Priez et soyez seul avec Dieu

Catégorie: Prédications Complètes
Sujet:

Serait-il juste possible qu’il voulait toujours s’éclipser pour être seul avec Dieu simplement car il l’aimait? Car il l’aimait.


Ouvrons nos bibles au chapitre 11 de Luc Luc chapitre 11 verset 1 “Jésus priait un jour en un certain lieu. Lorsqu’Il eut achevé, un de Ses disciples Lui dit : “Seigneur, enseigne-nous à prier, comme Jean l’a enseigné à ses disciples.”” J’aimerais que nous prêtions attention à un aspect très, très important. Je le crois de tout mon coeur. C’était quelque chose d’effrayant de regarder Jésus prier Il s’agissait d’un moment spectaculaire Bien plus grand que tout ce qu’Il a pu faire d’autre Notez bien qu’ici il est dit que ça avait lieu quand “Jésus priait un jour en un certain lieu Lorsqu’Il eut achevé” Personne n’osait toucher à cette arche Lorsqu’Il s’agenouillait, lorsqu’Il faisait appel à Son Père Cela ne ressemblait à rien que personne n’ai déjà vu sur cette terre. Ensuite le texte continue et dit : “un de Ses disciples Lui dit : Seigneur, enseigne-nous à prier” Je trouve que c’est une déclaration incroyable et je trouve qu’elle est très souvent négligée par ceux qui étudient ce texte. Faites attention à ça, c’est très important. Un disciple n’est jamais venu à Jésus en demandant : “Enseigne nous à prêcher” Un disciple n’est jamais venu à Jésus en demandant : “Enseigne nous à marcher sur l’eau” Un disciple n’est jamais venu à Jésus en demandant : “Enseigne nous à ressusciter les morts” Un disciple n’est jamais venu à Jésus en demandant : “Enseigne nous à chasser les démons” Si vous, vous vouliez apprendre à jouer au basket-ball. Vous ne viendriez surement pas me demander à moi parce que je n’y connais pas grand chose en basket-ball. Vous voudriez savoir quel est mon domaine de compétence et vous me poseriez des questions à ce sujet. Vous posez des questions à quelqu’un sur ce dont il est expert ce qui vous impressionne le plus chez celui-ci. Je crois sans l’ombre d’un doute que la plus grande manifestation du divin n’était pas vue quand Jésus ressuscita les morts ou quand il marcha sur l’eau mais quand Il priait. Et je crois quand lorsque Ses disciples voyaient Jésus prier Ils n’en revenaient pas Ils n’en croyaient pas leurs yeux ni même ce que leurs oreilles entendaient Jésus était un homme de prière. Un homme de prière. Maintenant, laissez-moi vous poser une question. Quand on vous entend prier, entend-on quelqu’un qui connait Dieu? Entend-on le refrain d’une religion? Entend-on des mots qui vous ont été appris par d’autres? Entend-on des formules? De l’intellect? Ou bien entend-on un homme ou une femme ou un enfant qui passe beaucoup de temps dans la présence de Dieu? Quelqu’un est-il déjà venu à vous pour demander : “Apprend-moi à prêcher comme toi”? Ce peut être quelque chose dont l’on soit fier mais pas devant Dieu. Quelqu’un est-il déjà venu à vous pour demander : “Apprend-moi à gérer les choses comme tu les gères” Quelqu’un est-il déjà venu à vous pour demander : “Apprend moi à prier” Je ne suis pas un grand homme mais j’ai eu le privilège dans ma vie d’être en présence d’hommes qui ont été utilisés par Dieu et il y a quelque chose que j’ai remarqué ils n’avaient pas grand chose en commun mis à part une chose : lorsqu’ils se mettaient à genoux quelque chose d’inhabituel se produisait. On dit souvent lorsque quelqu’un réussit quelque chose il peut vous regarder en clignant de l’œil et dire : “ça s’apprend pas” ” il faut être né avec” Vous ne pouvez pas faire semblant de prier. Jésus était un homme de prière et quand Il priait les gens voyaient la différence. Maintenant, je veux regarder à cette idée un moment, que Jésus était un homme de prière. J’ai noté quelques versets ici, et je vais en lire quelques-uns pour que vous puissiez comprendre l’importance de la prière dans la vie de Jésus et que vous puissiez comprendre que si la prière était à ce point importante pour le Fils incarné du Dieu vivant alors à quel point devrait-elle être importante pour nos vies? À combien plus forte raison devrait-on dépendre de la prière? Jésus vivait une vie de prière. C’est la première chose que je voudrais que vous voyez. Dans Luc 5:16 il est dit : “Et lui, Il se retirait dans les déserts, et priait” Vous savez souvent il y a des choses que l’on aime beaucoup et vers lesquelles on s’évade pour échapper aux choses que l’on aime moins. Un homme voudrait se soustraire aux travaux du jardin en allant voir un match. Un homme peut venir au travail en avance afin qu’il puisse s’évader en allant chasser. Une épouse peut vouloir s’évader en allant dans les magasins. On s’évade grâce aux choses que nous apprécions le plus. N’est-ce pas un crime que Jésus-Christ et le royaume de Dieu nous semblent être un travail dont ils nous faudraient nous évader? J’ai entendu l’histoire d’un évangéliste descendant de l’avion et reçu par des pasteurs, qui l’emmenèrent immédiatement jouer au golf. Je n’ai pas de problème avec ça même si je n’y ai jamais joué moi-même. Ils l’ont emmené sur un terrain de golf et c’est bien j’imagine qu’ils pensaient qu’il avait besoin de repos et lorsqu’ils