous à deux choses éternelles sur terre qui sont la Parole de Dieu et les âmes des hommes.

George muller, il estimait qu’il avait lu la Bible plus de cent fois lorsqu’il a atteint l’âge de soixante ans. Et alors dans les vingt-deux dernières années de sa vie, il l’a encore lu une centaine de fois, cinq fois par ans. Et pourtant il disait, “J’ai l’impression”, vers la fin de sa vie il disait, “J’ai l’ipression que j’ai juste commencé à gratter la surface de ce que Dieu a à nous dire.”

Cette parole est tellement indispensable, je vous dis. Je veux dire qu’elle est indispensable au salut. D’accord? C’est la puissance de Dieu dans le salut. Dans les journaux, les magazines, Facebook, vous ne trouverez aucune aide contre vos péchés.

Vous savez, quand je suis arrivé ici jeudi, je me suis approché de la porte par ici pour m’inscrire et j’ai vu une pancarte sur la porte. ça disait, “Inscription pour la Conférence de la Communauté à l’arrière du batiment.” Et il y avait une flêche, “Allez par là et par là.” Et savez-vous ce que j’ai fait? J’ai vu une secrétaire assise là-bas, j’ai ouvert la porte, et je lui ai demandé. Et elle m’a dit la même chose que sur la pancarte. Et ensuite j’ai réfléchi, et j’ai pensé, “Pourquoi n’ai-je pas pris la pancarte pour ce qu’elle était?”

Et donc avec nous, nous devons prendre le Livre pour ce qu’Il est! C’est une carte routière pour le ciel, vous devriez la croire et marcher dans sa lumière.

Oui, c’est tellement suffisant. Vous pouvez aller à l’université, et vous pouvez obtenir un diplôme en sociologie, et pourtant vous ne savez pas comment vous entendre avec votre frère, votre soeur, votre père, votre mère, votre femme. Vous pouvez obtenir un diplôme en philosophie, et pourtant ne pas connaître le vrai but de la vie. Un diplôme en langue et communication, et pourtant vous ne savez pas comment parler avec le Dieu qui vous a créé.

C’est la bonne Parole de Dieu, soyons riche en elle. Tellement merveilleuse.! Je veux dire que ces histoires sont exactes. Ces prophéties sont vraies. Ces phrases sont magnifiques. Ces préceptes sont saints. C’est la bonne Parole de Dieu.

Ce n’est pas étonnant que John Wesley ait dit, “Donnez-moi le livre, donnez-moi le livre de Dieu!”

Vous savez, vous les étudiants, ce que c’est, quand un étudiant peut aller à l’université et subitement, il a complètement changé de vitesse. Il s’investit, il étudie. A chaque moment de libre, il étudie. Vous quittez la table après le diner, et vous retournez à vos livres. Comment se fait-il que nous étudiions si assidument les livres que les hommes ont écrits et quand on en arrive à la bonne Parole de Dieu, nous sommes si nonchalants, si désinvolte ? ça ne semble pas, ça n’a pas de sens.

Je parlais avec un frère l’autre jour et il disait, et en déplacement, il dit, “J’écoute l’Epitre aux Hébreux 3 ou 4 fois,” j’ai oublié ce qu’il disait, “vers midi.” Vous l’avez dans le casque, vous savez, et juste pour faire entrer la Parole de Dieu dans son âme.

Allez et entrer dedans! Ne vous y fiez pas et ne traînassez pas. Votre temps, votre précieux temps.

Prenons une décision…vous savez, Esdras a dit, “J’ai appliqué mon coeur…”, vous savez, comme un réveil, “J’ai appliqué mon coeur à étudier la loi de l’Eternel.”

Nous devons prendre des résolutions ici, et nous y tenir. Des choix, je parle de choix.

Oh, quelle Parole nous avons! Soyons riches en elle et répandons la, ce que je veux dire c’est, maintenant!

J’ai grandi dans le nord-est de l’Iowa, dans une petite communauté agricole et en ce temps-là il y avait une ferme tous les 400 ou 500 mètres. Tout le monde connaissait tout le monde. Il y avait Axel Rasmussen, il y avait Baldy Peeper, il y avait Ed Portus, et jusqu’à la dernière ferme, nous les connaissions tous.

Et à un moment, c’était un moment dans ma vie, quand j’aurais pu revenir en arrière, environ deux ou trois ans après ma conversion, quand je suis revenu vivre à la maison avec mes parents, conduisant ce camion de gravier, quand j’aurais pu repasser dans cette zone et aller de porte en porte et tout ce que j’aurais eu à leur dire c’est, “Mon ami, l’ami de mon père, je veux te dire que j’ai été délivré de mes péchés par la grâce de Dieu.” Et je ne l’ai pas fait. J’étais si faible à cette époque. Je n’ai rien fait. Et vous savez quoi ? Maintenant, ils sont presque tous partis.

Si vous voulez faire quelque chose pour Dieu, vous feriez mieux de le faire maintenant. Vous feriez mieux de le faire aujourd’hui. Vous feriez mieux d’y aller! Bougez! Soyez riches dans le Parole, et encore plus maintenant que vous voyez le jour arrivé!