Inonder votre esprit de pensées de Christ

Sujet:
Catégorie: Extraits, Video

Si vous négligez les Ecritures, il n’y a aucune excuse, nous devons prier la Parole de Dieu, souvent nous n’obtenons rien parce que nous ne prions pas, rappelez-vous “Nous n’avons pas, parce que nous ne demandons pas.” Prier pour une fraiche révélation de Jésus Christ tel qu’Il est dans les Ecritures.


Frères, la bataille est dans l’esprit, nos pensées doivent être soumises à Christ. Nos pensées doivent être envahies par la Parole de Dieu.

Frères, vous savez ce que Paul a fait? Réfléchissez avec moi! Il a présenté les Gentils! Pour votre réflexion, pour votre analyse, il le met devant vos pensées afin que vous puissiez l’analyser et vous pouvez regarder ça et vous pouvez dire, “Ok, les Gentils sont futiles.” Et ensuite vous entendez un message comme ce qui a été préché il y a plusieurs semaines sur la futilité de l’esprit; et vous commencez à regarder ça, “Wow, nous étions comme ça! Nous étions futiles. Tout ce à quoi nous avons donné notre vie, ce n’était que de la futilité!” Et donc, nous commençons à penser de cette manière. A chaque fois qu’il y a cette tentation de retourner dans le monde, de retourner vers les tentations de tous ces trucs qui prennent au piège, nous pouvons penser, nous pouvons penser de façon logique. Nous pouvons nous lever le matin et penser, “Je ne veux pas gaspiller ma vie. Je dois revêtir l’homme nouveau.” Vous voyez, frères, nous commençons à penser. C’est là où la bataille est gagnée.

Je peux garantir que s’il y en a certains d’entre vous qui se disent chrétiens, et vous vous débattez dans la vie, vous ne pensez pas correctement. Vous n’avez pas appris Christ correctement; vous n’avez pas réfléchis à Christ correctement; vous ne L’avez pas appris correctement. Quelque chose est défectueux.

Frères, quand vous remplissez votre esprit avec la Parole de Dieu tout le temps; “Ta Parole est vérité”, frères, nous serons sanctifiés par cette vérité. Parce que cette vérité envahit l’esprit, elle affecte la façon de penser. Regardez, cette vérité entre, et elle nous rend libre parce qu’elle commence à nous saisir. Et elle nous restreint, et elle nous guide dans des directions qui sont justes, et que Dieu approuve. Frères, c’est ça. C’est comme ça que vous jetez le vieil homme, vous arrêtez de penser comme vous aviez l’habitude de le faire.

En fait, comment est dirigé le vieil homme? Par les désirs corrompus; et plutôt que d’être dirigés par des désirs corrompus, vous commencez à être conduits par la vérité. Par un esprit qui pense réellement, par un esprit qui voit les choses droites.