étaient la-bas au beau milieu de ce que l’on peut faire sur un terrain de golf l’évangélise commença a dire: ” Vous savez, le Seigneur est si bon l’autre jour il…” Et le pasteur l’arrêta et dit: “Ne parlons pas boulot ici” ” Ici c’est l’endroit où l’on se repose” Le seul endroit ou vous pourrez trouver du repos est en Jésus-Christ. Vous savez quand vous marchez avec Dieu c’est lorsque vous vous évadez en allant à Lui. Quand vous dites “J’ai tellement de choses à faire, tellement de travail que je dois faire à contrecœur. J’aimerais tellement m’évader vers Lui un instant car Il est celui vers qui je me sauve. Il est l’endroit où je me repose. Lorsque la prière ressemble à un travail nous ne sommes pas comme Christ. Nous ne sommes pas comme Jésus. Il est dit qu’Il se retirait dans les déserts et priait. Notez qu’Il va dans les déserts. Mes amis, le monde et même l’église, sont remplis de bruits, tellement de bruits, que de temps en temps, surtout ceux d’entre vous qui êtes pasteurs vous devez vous retirer et vous devez aller dans un désert la où personne ne pourra vous trouver et vous devez chercher votre Dieu. Et faite attention quelques fois à ne pas prendre avec vous tous ces livres. Car pour beaucoup, Jésus-Christ ne devient pas plus qu’une bonne exegèse ou herméneutique. Quelque chose qui s’étudie au lieu d’une personne à aimer. Jésus se retirait. Dans Matthieu 14:23 il est dit: “Quand Il l’eut renvoyée, Il monta sur la montagne, pour prier à l’écart et, comme le soir était venu, Il était là seul.” Quelqu’un pourrait dire : ” Pourquoi Jésus avait besoin de prier autant?” Il est l’incarnation du Fils de Dieu” Nous parlerons de cela. Mais laissez-moi vous montrer à quel point cette question est stupide. Est-il possible qu’Il voulait toujours se retirer et être seul avec Dieu simplement parce qu’Il L’aimait? Parce qu’Il L’aimait. Il est dit dans Luc 6:12-13 : “En ce temps-là, Jésus se rendit sur la montagne pour prier, et il passa toute la nuit à prier Dieu. Quand le jour parut, Il appela Ses disciples, et Il en choisit douze, auxquels Il donna le nom d’apôtres”. Laissez-moi vous poser une question? Avez-vous déjà eu à prendre une décision très difficile? Avez-vous déjà passé votre nuit à prier pour cela? Si vous répondez non, je vous dis Regardez, on a trouvé quelqu’un de plus fort que Jésus. N’est-ce pas incroyable que Jésus se retirait et passait la nuit entière à prier, afin de discerner la voix du Père? Afin de choisir les hommes qui devaient être sélectionnés. Mais on se croit supérieur. Ce n’est plus nécessaire maintenant. Il continue en Matthieu 26:36 : “Là-dessus, Jésus alla avec eux dans un lieu appelé Gethsémané, et Il dit aux disciples : “Asseyez-vous ici, pendant que Je m’éloignerai pour prier.”” Asseyez-vous ici, pendant que Je m’éloignerai pour prier. Qui peut oublier le jardin de Gethsémané? qQi aura oublié la guerre qui a été menée dans ce lieu? Mes amis, lorsqu’Il s’est relevé, la bataille était terminée. La guerre a eu lieu la-bas. Combien de choses devons-nous combattre? Combien de philistins devons-nous combattre et qui restent sur nos terres qui sont comme des épines pour nous? Pourquoi? Parce que nous ne prenons pas le taureau par les cornes. Nous n’allons pas lutter avec Dieu jusqu’à ce que la victoire soit acquise. Jésus-Christ obtint la victoire dans ce jardin, et Il l’obtint en luttant dans la prière jusqu’à la victoire totale. Le passage qui dit : ” cette sorte ne sort que par la prière et le jeune (Matthieu 17:21)” Ce n’est pas simplement concernant les démons mes chers amis. Il y a tellement de montagnes dans vos vies. Tellement d’obstacles. Tellement de choses dans vos vies qui cherchent à vous faire dérailler, à vous arrêter. Et ça restera le cas car certaines choses ne disparaissent pas juste avec des conseils. Ils ne disparaissent que lorsque vous tombez face à Dieu jusqu’à ce qu’Il vous délivre. Jésus était un homme de prière. Il l’a montré dans tout les aspects de sa vie. Ensuite, Jésus a enseigné sur la prière. Il a enseigné la prière. Les écritures sont remplies des enseignements de Jésus sur la prière, à tel point qu’il est impossible de les voir toutes ce soir. Il y a deux passages que je veux mettre en lumière et ils se trouvent en Luc 18. Le verset 1 dit : “Jésus leur adressa une parabole, pour montrer qu’il faut toujours prier, et ne point se relâcher.” C’est cela l’enseignement de Jésus-Christ. Juste ici. Si vous vouliez résumer l’ensemble de Ses enseignements sur la prière, Ce serait qu’il faut toujours prier. Maintenant pour toi jeune homme qui écoute, Laisse moi t’apprendre quelque chose qui t’aidera. J’entend souvent des jeunes hommes qui me disent “Et bien en fait je n’ai pas de temps spécifique dédié à la prière. Je suis plus du genre à sentir la présence de Dieu pendant ma journée mais je n’ai pas réellement d’endroit secret où je vais prier. Laisse moi te dire quelque chose jeune homme. Tu ne pourras jamais apprendre à ressentir la présence de Dieu si tu ne passe pas beaucoup de temps en secret dans la prière. La puissance nécessaire pour sentir la présence de Dieu. La puissance de vivre une vie de