Comment définir la foi

Catégorie: Prédications Complètes, Video
Sujet:

Je veux simplement vous lire deux versets aujourd’hui d’Hébreux 11. Selon moi… ce sont les versets les plus théologiques de tout ce chapitre. Par théologique, je veux simplement dire, ils sont surtout plus doctrinaux qu’historiques. C’est tout ce que je veux dire par là. Ce n’est pas comme si vous ne pouviez pas trouver Dieu dans le reste du livre. Mais, mais il y a deux versets ici qui se détachent des réalités historiques et chercheraient d’une certaine façon à définir la foi pour nous. Je ne dis pas que c’est une idée parfaite de la définition, mais cela nous montre quelque chose de la nature de la foi. Je parle des versets 1 et 6.

Donc lisons-les, “Or la foi, c’est l’assurance des choses qu’on espère, la démonstration de celles qu’on ne voit pas.” Verset 6: une partie seulement… Nous irons vers l’idée que cela plait à Dieu mais aujourd’hui je veux vous conduire au milieu, au milieu du verset 6: “…celui qui s’approche de Dieu doit croire qu’Il existe et qu’Il récompense ceux qui Le cherchent.” Le titre de mon sermon, c’est “Comment définir la foi”. Si il y a quelque chose de fondamental dans le christianisme, c’est ça. C’est la foi. Je dis, pensez à certains des passages bibliques les plus souvent récités, bien connus, les plus familiers parmi les chrétiens. Lesquels? Quels sont certains d’entre eux? Si ils n’utilisent pas le mot foi, ils utilisent le mot croyance, ou croire, ou crurent. Jean 3:16 Vous avez: “l’évangile est la puissance de Dieu dans le salut”, pour qui? Pour ceux qui croient. “Nous marchons par la foi, pas par la vue.” Ou en ce qui concerne les versets trés souvent cités d’Ephésiens 2. Que disent-ils? “Nous sommes sauvés par grâce, par le moyen de la foi.” Et encore et encore: “combats le bon combat de la foi”; “le juste vivra par la foi.”; “Il en est ainsi de la foi, si elle n’a pas d’oeuvres, elle est morte en elle-même.” Nous avons cette réalité. Romains 5:1, “Etant donc justifiés par la foi.” “Examinez-vous vous-mêmes”, n’est-ce pas? Qu’est-ce qui est dit ici? “Examinez-vous vous-mêmes pour voir si vous êtes dans la foi.” “La foi vient de ce qu’on entend, et ce qu’on entend vient de la Parole de Christ.”

Nous avons ces réalités. Regardez juste là dans les deux derniers versets du chapitre 10. Si il y a quoi que ce soit qui doit nous convaincre que le sujet de la foi est important, regardez, c’est ce que l’auteur des Hébreux a écrit dans tout ce livre: la foi, la foi, la foi. Persévérance, confiance, assurance. Ne sortez pas de ça: la foi! Il nous a parlé de tout ce qui concerne la prêtrise de Christ, et le sacrifice de Christ, et la supériorité de Christ, et la majesté de Christ. Parce qu’il veut que nous nous y accrochions, ne pas la laisser tomber, ne pas s’en éloigner pour tout autre chose, pourquoi? Votre vie en dépend. Vous pouvez le voir dans ces deux derniers versets. Regardez Hébreux 10:38, “Et Mon juste vivra par la foi.” Cela a toujours été le cas. “Abraham a cru à Dieu et cela lui fut compté comme justice.” Ce n’est pas nouveau avec le Nouveau Testament. David l’a dit aussi. Et en fait l’auteur des Hébreux va nous raconter en revenant en arrière au tout premier saint qui est allé dans la gloire et qui était qui? Abel, et ce fut par la foi. Par la foi. Cela a toujours été par la foi. “Le juste vivra par la foi.” C’est d’Habaquq. Cela a toujours été le cas. Même quand la loi a été donnée. Même quand la loi de Moïse a été donnée. Même quand les 10 commandements ont été donnés. Vous n’aurez jamais tort ici. Cela n’a jamais été donné pour envoyer les hommes au ciel d’une manière différente. Jamais. La promesse… est pour ceux… qui croient en Jésus Christ. La loi dit, “Fais ça et vis.” Si vous ne faites pas tout ce qui est écrit dans le livre de la loi , vous êtes sous la malédiction. Cela a toujours été comme ça.

“Mon juste vivra par la foi. Mais s’il se retire, Mon âme ne prend pas plaisir en lui” Sans la foi, il est impossible de Lui plaire. “Mais nous ne sommes pas de ceux qui se retirent et sont détruits.” Regardez, vous vous retirez dans l’incrédulité: perdition. Laissez tomber. Si vous êtes dans l’incrédulité, il n’y a aucun endroit pour se cacher. La perdition est certaine. Ce qu’il dit dans des versets plus haut au chapitre 10, “Car si nous péchons volontairement” revenons en 10:26, “car si nous péchons volontairement aprés avoir reçu la connaissance de la vérité,” vous recevez une connaissance de la vérité… vous la traitez avec mépris… vous méprisez le Fils de Dieu… vous retournez dans votre péché, vous y retournez délibéremment de cette manière. Vous allez être détruits. Ce ne sera pas bien, il n’y a pas d’abri. Vous entendez parler de Christ, vous Lui tournez le dos, c’est terminé. Ne vous retirez pas de Lui, c’est ce qu’il dit. “Mais de ceux qui croient pour sauver leur âme.” Il y a une foi qui préserve l’âme. J’aurais du appeler mon message: “La foi qui préserve l’âme.” Il y a une foi qui préserve l’âme. Il y a un chemin de perdition. Il y a un chemin pour la préservation de l’âme. Il nous parle de ça. Cela dépend de la foi. C’est une question de vie ou de mort. C’est un truc grave. Je dis, si il y a quelque chose qui est fondamental et essentiel au christianisme, et à votre bien-être et mon bien-être, c’est la foi. Je dis, êtes-vous d’accord? Si il y a une différence entre l’instinct de conservation, la préservation de mon âme, et la perdition, cela concerne mon bien-être. Cela a un impact sur moi.