Frères, quand vous commencez à jauger les faits, nous avons parlé de ça avant. Frères, les gens vivent d’une certaine manière; quand ils commencent à réalisez, “Wow, ma vie est courte. Je n’ai droit qu’à une cartouche et tout ce que je fais ici a de l’importance. Et je vais me tenir devant Christ un jour et être jugé pour ça.” Vous commencez à laisser cette vérité vous contrôler jour après jour. Une des choses, c’était, frères, quand nous étions perdus, nous n’avons essayé de réfléchir à ça! Nous n’avons pas essayé de réfléchir à la mort! Nous n’avons pas essayé de réfléchir au jugement! Nous n’avons pas essayé de réfléchir aux conséquences du péché. Nous n’avons pas essayé de réfléchir à l’enfer. Nous n’avons pas essayé de réfléchir à ça. Frères, nos esprits ont été illuminés maintenant. Nous pouvons prendre la vérité et nous pouvons penser, “Wow, vous savez quoi, je n’ai jamais trouvé que le péché était en fin de compte agréable quand j’étais perdu. Je n’ai jamais trouvé qu’en fin de compte il accomplissait et me donnait ce qu’il avait promise de me donner. Je n’ai jamais trouvé qu’il produisait réellement le bonheur dans ma vie.” Qu’allez-vous faire maintenant? Allez-vous arrêter de penser ça? Allez-vous arrêter de réfléchir à la futilité? Vous voyez que Paul expose ça pour que nous puissions l’examiner, et vous pouvez dire, “Oui, c’est exactement comme ça qu’était ma vie! Elle était avide de toute cette sensualité, et j’étais dur et j’étais sans coeur, et j’étais étranger à la vie de Dieu, et oui, je vois que tout est vrai!” Et maintenant vous commencez à penser, “Bon, attend une seconde. Jésus est venu dans ce monde, et ils L’ont appelé Jésus parce qu’Il allait me sauver de mes péchés.” Et vous commencez à penser, Il est venu dans ce monde pour me délivrer de ce présent siècle mauvais. Et vous commencez à penser, il y a une grandeur illimitée de puissance en moi! Et vous commencez à penser, et vous savez quoi, si je n’ai pas la sainteté dans ma vie, je lis quelque part dans 2 Timothée, alors je ne suis pas un vase convenable pour que le Maitre l’utilise. Et donc, si je veux réellement que ma vie soit fructueuse, il doit y avoir la sainteté ici. Je dois m’y efforcer. Vous commencez à penser.

Vous savez, l’Apôtre Paul le dit comme ça : Nous ne savons pas ce que nous allons être, mais nous savons ceci, nous savons que, quand nous Le verrons, nous allons être tel qu’Il est. Et il dit que tous ceux qui ont cette espérance se purifient. Bon, maintenant, quelle est la logique de ça? Bon, la logique est celle-ci. Regardez, si je crois qu’Il m’a sauvé pour me présenter saint et irréprochable devant Lui; si je crois qu’Il est venu dans ce monde pour briser la puissance du péché dans ma vie, et me libérer pour être zélé dans les bonnes oeuvres; si je crois qu’il y aura un jour où je vais devoir me tenir devant Lui et Lui rendre compte; si je crois qu’Il est l’image même de la beauté; si je crois que le chemin même de l’utilité dans cette vie; et je pense ça tout le temps. Je pense! Je pense! Nous devons penser, penser.

Frères, réfléchissez à ce qui se passe dans l’esprit de quelqu’un qui apprend Christ, qui entend Christ, qui est enseigné de Christ, que se passe-t-il? Bon, il regarde, il contemple. Il pense, il réfléchit à ce qu’il a appris et il dit, “C’est réellement important. C’est la chose la plus importante que j’ai jamais entendue, c’est tout! C’est la vérité.” Pas seulement, oui, il y a d’autres choses dans ce monde qui sont vraies, mais ceci est LA vérité. J’ai trouvé quelque chose qui est la vérité. J’ai trouvé quelque chose qui est au-delà de tout autre chose à trouver. Je laisserai partir tout le reste plustôt que de la laisser partir. Je sacrifierai tout tant que je pourrai avoir Celle-là dont j’ai entendu parler. Le message de Christ, il commence à le saisir, il le tient, il le capture. Il envahit sa façon de penser.

Frères, quand vous vous levez le matin et vous réfléchissez à quel point Christ est précieux, quand vous réfléchissez à quel point Il est beau, quand vous réfléchissez à, “Je veux me rapprocher de Lui. Je veux qu’Il me parle aujourd’hui. Je veux connaitre Sa présence manifestement dans ma vie, je veux la sentir, je veux en connaitre la joie. Je veux connaitre la brûlure de Sa présence.” Mais je réalise ceci, il y a des choses que je peux faire dans ma vie qui peuvent empêcher ça, qui peuvent attrister l’Esprit. Vous voyez, vous pensez, “Je ne veux pas que ça arrive. Je vais chercher à vivre de façon pure.” Et tout le temps, nous sommes dirigés de l’intérieur. Nous sommes conduits par la vérité dans notre être à l’intérieur. Nous sommes dirigés par la manière dont nous pensons. Frères, voici le coeur du problème. C’est ça. C’est pour cela que les Ecritures sont tellement essentielles à notre vie. Frères, je vais vous dire ceci aussi. Si c’est à l’image de Dieu, à la ressemblance de Dieu, que nous avons été créés, si c’est vrai, vous vous réveillez et vous réalisez, Dieu m’a sauvé, je suis un enfant de Dieu. Il m’a engendré et a mis Son image en moi. Pouvez-vous même imaginer ce que Pierre a dit? Nous sommes des possesseurs de la nature divine. C’est une des choses les plus stupéfiantes, c’est stupéfiant! Nous sommes des possesseurs de la nature divine?!