prière, de communiquer en continu avec le Père se trouve dans le temps secret passé avec le Seigneur, ces temps passés dans la prière. Et Jésus dit qu’il faut toujours prier, et ne point se relâcher. Commencer une prière n’est jamais un problème. Comprenez-vous? Vous avez commencé tellement de pétitions adressés devant le trône de Dieu. La question est : Avez-vous lutté pour elles? Avez-vous insisté jusqu’à la fin? Avez-vous persévéré? Est-ce que ces pétitions dans vos cœurs, dans vos esprits, qui sont écrites sur des bouts de papiers depuis peut-être 15 ans et pour lesquelles vous dites au Seigneur : ” Je ne te lâcherai pas “? C’est facile de commencer une prière mais c’est autre chose de persévérer dans cette prière. Alors il nous dit de prier et de ne pas nous relâcher car le relâchement est la fin de toutes les prières. Ensuite il dit en Luc 18:8 ce que je considère comme étant un des versets les plus tristes de la Bible. Il est en Luc 18.8 : “Je vous le dis, il leur fera promptement justice. Mais, quand le Fils de l’homme viendra, trouvera-t-Il la foi sur la terre ?” Pourquoi est-ce si triste? Jésus vient de leur donner une parabole pour leur montrer qu’ils doivent toujours prier et ne pas se relâcher. C’est comme si le Christ parlait ainsi : ” Écoutez! Mon père est fidèle, ma parole est vraie ! Il est prêt à faire bien plus que tout ce que vous pourriez demander ou penser ! Je vous le dis, demandez et vous recevrez ! Frappez et l’on vous ouvrira ! Cherchez et vous trouverez ! Mais Jésus s’arrête et dit : “Mais, quand je reviendrai trouverai-je quelqu’un qui ait la foi? Est-ce que quelqu’un me prendra au mot? Nous émettons tant de doutes non seulement sur l’infaillible parole de Dieu, mais aussi nous doutons du caractère de Dieu lorsque nous ne saisissons pas des promesses. Soit nous n’avons aucune passion pour l’avancement du royaume ou bien nous pensons qu’il peut avancer grâce à la puissance de la chair, de l’intellect, d’une structure ecclésiastique. Il continue. Il enseigna sur la prière. Je veux vous montrer quelque chose: Pourquoi était-il nécessaire pour Jésus de prier? Et je vous ai déjà répondu que c’est à cause de Son amour pour le Père. L’amour de Dieu vous poussera à vouloir parler avec lui et à l’écouter. Mais il y avait une autre raison. Je veux lire un texte qui se trouve dans Actes 2:22 : “Hommes Israélites, écoutez ces paroles ! Jésus de Nazareth, cet homme…” Laissez-moi vous relire ça. “Jésus de Nazareth, cet homme à qui Dieu a rendu témoignage devant vous par les miracles, les prodiges et les signes qu’Il a opérés…” que Dieu a opérés, par Lui au milieu de vous, comme vous le savez vous-mêmes ;” Retenez bien mes mots, à chaque fois qu’une secte s’attaque au Christianisme, le première endroit où ils frappent sera toujours la déité de notre Seigneur et sauveur Jésus-Christ n’est-ce pas? Ils vont attaquer sa déité. Durant 2000 ans d’histoire chrétienne, il nous a fallu monter des murs pour les garder à l’extérieur. Nous avons dû nous battre et amasser des armes. Nous avons dû faire de l’apologétique. Nous avons dû faire tout cela. C’est notre but et notre responsabilité de proclamer que Jésus-Christ est Dieu. Ce n’est pas que nous avons oublié ce que nous avons fait mais que nous ne comprenons plus ce que signifie que Dieu soit devenu chair. Dans Son humiliation, Sa kénose Son incarnation, le Fils de Dieu n’a jamais cessé d’être ce qu’Il a toujours été. Il devint ce qu’Il a toujours été. Il ne cesse d’être pleinement divin mais cette plénitude a revêtu l’enveloppe humaine et Il a marché sur cette terre en tant qu’homme. Et il y a une chose, qu’il est difficile de manier mais qui est très importante. Une des choses que nous avons faites c’est de relier toutes les œuvres, toutes les actions de Jésus à Sa divinité. Il a fait ceci. Comment-ce possible? Et bien Il est Dieu. Et c’est vrai, mais nous devons voir que l’emphase des écritures, est mise sur le fait que Jésus-Christ a marché sur cette terre en tant qu’homme. Et ce qu’Il a enseigné, les miracles qu’Il a produit, Il les a produit en tant qu’homme parfaitement et complètement soumis à la volonté de Son Père, parfaitement et complètement dépendant du Saint Esprit. Et lorsque l’on réalise cela, que ce passe-t-il ? Jésus-Christ, notre frère aîné devient également notre modèle. Il devient notre modèle. Je crois que c’est McMillan qui a écrit le livre “Power without Measure (MacMillan, J. Douglas)” Un excellent livre à lire si vous en avez l’occasion. Et je veux que vous voyez que dans Son humiliation dans Son incarnation, Dieu est devenu homme, Oui il est Dieu mais en même temps, Il est pleinement homme. Et en tant qu’homme, Il a vécu une vie parfaite. Il a enseigné une parole parfaite. Il a produit d’innombrables miracles. Il a acquis la rédemption avec Ses propres mains. En étant parfaitement soumis à la volonté de Dieu et à la puissance du Saint Esprit. J’aimerais que nous observions certaines choses pendant un instant. Je pense que ça nous aidera. Premièrement, je veux que nous regardions à Jésus-Christ, l’homme parfaitement et complètement soumis à la volonté du Père. Il est dit