Personne ici ne veut dire, “Bon, cela n’a rien à voir avec la question. Vous savez, j’aurais aimé que vous préchiez un message aujourd’hui qui ait un intérêt pour ma vie.” Si vous ne pensez pas qu’être détruit ou être préservé ait de l’intérêt dans votre vie, alors rien n’a d’intérêt. Ils sont les problèmes les plus importants que vous et moi ayons à traiter. L’épître aux Romains dit, “Tout ce qui ne résulte pas de la foi est péché.” Et juste ici cet auteur d’Hébreux dit que “Sans la foi il est impossible de plaire à Dieu.” Deux façons différentes de dire la même chose. Mais quoi que ce soit qui puisse être vrai ou pas de nous c’est la foi que Dieu cherche. Et si Il ne la trouve pas, c’est le péché. Si Il ne la trouve pas, cela ne Lui plait pas. Vous savez quoi? La réalité est: nous ferions mieux de comprendre ce qu’est la foi.

Vous savez, nous devons comprendre quelle est la nature de la foi parce qu’il y a une foi dehors qui ne sauve pas. Il y a une foi dehors qui est fausse. Qu’est-ce que la vraie foi qui sauve? Qu’est-ce qui la distingue de celle qui n’est pas vraie mais une contrefaçon? Je veux vous montrer quelque chose. Vous le voyez là dans Hébreux 10:38 où il est dit: “Mon juste vivra par la foi.” Vous voyez le mot foi? Commençant juste ici, et pendant 44 versets, cet auteur ne veut pas s’éloigner de la foi. En 44 versets, il mentionne la foi 30 fois. Il n’y a pas de plus grande concentration de la foi ailleurs dans votre Bible. C’est une partie unique de l’Ecriture. Si il y avait quelque part où vous voulez aller, si vous essayer de découvrir ce qu’est la foi, c’est là. Cet endroit dans les Saintes Ecritures, c’est là où Dieu nous destine à saisir vraiment la signification de ce que c’est.

Regardez, je me rappelle quand j’étais jeune chrétien, à fond dedans. Quand j’étais jeune chrétien, j’en suis venu aux doctrines de la grâce, la théologie réformée, et j’achetais tous les volumes des Puritains, j’avais les livres savants sur mon étagère. Et j’essayais de comprendre la foi. J’ai essayé de comprendre la foi par l’intermédiaire des érudits, par les théologiens. Et si vous, les amis, saviez comment ils aiment diviser la foi en ces petites parties. Ce que c’est comme “Fiducia” et “Assensus” et “Nova Scotia”, ce n’est pas ça, novicia quelque chose. Peu importe… Je regarde ça et j’essaie de tout comprendre, à fond dans ces livres. Et il y avait une raison, il y avait une raison! Je voulais savoir ce que ça voulait dire. Vous savez ce qui m’est arrivé? J’ai été sauvé et la première choses que j’ai pensé, c’était “Whoa!” Je n’avais jamais vu ça avant. J’avais tourné en rond comme un aveugle. J’ai vu ça et j’ai pensé que le monde entier allait vouloir le savoir. Je suis sorti et j’étais complètement stupéfait que toutes les personnes à qui je l’ai dit n’en voulaient pas. Et mes yeux se sont ouverts à ça. C’est la plus grande chose, c’est le plus grand trésor, Christ est la plus grande de toutes les choses.

Et vous savez ce que je ne pouvais pas comprendre, c’est que quand j’étais perdu dans mon péché, je faisais la fête. Mais ensuite j’ai vu qu’il y avait quelque chose de meilleur. et j’ai laissé tout ça derrière parce que je Le voulais. Et ce que je ne pouvais pas avoir – je veux dire que c’était si bizarre pour moi; j’ai commencé à voir les gens qui disaient “Bon, je suis chrétien.” Mais je les regardais et leur foi ne les avaient pas affectés de la même manière que cette nouvelle chose que j’avais trouvé m’avait affecté. Et je regardais ça et j’essayais de comprendre, “Que se passe-t-il ici?” Christ était réel pour moi! Bien au-delà de tout ce que j’avais jamais imaginé ou pensé possible. Ce que je voyais de Christ, ça m’a saisi, ça a changé ma vie! Tout dans la façon dont je vivais était touché par ce que j’avais vu. Mais soudain je suis confronté aux membres de la famille, aux amis, aux collègues de travail. Et je les regarde et ils disent qu’ils sont chrétiens, ils disent qu’ils ont la foi; mais ensuite je regarde leur vie et cela n’a aucun impact sur eux comme cela a un impact sur moi. Et j’ai suspecté, “Il y a quelque chose qui ne va pas ici, il y a vraiment quelque chose qui ne va pas ici.”