Frères, une des choses avec lesquelles nous devons envahir notre pensée, si évidemment Dieu Lui-même, si l’image de Dieu, l’image de Dieu brule en moi, et s’écoule en sainteté et justice, si c’est réellement ce qu’est l’homme nouveau, alors frères, je dois être contrôlé par une vérité comme celle-là. Je dois venir dans la Parole de Dieu et je dois voir Dieu dans toute Sa justice, et je dois voir Dieu dans toute Sa sainteté. Je dois voir ça. Dieu est saint, saint, saint, toute la terre est remplie de Sa gloire.

Frères, cela ne capturera pas votre âme si vous n’êtes pas dans ce livre. Et je veux dire, dans le prière, et cela fait une différence. Vous êtes dans la Parole, et vous priez dans la Parole. Dieu, montre-moi, Dieu, enseigne-moi, montre-Toi à moi. Vous commencez à laisser cette crainte de Dieu surgir et vous saisir, et Dieu dans toute Sa gloire, et vous voyez Sa sainteté.

Frères, la sainteté, je vais vous dire ceci. Les théologiens essaient de l’expliquer, Dieu qui est saint, il n’y a aucn doute que cela comporte une réalité de pureté, d’être séparer, mais vous savez, tout le monde lutte avec ça. Et je pense que la manière la plus proche par laquelle vous arrivez à comprendre ce que signifie la sainteté, c’est simplement de regarder Dieu. C’est de prendre Sa Parole révélée et c’est de découvrir, et je vais vous dire que la sainteté de Dieu brille certainement le plus fort à cet endroit, juste là sur la Croix. Mais quoi? Cela a demandé à Dieu Lui-même de souffrir sous l’indignation de Dieu Lui-même. Dieu souffrant sous Dieu. La sainteté de Dieu dans une haine absolue. Il a les yeux purs, alors regarder le péché, et il ne peut pas le regarder, et il doit être puni, et Il brisera avec Sa puissance accablante là où il est! Et Christ devient péché.

Je vais vous dire tout d’abord que la Croix ne parle pas de nous. Elle parle du saint nom de Dieu. Elle parle de Dieu qui se venge Lui-même! Frères, nous commençons à voir ça, et cela nous saute dessus, et nous voyons. Et comme Il est juste, comme Il est absolument parfait, comme tout au sujet de Dieu est droit, jusqu’au bout des ongles. Tout ce qu’Il fait est une perfection de justice immaculée.

Et frères, j’aurais aimé sortir tout ceci ici dès aujourd’hui, mais ce n’est pas comme ça que ça se passe. Cela vient par une vie continue passée dans cette Parole, tout le temps, et en étudiant et en méditant, et en s’éloignant, là où, frères, si vous vous éloignez de ce livre, et vous n’êtes pas agités, impactés, influencés, ou poussés par sa vérité, vous ne le lisez pas correctment.

Frères, si vous négligez ce livre, il n’y a simplement aucune excuse. Et priez-le dedans, frères. Cela fait une grande différence quand vous priez, quand vous cherchez Dieu. Souvent, nous n’avons pas parce que nous ne demandons pas. Une des choses, venez dans ce Livre et suppliez. Rappelez-vous, rappelez-vous frères, rappelez-vous! Ce sur quoi j’ai insisté au sujet de la prière de Paul, la-bas au chapitre 1, en priant pour que nous puissions avoir une révélation de Lui, nous avons besoin d’une révélation de Dieu, nous avons besoin d’une révélation de Sa vérité pour notre âme.