dans Jean 4:34 ” Jésus leur dit : Ma nourriture est de faire la volonté de Celui qui M’a envoyé, et d’accomplir Son œuvre.” Je ne peux pas dire la même chose de moi. Vous savez ce qui me gênait le plus derrière les coulisses quand nous étions en prière ? Serais-je en train de prier avec autant de zèle et être autant concerné par ces réunions, si ce n’étaient pas les nôtres? Si elles n’étaient pas sponsorisées par HeartCry et si ce n’était pas moi qui prêchait? Je fais beaucoup pour moi-même. Ma nourriture est mauvaise. Ce n’est que du purin. Je serais un hypocrite si je me tenais devant vous en vous disant que ces mots sont les miens. Mais Jésus disait en toute circonstance : “Ma nourriture, Ma substance la chose pour laquelle Je vis est de faire la volonté de Mon Père.” C’est pourquoi on peux connaitre un homme à la façon dont il prie bien plus qu’à la façon dont il prêche. On peut prêcher pour différentes raisons, mais prier dans le secret c’est faire la volonté du Père et se nourrir d’une nourriture pure à la table du Seigneur. Un de nos plus grands problèmes, lorsque l’on apprend cela, nous le disons, écoutez bien ce que nous disons mais un de nos plus grands problèmes est que oui, nous ne sommes pas comme Jésus. Il y a beaucoup de mentions de la loi dans le mouvement réformé. Les hommes seront jugés par la loi. Et il y a du vrai dans cela. Les hommes seront jugés par la loi. Mais ce n’est rien pour moi d’être jugé par la loi. Prenez Paul Washer et mettez le sur la balance, prenez la loi et mettez la sur la balance à son tour. C’est une chose. Bien sûr j’échouerai mais vous savez à quoi il est plus difficile de se mesurer? Mettez Paul Washer sur la balance, et mettez Jésus-Christ l’homme parfait de l’autre côté. Afin de se comparer. Voila notre but. On peut dire que notre seul besoin est d’être comme Jésus. La plus dangereuse prière qu’un homme puisse faire est celle-ci: Seigneur, rend-moi plus comme Christ. Je me fiche d’être détrôné par Toi. Je me fiche de savoir si Tu dois m’ôter mon ministère. Je me fiche de savoir si Tu dois détruire. Je me fiche de ce qu’il m’arrivera. Rend-moi plus comme Jésus-Christ. C’est pratiquement signer son propre arrêt de mort. “Si le grain de blé qui est tombé en terre ne meurt, il reste seul mais, s’il meurt, il porte beaucoup de fruit. (Jean 12:24)” Sa volonté était de faire celle de Son Père. Dans Jean 5:19 il est dit : Jésus reprit donc la parole, et leur dit : En vérité, en vérité, Je vous le dis, le Fils ne peut rien faire de Lui-même, Il ne fait que ce qu’Il voit faire au Père ; et tout ce que le Père fait, le Fils aussi le fait pareillement.” Le Fils ne peut rien faire de Lui-même. Un Chrétien chinois après avoir visité les États-Unis et avoir vu toutes nos églises et le reste vous savez ce qu’il a dit? Il a dit ” Je suis absolument abasourdi devant tout ce que vous arrivez à faire sans Dieu” C’est vraiment incroyable ce que vous arrivez à faire.” Mais Jésus dit ” Je ne peux rien faire… Je ne peux rien faire sans Lui” On s’émerveille devant la déclaration d’indépendance mais nous avons besoin d’une déclaration de dépendance. Une dépendance totale. Il est très difficile pour ceux d’entre nous qui ont grandi dans une démocratie de comprendre la souveraineté totale. De comprendre qu’Il est Seigneur. Et que nous ne devons pas courir derrière Lui, ou devant Lui, mais nous devons marcher à Ses côtés, à Ses côtés. Heureusement quand un jeune homme grandit dans son ministère… La plupart du temps le ministère d’un jeune homme est rempli d’activités Il y a de l’activité partout. Mais quand toute cette poussière soulevée retombe à terre il ne reste plus que ça, de la poussière. Mais lorsqu’il grandit et que l’activité s’amenuise au point ou l’on dit de lui qu’il n’a plus le même zèle qu’autrefois, beaucoup plus de choses sont faites alors car il ne cherche qu’à faire ce que le Père lui demande de faire. Voyons aussi dans Jean 5 : 30, un de mes versets préférés de la Bible. Il dit ceci: ” Je ne puis rien faire de Moi-même ” Je ne puis rien faire de Moi-même. Combien de choses faisons-nous par nous-mêmes? N’est-ce pas un grand péché de faire tout par nos propres moyens? Et on nous a enseigné cela dans notre culture. Un homme a besoin d’une voiture mais n’a pas l’argent pour l’acheter. Que fait-il? Il va à la banque. Il fait les choses à sa manière, de sa propre initiative jusqu’à la fin. Et il en est esclave. C’est le contraire d’un homme qui dit: “J’ai besoin d’une voiture. Je n’ai pas d’argent. Père… J’ai besoin d’une maison. Je n’ai pas d’argent. Père… Je veux faire cela au nom de Jésus-Christ et pour le ministère mais Père je n’initierai rien de moi-même. Montre-moi, guide-moi. C’est un abandon total à Lui. Un abandon total. Ce n’est pas mon témoignage que je donne. Mais c’est seulement à propos de Jésus-Christ. Je veux que vous Le voyiez, oui comme étant Dieu en chair mais je veux que vous Le voyiez en tant qu’homme totalement soumis à la volonté de Dieu. Et j’aimerais que vous voyiez que c’est ce à quoi vous êtes appelés. La prière est peu de chose, à moins que ce géant ne soit tué. La fin de notre volonté propre et