Mais, vous savez, le problème était… bon, c’est un peu comme ça, je peux les regarder et je peux dire, “Et bien, vous n’avez pas la foi.” Et ils diraient, “Si, je l’ai. Je crois en Dieu. Je crois en Jésus Christ. Je crois qu’Il est mort sur la croix pour les pécheurs.” Et donc vous essayer de regarder la définition de la foi et de comprendre ‘Où… quelle est la différence, où est-ce que ça cloche?’ Je veux dire pourquoi, qu’est-ce que c’est qu’ils ont – ou n’ont pas – qui est différent de ce que j’ai? Et j’étais confronté à ça de tous les côtés. Et la foi de ces personnes semblait étrangement différente. Or, il y en avaient certains que je rencontraient, ils semblaient avoir le même sentiment. ils semblaient être tout aussi excités au sujet de Christ. Mais il y avait d’autres personnes, ça ne semblait pas être comme cela devrait être. Donc je cherchais un moyen d’expliquer ces différences. Comment ma foi était-elle différente de ce que certains autres avaient? Comment pouvais-je expliquer ça? Comment pouvais-je la définir? Cela m’a tout d’abord déconcerté.

Je suis allé dans les Ecritures. Vous savez ce que j’ai vu? J’ai vu ce que beaucoup d’entre vous avez vu. Je vois Christ faisant des miracles et les gens qui ont cru. Nous en avons parlé dans l’école du dimanche. Les gens ont cru. Les disciples étaient là. Mais vous savez quoi? Vous le lisez dans Jean 6 et soudain, ils sont tous partis sauf 12. Et les voilà, ils ont cru, mais quand c’est devenu difficile, ils sont partis. Et ensuite j’ai lu autre part, ici nous avons ces gens qui ont cru à Christ, mais à cause de la crainte des Juifs et parce qu’ils cherchaient la gloire des hommes – pas la gloire de Dieu – ils ne Le déclaraient pas ouvertement. Qu’est-ce qu’il y a de mal à ça? Et ensuite il y a Jacques: “les démons croient.” Vous savez, je commence à regarder cette chose et Paul parle de personnes qui ont fait naufrage en ce qui concerne la foi, et Jésus dans Ses paraboles parle de quelqu’un qui croit mais c’est temporaire et ensuite les épreuves arrivent – le soleil parait – et ils disparaissent. Et donc vous savez quoi? J’ai réalisé que ce dont j’étais témoin, Jésus et Ses disciples en ont témoigné il y a 2000 ans.

Mais cela ne m’aidait toujours pas exactement à définir, “Bon, qu’est-ce qui ne va pas? Où est la différence? Comment puis-je expliquer ça? Comment puis-je la définir?” Vous savez, Jésus à un endroit – vous vous rappelez – Il a dit à un homme: “Tu n’est pas loin du Royaume.” Vous vous en rappelez? Croyait-il en Jésus? Croyait-il en Dieu? Je veux dire en Leur existence. Il dit “vous n’êtes pas loin du Royaume.” Ce que je regarde, c’est: ok, si j’allais le décomposer et donner une définition de ce que cet homme avait, et il arrive, il n’est pas loin du royaume. Jésus identifie le royaume comme quelque chose dans lequel il faut entrer. Ok, vous avez quelqu’un et ils sont là dehors, ils sont proches – pas sur le chemin là-bas – ils sont proches. Certainement ils croient à beaucoup de vérités, ils croient à beaucoup de bonnes choses, ils croient qu’il y a un Dieu qui existe. Ils croient à toutes ces choses. Qu’est-ce qui change dans leur foi au moment où ils traversent? Qu’est-ce que c’est? Comment je l’explique? C’est ce que je cherche.

Bon, je pense que si il y avait déjà eu une tentative faite dans les Ecritures pour en fait donner une définition de la foi – ou au moins pour nous aider avec la nature de la foi – on peut la trouver dans le verset 1 et le verset 6 d’Hébreux 11. Il y a 4 vérités dans ces 2 versets que je pense que si nous les prenons et essayons de les mélanger cela peut nous aider au moins à obtenir une sorte de définition textuelle. Remarquez: La première chose que je veux que vous fassiez est de regarder le verset 6, “Celui qui s’approche de Dieu doit croire qu’Il existe.” C’est comme ça que le dit la version English Standard. Toutes les autres traductions – bon pas toutes – il y en a d’autres qui suivent la ESV là, mais c’est le mot ‘est’ (à la place de ‘existe’ en français). Et beaucoup de traductions ont ça. Vous devez croire que Dieu est. Rappelez-vous du nom que Dieu se donne Lui-même là au buisson ardent? Comment s’appelle-t-Il Lui-même? JE SUIS. C’est l’idée. Dieu est Celui qui existe de tout temps et par Lui-même. Il est le JE SUIS. Vous devez croire que Dieu est.