notre soumission à Jésus-Christ. Cela devrait être notre façon de répondre à toutes les questions qui nous sont posés. Si quelqu’un vous demande : “Pourquoi es-tu allé la-bas? Pourquoi as-tu fais cela?” la réponse devrait être: “Je crois que c’était la volonté de Dieu” “Alors c’est une grande opportunité pour toi !” Non, je n’ai pas d’opportunité, excepté celle de faire la volonté de Dieu” Si toutes les portes du monde s’ouvrent et que Dieu dit “Stop” alors vous glorifiez Dieu en vous arrêtant. Et vous vous éviterez de tomber dans de nombreux dangers. Non seulement cela, mais voila ce dont je veux vraiment vous faire part. Dans la soumission totale de Jésus-Christ à la volonté du Père, Il était absolument dépendant de l’oeuvre du Saint Esprit. Jésus-Christ, dans Son humiliation Son incarnation laissant de côtés Ses habits de gloire Oui toujours Dieu mais marchant sur terre en tant qu’homme. Il a fait ce qu’Il a fait par la puissance du Saint-Esprit. Soumis à la volonté de Dieu. Habilité par le Saint Esprit. Et donc encore une fois, notre frère aîné est notre exemple. Nous ne pouvons pas Le renier en disant : “Je ne serais jamais comme mon frère aîné parce qu’Il est Dieu”. Il y a de grandes vérités la dessous. Votre frère aîné est Dieu. Non, vous ne serez jamais comme Lui. Mais vous devriez apprendre de cela, votre frère aîné étant Dieu est devenu homme et a marché comme un homme parfaitement soumis à la volonté du Père et parfaitement dépendant de l’oeuvre du Saint Esprit. Voila ce qui est. On ne cherche pas la divinité mais on cherche à être comme Lui soumis à la volonté du Père et d’être habilité, dépendant de la puissance du Saint Esprit. Maintenant, j’aimerais lire quelques passages qui vont nous ouvrir les yeux. Luc 4:1 dit : “Jésus, rempli du Saint-Esprit, revint du Jourdain, et il fut conduit par l’Esprit dans le désert” Vous voyez ? C’est une parole puissante. Il a été mené au désert par l’Esprit. Matthieu nous dit : Il a été conduit au désert par le Saint-Esprit. Ici nous avons Dieu incarné et qui pourtant est sensible à l’oeuvre et au leadership du Saint-Esprit. À combien plus forte raison devrions-nous l’être ? Au Pérou, il y a une expression très utilisée et qui dit que quand un homme ne marche pas selon Dieu, il est tel un homme ivre naviguant sur le fleuve Amazon ce qui est très périlleux. Vous êtes tel un homme ivre naviguant les yeux bandés la nuit sur un rapide avec toute votre famille assise derrière et le bateau est également rempli de dynamite. Mes amis, le Chrétien qui ne cherche pas à être conduit par le Saint-Esprit est en grand danger, en grand danger. Je veux vous dire quelque chose. Il y a deux extrêmes et c’est vraiment ce qu’ils sont : des extrêmes. Il y a des personnes qui n’ont pas la moindre connaissance des écritures, et qui prétendent être conduites par l’Esprit. Et l’esprit qui les anime est en contradiction avec la parole. Nous savons que cela est fallacieux. Mais il y a aussi des personnes qui ne sont pas dans ce cas mais qui ne sont que dans la thèse, réfléchissant à une correcte exégèse et c’est tout. Et ils ne connaissent rien de ce qui est d’être conduits et dirigés par l’Esprit de Dieu qui parfois fait faire aux hommes des choses inhabituelles pour arriver à Ses fins. Ce ne sont jamais des choses qui contredisent l’écriture, mais tout de même inhabituelles. Nous devons être dans la parole, affermi dans la parole. Nous devons aussi supplier l’Esprit qu’Il nous révèle la volonté de Dieu dans Sa parole. Mais nous devons être sensible à chaque instant afin de Le suivre. Non seulement pour débuter notre voyage dans le désert mais afin d’être conduit au milieu de ce désert par la puissance du Saint Esprit. En Luc 4:14 il est dit : “Jésus, retourna en Galilée” Faites attention à cela. Il revient du Jourdain rempli par le Saint Esprit. Maintenant Il revient en Galilée dans la puissance du Saint Esprit. Luc 4:14 Luc 4:18, il parle de Son ministère ou même c’est l’écriture qui parle de Son ministère : “L’Esprit du Seigneur est sur Moi, parce qu’Il M’a conféré l’onction pour annoncer la bonne nouvelle aux pauvres ; Il M’a envoyé pour proclamer aux captifs la délivrance, et aux aveugles le retour de la vue, pour renvoyer libres les opprimés (Nouvelle Bible Segond)” Le ministère de Jésus Christ était un ministère habilité par la puissance de l’Esprit. Un ministère sensible au Saint-Esprit. À combien plus forte raison devrions-nous faire de même ! Mes chers amis, beaucoup traitent la parole de Dieu et la nouvelle alliance comme si c’était la loi écrite sur des tablettes de pierre. Les voici. Obéissez-y par la puissance de la chair. C’est impossible ! Nous lisons l’écriture. Nous y voyons ces commandements, nous le savons. Combien de maris ont déjà dit : ” Je sais que cela est juste mais je ne pourrais pas le faire”? “Je sais que je suis supposé aimer ma femme de cette manière mais je n’en n’ai pas la force” Bien sur que non ! Vous n’avez pas la force de faire quoi que ce soit. Alors quand vous ouvrez ce livre et que vous voyez ces commandements vous devez réaliser que le seul moyen par lequel vous sortirez de ce désert est par la puissance du Saint-Esprit. Criez quand vous lisez ces commandements: “Oh Dieu remplis-moi ! Remplis-moi! Remplis-moi. Remplis-moi. Remplis-moi. C’est le cri constant du croyant. Remplis-moi. Dieu ne donnera-t-il pas le Saint-Esprit à ceux qui Lui demande? Vous me direz, frère Paul, nous l’avons fait. Oui, mais ce que le texte montre et Spurgeon l’a bien vu c’est que bien que l’on soit né de nouveau et que le Saint-Esprit soit en nous nous devons constamment crier à Lui pour de plus grandes manifestations de sS puissance, afin de respecter les commandements de Dieu et vivre la vie d’un homme de Dieu dans la dépendance totale de l’oeuvre du Saint-Esprit. Une des choses que j’ai remarqué étant jeune après m’être convertis. Un frère plus âgé qui s’appelait Pitman vint à moi avec une pile de livres et m’a dit :” Lis ces livres” Et il y avait l’autobiographie d’Hudson Taylor, celle de George Mueller, “Le secret spirituel d’Hudson Taylor” et tout les livres de Leonard Ravenhill. Et j’ai commencé à lire et à voir la vie de différents hommes au travers de l’histoire d’un côté comme de l’autre venant de différents endroits de différentes dénominations, d’époques et j’ai vu que ces hommes et ces femmes qui ont servi Dieu d’une manière si grande n’avait pratiquement rien en commun mis à part ceci : Leur vie de prière et leur conscience que leur plus grand besoin était d’être remplis du Saint-Esprit. Conscients qu’ils ne pouvaient absolument rien faire sans l’oeuvre du Saint-Esprit, qu’ils ne pouvaient rien initier sans l’oeuvre du Saint-Esprit. Il est dit dans Luc 5:17: “Un jour Jésus enseignait. Des pharisiens et des docteurs de la loi étaient là assis, venus de tous les villages de la Galilée, de la Judée et de Jérusalem…” Et maintenant écoutez : ” et la puissance du Seigneur se manifestait par des guérisons.” Je veux que vous voyez cela. Le Saint-Esprit était présent pour que Jésus puisse guérir. Mes chers amis, revenons un peu en arrière. Ce Jésus était Dieu. Ce nazaréen, cet homme de Nazareth Il était Dieu fait chair mais dans Son humiliation, afin de marcher devant Dieu comme le vrai serviteur de Yahweh le véritable homme de Dieu Il s’est humilié, a laissé Ses habits de gloire a revêtu l’enveloppe humaine et a marché par la puissance du Saint-Esprit. Et il a fait ce qu’Il a fait car Il était soumis à la volonté de Dieu et Il était rempli du Saint-Esprit. Combien plus grand est notre besoin! Combien plus grand est notre besoin! Les baptistes sont tellement réactionnaires. On voit beaucoup de mauvaises choses et environ 95% est faux. Des choses qui prétendument faites au nom du Saint-Esprit par la puissance du Saint-Esprit et qui contredisent les écritures. Mais nous les baptistes ce que l’on fait souvent au lieu de recentrer ces choses nous allons à un autre extrême. Nous avons un besoin constant d’être remplis et de supplier afin d’être de plus en plus remplis. Il est dit dans Luc 6:19 : “Et toute la foule cherchait à Le toucher, parce qu’une force sortait de lui et les guérissait tous.” C’est incroyable. Luc 8:46 : “Mais Jésus répondit : Quelqu’un M’a touché,” car J’ai connu qu’une force était sortie de Moi.” Je crois que la Bible version King James emploie ici l’expression : “une vertu est sortie de moi.(Français version Osterwald)” Jésus était un homme bouillant rempli du Saint-Esprit et les œuvres qu’Il a faites Il les a faites par la puissance du Saint-Esprit. Et quand une oeuvre était faite, la puissance du Saint-Esprit sortait en dehors de Lui. Parfois j’assimile cela à la prédication. Dans ce sens c’est une toute petite similarité mais la voici. J’ai noté que des hommes prêchent et qu’ils expriment leurs dons de prêcheurs et qu’ils le font par la puissance du Saint-Esprit. Une fois la réunion terminée, ils sont absolument épuisés. Une vertu est sortie d’eux. L’Esprit les a tellement élevés et remplis de puissance qu’à la fin lorsque tout est fini… bon sang.. C’est comme une femme qui sait que son enfant est piégé dans une voiture et avec l’adrénaline arrache la porte de ses gonds. Et plus tard, ses bras sont gonflés et fatigués à cause de la force que son corps a fourni. De la même manière, prêcher lorsqu’un homme fait selon ses dons et selon l’écriture, soutenu par Dieu, la puissance du Saint-Esprit le recouvrira entièrement. Elle le recouvrira entièrement. On poursuit. La prière était essentielle pour Jésus-Christ. J’aimerais lire quelques lignes d’un commentateur. je ne sais même pas de qui il s’agit mais il a dit ceci: “Jésus est l’homme dépendant, et c’est justement à cela que nous nous échouons. Il s’est retiré dans le désert et pria. Toujours dépendant comme l’homme obéissant et victorieux. (John Nelson Darby, Traduction libre)” Voyez que c’est la dépendance de Jésus à Dieu qu’il décrit comme amenant l’obéissance et la victoire” Matthew Poole écrit ceci : ” Nous rencontrons souvent le Christ nous commandant à la prière secrète par son propre exemple” Cela nous remet beaucoup en question, car j’exige de vous que vous pratiquiez la prière secrète par mes mots, mais y arriverai-je par mon exemple? Cela amène à réfléchir. Il dit : ” Nous rencontrons