Et ce n’est pas juste – écoutez – ce n’est pas simplement dire que vous croyez qu’il y a un être suprême. J’étais dans un avion qui revenait de l’Inde; il y avait une femme, je lui ai demandé, “Etes-vous hindou?” Elle a dit, “Oui, je suis hindou, mais je crois qu’il n’y a qu’un seul Dieu.” Comme si c’était ok. Elle était ok aussi longtemps que nous étions d’accord là-dessus. Dés que j’ai parlé de Christ, le Seul Chemin, il était évident qu’elle était devenue vraiment contrariée. Bon, quelque peu contrariée. Il était évident qu’elle ne voulait plus parler. Regardez, ce n’est pas simplement le fait de croire qu’il y a un être suprême. C’est le fait de croire qu’Il existe. Vous devez croire qu’Il est ce qu’Il est. Vous devez croire qu’Il est tel qu’Il se révèle Lui-même. C’est la réalité ici.

Si vous dites que vous croyez en Allah, ou que vous croyez qu’il y a un dieu et que Dieu est Allah, ce n’est pas la même chose que de croire que Dieu est. Parce que vous ne croyez pas vraiment que Dieu est; vous croyez qu’Allah est. Et si vous dites, “Bon, ce que je crois c’est que Dieu est, et Dieu est Allah.” Vous omettez le fait que ce n’est pas comme ça que Dieu est, parce que Dieu n’est pas Allah. Je veux dire, regardez, la réalité est qu’il y a une manière dont Dieu est, il y a une manière dont Dieu existe, il y a une manière dont Dieu se révèle. Et nous maintenant – écoutez – ces Juifs – Paul écrit aux Romains – il disait que ces Juifs avaient un zèle pour Dieu, mais ils étaient ignorants. Ils ne savaient pas et cela leur a coûté la vie. Brandon faisait allusion, à l’école du dimanche, à cette réalité: vous reniez le vrai Christ, vous reniez Christ. Il y a des faux Christs. Il y a des faux dieux. Vous devez croire en Lui tel qu’Il est, de la manière dont Il se révèle. La manière dont Il se révèle, c’est par Son Fils. En fait, à tel point que le Fils a dit, “vous Me reniez, vous Le reniez.” Ce n’est pas simplement le fait de croire qu’il y a un seul Dieu. Pas simplement être monothéiste. Les Juifs l’étaient et ils sont allés en enfer. Le démons le croient. Cela ne les empêche pas d’y aller.

Donc, vous savez ce que nous allons faire dans les prochaines semaines? Nous allons regarder la nature de Dieu – pas aujourd’hui cependant. Mais nous allons regarder ça, parce que je reconnais une chose: si nous voulons une foi passionnée ici, nous devons connaitre notre Dieu. C’est simplement la réalité. Je vais vous dire ceci, La foi tire sa substance même du caractère de Dieu. Vous ne voudriez pas vous tromper sur ça. la foi n’est pas basée sur votre caractère; elle est basée sur le caractère de Dieu. Mes yeux ne sont pas dirigés sur moi et mes croyances. La foi regarde à qui est Dieu. Nous devons avoir une vision de Dieu. Si nous voulons avoir une grande foi, nous devons connaitre notre Dieu. Donc c’est là où je veux en venir. Avant même de se lancer dans tous ces récits historiques, je veux regarder certains des attributs de Dieu, je veux que nous allions connaitre notre Dieu. Comment Dieu se révèle-t-Il? Parce que la foi est construite la-dessus. La foi a sa substance, la foi qui sauve tire sa nature de qui est Dieu. Elle tire sa substance de Dieu.

Donc, regardez le verset 1. C’est la première choses que vous tirez de ces 2 versets: la foi tire sa nature de qui est Dieu. C’est la clé. Tozer a dit -dans son livre sur les attributs de Dieu “La connaissance du Saint”- il disait que la chose la plus importante à votre sujet c’est comment vous imaginez Dieu. Et vous le savez aussi bien que moi. Là-bas, où la foi n’est pas forte; là-bas, où l’évangile n’est pas préché clairement et avec puissance; là-bas, où il y a l’hérésie et la fausse religion. Quel est le problème? C’est toujours qu’ils n’ont pas une compréhension correcte de Dieu et de la façon dont Il se révèle en Jésus Christ. C’est comme Brandon a dit: ‘la personne et l’oeuvre de Jésus Christ’. Et Jésus Lui-même a dit: ‘Vous vous trompez sur Dieu si vous vous trompez sur Moi’. Il est le rayonnement de la gloire de Dieu. Il est l’exacte empreinte de Sa nature. Ne vous trompez pas sur le Fils. Où Dieu s’est-Il révélé? La nature, la Parole et LE PLUS CLAIREMENT dans Son Fils; qui est révélé dans la parole.

Mais maintenant la deuxième chose. Regardez le verset 1: “La foi est… (directement à la deuxième partie, il est dit)… la démonstration de celles qu’on ne voit pas.” Maintenant, le mot démonstration il a différentes significations ici; différents mots pourraient être utilisés ici: preuve, preuve, argument. C’est l’idée que la foi est un argument, c’est une preuve. Cela parle de l’esprit! La foi fait appel à l’esprit, elle donne une preuve à l’esprit. Il y a quelque chose de réel là-dedans. Mais remarquez de quoi elle nous donne une conviction ou une preuve: les choses qu’on ne voit pas; qui va main dans la main avec la première chose, n’est-ce pas? Dieu est… mais Dieu est un Dieu invisible. Christ est maintenant un Christ invisible. Nous L’aimons, mais nous ne L’avons pas vu, dit Pierre. Il est invisible. Le Royaume ne se voit pas. Ces patriarches que nous allons regarder – il y avait une ville, il y avait un pays, mais c’était invisible. Cela nous donne un attachement pour ce qui est invisible. Tous ceux qui ont un oeil humain peuvent voir ce qui est visible, si il fonctionne correctement. Mais seule la foi créé un attachement à l’invisible. Et vous voyez ce verset 3, n’est-ce pas? “C’est par la foi que nous comprenons que le monde a été formé par la parole de Dieu, de sorte que ce qu’on voit ne provient pas de ce qui est visible.”