souvent le Christ nous enjoignant à la prière secrète par Son propre exemple comme par Ses préceptes, choisissant toujours les endroits les plus privés et retirés nous enseignant donc à faire de même, à souvent prier notre Père qui voit dans le secret, et Son exemple nous encourage bien plus, car nous avons bien plus à faire avec Dieu que Lui. (Traduction libre)” Vous savez ce qu’il veut dire ? Matthew Poole dit ici que nous avons plus de chose à faire avec Dieu dans la prière que Jésus. Pourquoi? Et bien il dit :” C’est parce que Jésus n’avait pas de péchés à confesser, ou de choses pour lesquelles demander pardon, aucun besoin de demander la grâce pour se sanctifier. Jésus vivait une vie de prière et c’était courant pour Lui de prier secrètement avec Son Père. Et pourtant Il n’avait pas tout les besoins que nous avons. Il n’avait pas besoin de confesser Ses péchés. Il n’avait pas à demander pardon. Il n’avait pas besoin de supplier pour toujours plus de grâce et toujours plus de miséricorde comme nous. J’aimerais finir avec un exemple qui vient de Jésus dans Marc au chapitre 1, Marc 1:29 Je vais commencer à lire : “Et aussitôt, sortant de la synagogue, ils allèrent avec Jacques et Jean dans la maison de Simon et d’André. Or la belle-mère de Simon était couchée, elle avait de la fièvre ; et aussitôt ils lui parlent d’elle. Et s’approchant, Il la fit lever en la prenant par la main ; et aussitôt la fièvre la quitta ; et elle les servit. Et, le soir étant venu, comme le soleil se couchait, on lui apporta tous ceux qui se portaient mal, et les démoniaques ; et la ville tout entière était rassemblée à la porte : et il en guérit plusieurs qui souffraient de diverses maladies, et chassa plusieurs démons, et ne permit pas aux démons de parler parce qu’ils Le connaissaient. Et s’étant levé sur le matin, longtemps avant le jour, Il sortit et s’en alla dans un lieu désert ; et Il priait là. Et Simon et ceux qui étaient avec lui, Le suivirent. Et L’ayant trouvé, ils Lui dirent : Tous Te cherchent. Et Il leur dit : ” Allons ailleurs… (Version Darby)” Brièvement, ce que je veux vous montrer c’est d’abord que se passe t-il ici? Il enseignait à la synagogue. Il était en train de s’occuper des démoniaques. Il en revient et vous voyez que Marc utilise souvent le mot “Aussitôt”. Et aussitôt, aussitôt. Si vous lisez le livre de Marc correctement, après l’avoir fini vous devriez être épuisés parce ça ressemble à des flashs de Jésus et de Ses activités. Sans aucun répit. Aussitôt, aussitôt. Et donc le texte dit : “Et aussitôt, sortant de la synagogue, ” ils allèrent dans la maison de Simon. La belle-mère de Simon était malade et Il l’a guérie. Encore une vertu qui sortit de Lui. “Et, le soir étant venu, comme le soleil se couchait, on Lui apporta tous ceux qui se portaient mal, et les démoniaques “. La ville entière s’est rassemblée. Laissez-moi vous expliquer. Quand le soir était venu, Pourquoi? Car c’était le sabbat. Ça me rappelle lorsque l’on cédait des terres gratuitement à l’ouest d’Oklahoma. Les gens étaient sur la ligne de départ, des centaines de personnes à cheval, tirant des chariots, car au moment où le départ était donné tout le monde a couru pour essayer de trouver sa terre. Des gens sont morts durant cette ruée. Je veux que vous sachiez qu’alors pour le Sabbat il y avait des milliers de personnes qui attendaient que la nuit tombe afin de faire le voyage pour le Sabbat de faire le voyage jusqu’à Lui, pour Lui. Lorsque le moment vint, c’était l’heure. Le coup de départ était donné et la course avait commencé. Pour vous donner une idée de ce à quoi cela ressemblait. Une fois dans les montagnes de Santa Rosa dans les Andes. Les gens ont découvert que j’avais amené un docteur avec moi. Il y avait 1500 personnes rassemblées pour une conférence biblique et ils ont découvert que j’avais amené un médecin avec moi. Même si tous savaient que ce médecin n’avait pas de médicaments. Même si ce médecin n’avait pas d’outils de travail et même s’il en avait eu, il n’aurait rien pu faire dans un endroit aussi sale. Vous n’avez jamais vu une telle guérilla de toute votre vie. Ce n’est pas parce qu’ils étaient méchants ou mauvais. Ils étaient désespérés. Aucun médecin n’était encore jamais venu. Ils étaient pauvres. Ils étaient brisés. Leurs enfants étaient malades et mourants. Des hommes avec la tuberculose, d’autres souffrants, des personnes avec des plaies et des blessures. Ça a tourné au cauchemar. Ils ont saccagé la porte de la hutte. Nous sommes montés au deuxième étage. J’ai du m’arrêter de prêcher. Pendant 3 jours j’ai traduis pour le médecin. Je veux que vous réalisiez ce qui se passe ici. Vous pouvez pensez que Jésus se trouvait dans un petite village calme et que quelques-uns venaient à lui pour être guéris. Non, c’était des milliers de personnes. Violentes et en colère se pressant se ruant à l’intérieur attendant d’être guéries. Il travaille et eux sont en colère et ils sont désespérés. Ils ont peur que le temps passe et qu’ils ne puissent pas Le voir. C’est un véritable champ de bataille qu’il y avait. Une horrible scène à voir. Et si certains ont déjà travaillé dans le ministère, ils savent que ce genre de chose est absolument épuisante. C’est épuisant. Et ici dans ce passage, il est dit que lorsque le soir était venu, “comme le soleil se couchait, on Lui apporta tous ceux qui se portaient mal”. Regardez au verset 35. “Et s’étant levé sur le matin longtemps avant le jour…” Il n’y a pas beaucoup de temps entre ces deux versets, pas beaucoup de temps. J’imagine que les gens campaient tout autour de la maison. J’imagine que lorsque Jésus sortit de la maison, Il a du se frayer un chemin au travers de foules comme Il l’a fait parfois lorsque l’on cherchait à Le tuer ou pour le faire roi. J’imagine qu’Il a du se frayer un chemin en faisant bien attention de ne pas les réveiller. Voilà un homme qui s’est tué à la tâche. A-t-Il seulement dormi? Et lorsqu’Il se lève que fait-Il ? Il prie. Il faut que je fasse attention ici car ceux qui travaillent dans le ministère ont réellement besoin de repos. C’est un réel besoin de ne pas travailler jusqu’à l’épuisement ou d’être impliqué dans des activités qui les empêchent de s’adonner à la prière, à la lecture de la parole ou à la prédication. Mais j’aimerais que vous notiez quelque chose ici à propos de la vie de Jésus-Christ. Si un homme peut dire : ” J’en ai assez fait”, ” J’ai donné absolument tout ce que j’avais”, c’était Jésus. Et si un homme avait une raison pour dire “Seigneur, Je ne peux pas prier maintenant, il y a tant de personnes blessées que Je n’ai pas encore touchées, Il y a tellement de travail pour le ministère je n’ai pas le temps de prier”. Si jamais quelqu’un a eu le droit un jour de dire cela à ce moment-là, c’était Jésus. J’aime beaucoup ce que Martin Luther a dit une fois. Il a dit ” J’ai tellement de travail à faire aujourd’hui que je dois prier pendant au moins 3 heures où bien je n’y arriverai jamais” C’est à l’opposé de ce que l’on fait, n’est-ce pas? “J’ai tellement de chose à faire aujourd’hui. Je n’ai pas le temps de prier. Regardez ce que l’on dit. Avec cette déclaration on est entrain de dire : Je sors et je vais accomplir certaines choses par ma propre force” Maintenant, Jésus sort et regardez. Il se peut que je spécule un peu ici mais je crois que ce qui se passe ici c’est que Simon se sent coupable. Verset 36 :”Simon et ceux qui étaient avec lui se mirent à Sa recherche ; et, quand ils L’eurent trouvé, ils Lui dirent : Tous Te cherchent.” Qu’est-ce que Tu fais? Tu ne vois pas tous ces gens? Qu’est-ce que Tu fais dehors dans le noir à prier? Est-ce que Tu sais que tout le monde Te cherche? Il y a des gens qui sont blessés et qui ont besoin de Toi. Jésus ne s’est pas laissé avoir par les sentiments. Il savait que Sa priorité était de se tenir dans la présence de Son Dieu. De chercher la face de Son Dieu De suivre Son Dieu. Et la plus grande chose qu’Il pouvait faire pour l’humanité et également la plus grande chose que vous pouvez faire pour l’humanité : Cherchez votre Dieu. Pour ceux d’entre vous qui sont dans des églises, ou peut-être pasteurs. Parfois on me demande d’aller dans les églises et de prêcher dans des églises qui cherchent un pasteur. Je fais souvent une chose un peu spéciale et vous devriez le faire. Je m’assoie. Je leur demande de sortir un tableau ou un paperboard dehors devant l’église. Et je leur dit, bon, que voulez-vous que le pasteur fasse? Et ils notent toutes sortes de choses que le pasteur devrait faire. Ensuite une fois qu’ils ont fini, on a environ 68 h de travail à répartir sur le tableau pour chaque jour. Je leur dis, combien de temps doit-il passer dans la parole? A s’occuper des âmes de vos enfants? Elles dépendent de la façon dont il prêche. Combien de temps voulez-vous que cet homme passe dans la parole? Prochaine question : Combien de temps cet homme devrait-il passer à intercéder? Combien de temps doit-il consacrer à chercher la face de Dieu afin de Le connaître? C’est le plus grand des besoins. Je ne sais pas pour vous mais je crois que le plus grand des besoins est de chercher le Seigneur comme Jésus Le cherchait et d’être dans Sa présence et d’être remplis par Sa puissance. Qu’est-ce qui ne peut pas être surmonté dans la prière? Répondez-moi. Qu’est-ce qui ne peut pas être fait par les mains du Tout-Puissant? Répondez-moi. Que pouvez-vous faire avec vos bras fébriles? Répondez-moi ! Il peut faire tomber le rideau de fer en un jour. Il peut convertir toute une nation en une heure. Appelez-Le. Croyez-Le. Prions. Père, je viens devant Toi. Tu as été bon envers moi ce soir. Je l’apprécie grandement, Seigneur. Tu as été une aide. Tu as été miséricordieux. Seigneur je prie pour Ton peuple. Je prie pour Ton peuple, Tes saints ici présents. Déverse sur eux ton Esprit de prière et de supplication. Laisse-les voir, Seigneur, que c’est en persévérant que la bataille se gagne et que le plus fébrile, le moins doué de nous tous, la moindre parmi la plus petite tribu de Sion peut accumuler plus de victoires que les plus grands guerriers des douzes tribus en priant, en cherchant Ta face, en Te glorifiant dans Ta puissance et en ne mettant aucune confiance dans la chair. Dieu vient nous en aide. Dans le nom de Jésus, Amen.