Vous savez quoi? La foi est, littéralement, comme un sixième sens. Avec votre oeil, vous pouvez voir un magnifique paysage de montagnes; avec nos oreilles, nous entendons; avec mes doigts, je peux toucher, je peux sentir le grain – – certainement du bois artificiel – mais je peux le sentir. Il y a en fait un grain ici. Nous avons un organe, ou un membre, qui est capable de ça. Je peux sentir une rose, et vous savez ce que c’est? Si quelqu’un disait, “Comment savez-vous que cette partie de la pièce est jaune?” Je peux dire, “Parce que mes yeux l’ont vu et c’est donné une preuve, c’est un argument donné à mon cerveau.” Mais de la même façon, la foi est un organe, et c’est réel. Dieu la donne aux personnes et soudain- tout comme certaines de ces personnes que Jésus a guéri de la cécité- soudain, ils ont une capacité qu’ils n’avaient pas avant. Ils peuvent voir ce qu’ils ne pouvaient pas avant. Leurs yeux ont été ouverts. De la même manière qu’un oeil peut saisir un coucher de soleil, la foi est ce sens qui a la capacité de voir à travers le voile, et de percevoir ce qui est invisible, d’une manière qui en fait rapporte la preuve, et la conviction, à notre esprit.

En Ephésiens 2, on nous parle de la foi. Si vous vous demandez, “Bon, comment tout ça fonctionne?” En Ephésiens 2, on nous dit que la foi est un don de Dieu, n’est-ce pas? Dieu donne la foi! Vous rappelez-vous ce que Jésus a dit à Pierre? “Vous, qui dites-vous que Je suis?” Qu’a dit Pierre? “Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant.” Qu’a dit Jésus à Pierre? “La chair et le sang ne t’ont pas révélé ça.” “Toi, Pierre,” vous savez ce qu’Il dit? “Tu as reçu une révélation de Mon Père.” Ce qui signifie: ‘Dieu t’a donné une perception, un sens pour voir et comprendre, et que, si Dieu ne te l’avait pas donné, tu ne pourrais pas.’ Dieu nous a donné la capacité de sentir; Il nous a donné la capacité de voir, d’entendre, de sentir. Et de la même manière, Il nous donne la capacité de regarder à travers le voile dans l’invisible. C’est donné par Dieu. C’est comme ça que ça arrive! Dieu s’infiltre dans nos ténèbres et déverse une révélation de Lui-même. Et vous savez quoi? Renier ça, c’est si… vous avez un athée qui s’approche, un sceptique s’approche et ils disent, “Vous savez, je n’y crois pas!” C’est tout aussi stupide qu’un aveugle disant qu’il n’y a pas de coucher de soleil à voir. Et je dirai juste à certains d’entre vous, le fait est, si vous ne voyez pas ces choses, si vous ne voyez pas à travers de l’autre côté, cela ne veut pas dire que ce n’est pas là, ni que cela veut dire que le ciel n’est pas là si vous ne pouvez pas le voir. ou que les oiseaux ne chantent pas si vous ne pouvez pas les entendre. Vous avez un problème avec vos oreilles. C’est là. Ecoutez, je connais certains d’entre vous ici vous n’avez jamais vu la grande valeur de Christ, la croix, la puissance de Dieu démontrée dans cet évangile de la même manière que d’autres ici l’ont vu. Mais ne franchissez pas cette porte et ne retournez pas dans votre péché juste parce que vous ne l’avez pas vu. La réalité est que c’est là. Et si vous cherchez le Seigneur pendant qu’Il peut être trouvé, Il vous le promet Il ouvrira le voile pour vous aussi. Vous criez à Lui! Il est là. Juste parce que vous ne le percevez pas, ou ne le voyez pas encore, ne jetez pas tout ça. C’est la vie ou la mort. Rappelez-vous de ça! La vie ou la mort! Ecoutez, vous n’allez pas au ciel sans la foi. Vous êtes détruit si vous ne l’avez pas. C’est simplement la réalité.

Et vous savez que nous sommes comme Pierre. Quelqu’un peut s’approcher de nous et il peut dire, “Dieu n’existe pas.” Il peut nous regarder et dire, “Montrez-moi une preuve.” Et bien, Dieu nous a montré une preuve! Regardez, il y a un Dieu qui s’infiltre réellement dans les ténèbres de la vie des gens et leur donne une compréhension que Christ est le Fils de Dieu. Il le fait! Il ouvre nos yeux à la réalité qu’il y a des choses là-bas! C’est réel! Et quand cela nous arrive et qu’ensuite vous allez dans l’Ecriture et vous voyez que c’est exactement ce que l’Ecriture dit que Dieu fait… Car quelqu’un s’approche et nous dit, “Ce n’est pas vrai. Vous, les gars, faites simplement ces sauts aveugles de la foi en tant que chrétien.” Ce n’est pas de la cécité! Il y a une preuve! C’est ce qui est dit ici! La vraie foi a une preuve positive. Tout comme quand mon oeil a vu quelque chose, ma foi a vu quelque chose. ET vous l’avez vu si clairement -pas aussi clairement que nous le verrons – mais vous l’avez vu suffisamment clairement pour vendre tout le reste pour l’avoir. Et la raison pour laquelle certains d’entre vous n’avez pas tout vendu pour Christ, c’est parce que vous ne L’avez pas vu. Vous avez une idée qu’il y a un Dieu. Vous avez une idée qu’il y a un Christ. Vous ne le reniez pas. Mais vous n’avez pas vu ces choses.

Regardez la troisième chose. A nouveau, le verset 1: “Or la foi, c’est l’assurance des choses qu’on espère.” Maintenant, ce qui est intéressant ici c’est la deuxième chose, et ce qui est dit dans la première partie dans Hébreux 11:6 – que j’ai signalé- c’est ceci, la première chose que vous devez faire avec ça: il y a un Dieu, et nous avons cette conviction sur l’invisible. Il y a une manière dont Dieu est MAINTENANT. Il y a un invisible, MAINTENANT; Il y a un pays qui est là maintenant; nous ne le voyons pas. Il y a un Royaume qui est là maintenant; nous ne le voyons pas. Il y a un Dieu qui est là maintenant; nous ne Le voyons pas. Il y a un Christ qui est là, nous ne Le voyons pas. Mais maintenant, la première partie ici concerne notre espérance. Et l’espérance concerne quoi? Le futur. L’espérance est le futur. Et si vous revenez au verset 6 vous trouverez que la troisième chose dite ici: “Dieu est le rémunérateur de ceux qui Le cherchent”; La récompense dont il a parlé dans Hébreux chapitre 10, vous verrez qu’il y a une récompense à la fin du verset 35: “N’abandonnez donc pas votre assurance qui comporte une grande récompense! Vous avez en effet besoin de persévérance, afin qu’aprés avoir accompli la volonté de Dieu, vous obteniez ce qui vous est promis.” Comment Dieu nous récompense-t-Il? Il nous récompense avec les choses qu’Il a promis. Quelles sont les promesses? Les richesses insondables de Christ. Nous avons un héritage. Nous avons Dieu Lui-même. Dieu est notre Dieu. Christ va nous prendre comme Son épouse. Nous L’aurons. Nous aurons la justice. Nous serons sans péché. Nous serons au Paradis. Voilà ce qui est promis.

Donc si vous ouvrez ces quatres choses, vous avez ceci: il y a cette substance; il y a cette assurance. Non seulement là je suis capable de voir à travers le voile et de voir ce qu’il y a maintenant, je suis capable de m’accrocher aux promesses de Dieu pour le futur et de voir qu’elles sont réelles et de Lui faire confiance. Je vois qui Il est. Je vois qu’Il est fidèle. Et je vois Sa parole et je compte sur cette réalité pour mon âme, ma vie, pour tout. Qu’Il va me récompenser. Il va faire ce qu’Il a promis. Il va accomplir ces choses. Si nous prenions ces choses et que nous les combinions toutes ensemble et que nous en arrivions à une définition, ce pourrait être comme ceci – évidemment il pourrait y avoir d’autres manières mais – “La foi est la ferme assurance et la conviction que le Dieu invisible est Celui qu’Il dit être et fera ce qu’Il a promis de faire.” C’est ma définition basée sur ces 4 versets: ‘La foi est la ferme assurance et la conviction – vous voyez ces deux mots dans le verset 1 – que le Dieu invisible est Celui qu’Il dit être – invisible vient du verset 1 – Dieu dit que Dieu EST Celui qu’Il dit être. Dieu est – cela vient du verset 6 – et fera ce qu’Il a promis de faire: Il donnera la récompense qu’Il a promis de donner – cela vient de l’espérance du verset 1 – et la récompense, du verset 6.

Mais voici l’idée. Voilà ce que je trouve intéressant. Aprés tout ça, ce que je trouve intéressant, c’est que si le Seigneur essaye de nous donner une définition ici, Ses mots, au mieux, sont extrémement brefs. Le verset 1 est court. La partie du verset 6 est courte. Savez-vous que pendant ces 44 versets Il parle de la foi? Vous savez ce qu’il fait la vaste majorité du temps? C’est comme si le Seigneur nous prenait par la main et disait, – et c’est dans toute la Bible – “Je suis si soucieux que vous attrapiez une définition de ce que c’est. Je veux vous montrer la foi dans des personnes réelles… vivante, brulante. Je veux vous montrer ce qui arrive dans les vies, les actions, les aventures de personnes dont je saisis le coeur et à qui je donne cette foi. C’est ce que je veux. Je veux que vous voyez la chose vivante.”

Et c’est presque comme ça dans toute l’Ecriture. l’ecriture ne vous donnera quasiment jamais une définition de la foi; plutôt dans le temps et encore et encore. Jésus n’a pas dit, “Bon, les gars, laissez-moi vous expliquer ce qu’est la foi.” Il regarderait quelqu’un et dirait, “Voyez-vous ce qu’ils ont fait? Avez-vous entendu ce gars? Je n’ai jamais trouvé une foi aussi grande, même pas en Israel!” Voyez que c’est comme ça que l’Ecriture fait. C’est ce que Dieu fait ici. Il s’approche et Il dit, “Mon peuple, JE VEUX TE MONTRER CETTE NUEE DE TEMOINS! Je veux vous montrer ce que cette foi fait dans les personnes. Je veux vous le montrer!”

Vous savez ce que ça fait quand soudain les gens peuvent voir à travers le voile? C’est tout comme ce que j’ai expérimenté quand j’ai été sauvé au début! Il veut que nous le voyons! Quand vous êtes saisis par cette sorte de réalité, quand vous pouvez voir l’invisible, et que vous pouvez croire aux promesses et à la récompense de Dieu, Il dit que cela vous libère de la préoccupation de ce monde! Ne lisez-vous pas ce qui est dit? Ils avaient l’occasion de repartir, mais ils ne l’ont pas fait parce qu’ils désiraient un pays meilleur. Ils avaient vu ‘ce’ pays-ci avec ces yeux; mais ils voyaient ‘ce’ pays-là avec l’organe de la foi que Dieu leur avait donné. Et c’était plus fort; et ils savaient que c’était réel. Et Moïse, il disait: ‘je ne m’identifierai pas à l’Egypte et à ses richesses! Je veux l’opprobre de Christ, parce que cette récompense est meilleure.’ Et c’est ce que cela fait aux gens. Vous savez que cela a tout à voir avec ce qu’il a dit au chapitre 10. Il disait, ‘Vous ne vouliez pas être exposé à la vérité et continuer dans votre péché.’ faites plutôt ce que vous aviez l’habitude de faire. Vous voyez, quand ils étaient tellement énervés qu’ils disaient, “Nous nous moquons que nos affaires soient pillées; nous allons nous identifier au peuple de Dieu, parce que Christ est réel et parce que ce sont Ses petits. Il est réel et tout autant que vous le faites pour eux, nous le faisons pour Lui. Nous l’aimons, nous aimons le Christ invisible et ça nous saisit! Et donc nous allons en prison et nous allons les visiter, même si les soldats viennent et pillent toutes nos affaires.”

Cela a tout à voir avec ce qui est dit ici dans tout le chapitre 11. Pourquoi? Juste à cause de ceci. Quand Moïse a tourné le dos aux richesses de l’Egypte, c’est la même chose qu’ils faisaient dans leur vie du début. Ils ont tourné le dos à leurs possessions. Pourquoi? parce qu’ils étaient libres! Quand vous tombez amoureux de Christ; quand les choses de ce monde deviennent étrangement ternes; Quand Christ devient tout et précieux et vous Le voyez et vous savez que ce salut est réel et le ciel est là-bas et quelques levers de soleil plus loin, je suis sur la côte de Canaan et je vais Le contempler tel qu’Il est. Mes frères, quand c’est réel et que ça vous saisit, ça change votre vie. Et c’est ce qu’Il fait ici. Il place ces personnes devant nous parce qu’Il veut nous montrer comment c’est quand la foi saisit vraiment la vie de quelqu’un. Ce n’est pas simplement que vous vous approchez et dites, “Bon, je crois en Jésus.” Si vous croyez en Jésus, vous tournerez le dos aux richesses de ce monde. C’est ce qu’Il montre. Quand vous croyez réellement ce qui est réel et invisible et promis dans le futur cela vous saisira. Regardez, c’est tellement fantastique. C’est tellement… c’est si… c’est si grand… que quand vous regardez ce monde, vous ne faites que rire. Ces gens étaient libérés de la préoccupation des plaisirs… et de la sécurité. N’avez-vous jamais lu qu’ils étaient sciés en deux? Pourquoi? Parce qu’ils s’identifiaient à la vérité, au vrai Dieu, au peuple de Dieu. Et si vous faites ça, il y a un rivage.

Mais vous savez ce qui est si grand? C’est comme si Paul s’approchait et disait, des afflictions momentanées et légères opposées à un poids éternel de gloire. Regardons… posez-les dans la balance: Léger. Poids. BOOM! Quand vous pouvez regarder à travers le voile, la balance monte, BANG! Ce que je veux dire, ce n’est pas…[les mains vacillent] La balance descend. La choses cassent! Il y a tellement de poids de ce côté que ça ne fait que briser toute la chose. Maintenant ce côté monte dans les airs, c’est léger, ce n’est rien, c’est insignifiant, ça passe! Les gens qui peuvent réellement voir à travers, ils se libérent de la préoccupation du sexe, de la drogue, de l’argent, de l’avidité et de la renommée de ce monde.

Frères et soeurs, je ne veux pas être le pasteur de gens… Je veux être le pasteur de gens qui acceptent d’avoir tous leurs biens pillés pour aller s’identifier aux personnes qui sont en prison. Je veux être le pasteur de gens qui acceptent de détourner les yeux de la sureté et de la sécurité de ce monde pour s’identifier au peuple discrédité de Christ, et d’abandonner les richesses de l’Egypte. Je veux des gens tellement saisis par ça! Ne sentez-vous pas que c’est exactement le genre de personnes dont parle l’auteur des Hébreux? C’est de ça dont il veut remplir les églises. C’est pourquoi il a établi ces vérités. Christ, dans Sa majesté, chapitre 1. Christ, dans Son humanité, chapitre 2. Et il continue. Le roi-prêtre Melchisédek. C’est plus, c’est supérieur, c’est mieux. Christ est extrêmement meilleur sur tous les points. Pourquoi? Pourquoi? Pourquoi tant de Christ? Tant de Christ! Parce qu’il veut que nous ayons les yeux sur Lui et pour voir: c’est glorieux! Cela vaut la peine de sacrifier absolument tout le reste pour L’avoir. Je veux tout jeter pour L’avoir. C’est le meilleur. Mes péchés sont pardonnés. Il est assis sur ce trône. Il a fait la purification de mes péchés. Je suis parfait en Lui. Je ne suis plus redevable de rien. Il n’y a aucune condamnation pour moi. Je suis un homme libre. Et je peux vivre libre. Et l’Esprit de Dieu est en moi, et Il vit avec moi, et Il demeure avec moi, et le Père m’aime. Et mes prières sont écoutées, et Il m’emmène rapidement sur le chemin du ciel. Et Il est pour nous mes frères. L’Ecriture dit qu’Il n’est pas contre nous si nous avons cru en Christ.

Et les choses que vous faites ici ont de l’importance. Elles vous suivent. Apocalypse 14 dit qu’elles vous suivent dans l’éternité. Son exécution dans les bonnes oeuvres. Elles ont de l’importance, nos vies ont de l’importance. La justice! Il nous a sauvé pour nous offrir sans défaut, sans tache devant Lui comme une épouse. Pureté dans cette vie. Nous avons besoin de gens saisis par ces réalités jusqu’à ce que cela change nos vies. jusqu’au moment où certains d’entre vous, noyés dans l’étendue de votre liberté chrétienne, soyez tout attrapés dans la sensualité, dans les affaires de ce monde, dans les films, dans les saloperies. Ecoutez, ce n’est pas sur le fait de savoir si vous avez des libertés ou pas; c’est sur le fait de savoir par quoi votre coeur est consumé.

C’est pour cela que Dieu nous prend par la main maintenant et va nous lancer dans ce chapitre et nous montrer personne aprés personne, qui par leur vie même… Ce sont des personnes étranges; ils ne font pas ce que tous les autres font. Ce que je veux dire, c’est que les gens ici en Amérique sont si protecteurs par rapport à leurs affaires. Ils vivent dans des quartiers grillagés; et oui. Une famille dans notre église vient juste de se faire cambrioler une semaine aprés leur arrivée. Bienvenue dans le quartier est de San Antonio, hein? Mais si vous voulez venir ici parce que vous voulez être une lumière dans les ténèbres c’est le genre de chose qui arrive. Qu’en pensez-vous? Vous pensez que cela pourrait vous coûter un peu plus si vous alliez en Inde ou ailleurs? Si vous alliez en Indonésie ou si vous alliez au Cambodge? Ou en Serbie, ou au Kosovo, ou en Afrique? Nous avons besoin de gens qui mettent le monde sens dessus dessous. Ce n’est pas des gens qui flirtent avec le fait de savoir comment ils peuvent être mondains. Ce sont des gens qui peuvent voir derrière le voile, et ils sont juste passionnés et fascinés. par cette beauté de Christ qui leur a été révélée. C’est de ça dont on parle. C’est là où nous allons.

Dieu dit-Il seulement dans tout ce livre, Il dit, ‘Je veux que vous voyez des gens qui ont eu la foi.’ retour au chapitre 6 verset 13 Il dit, “Exemples! Exemples! Voici ces gens qui ont vécu par la foi. Je veux vous montrer les exploits de mon peuple; les aventures de mon peuple. Je veux que vous les voyez.” Vous savez quelle est la beauté du chapitre 11? C’est ceci: il est inspiré. Il est dit, je crois que c’est quelques versets plus bas, ils sont tous morts dans la foi. Vous savez quoi? Je peux regarder autour de moi ici et je peux dire: honnêtement je ne sais pas qui d’entre vous est un vrai chrétien et qui ne l’est pas. Je dis, quand le dernier chapitre de la vie sera fini, je ne sais pas. Mais vous savez ce que nous pouvons savoir? Nous pouvons savoir que chacune de ces personnes du chapitre 11, elles étaient vraies. Parce que nous savons par l’autorité de Dieu qu’elle l’étaient et vous pouvez les regarder. Vous savez ce que vous voulez faire, c’est regarder cette nuée de témoins. Vous voulez vous entourer de personnes comme elles. Vous voulez vous entourer de ces personnes dans la parole. Vous devriez vous entourer de personnes comme elles dans la vie réelle. Vous devez vous entourer de personnes comme ça, qui ont leurs biographies écrites. Pourquoi? Parce que ceux dont vous faites vos compagnons vous contaminent. Vous avez de mauvaises compagnies, elles corrompent les bonnes moeurs. J’ai ça directement de la bouche de quelqu’un qui est trés fiable. Frères et soeurs, Dieu nous veut pour avoir des héros. Il nous veut pour avoir des personnes à regarder, Il nous veut pour voir des gens qui étaient grands dans la foi et Il veut que nous les imitions. Soyez des imitateurs. Suivez-les. Ce sont des personnes vraies.

Vous vous demandez. Je ne veux pas être le pasteur d’un tas de gens qui essaient de comprendre comment être le plus heureux dans ce monde. “Votre meilleure vie maintenant.” Je ne veux pas, je ne veux pas être le pasteur de cette église. Je veux être le pasteur de gens qui acceptent de tout abandonner. Cela commence à un niveau simple, trés pratique. Si vous reconnaissez réellement qui est Dieu, et que vous croyez ce qu’Il dit, et que vous croyez ce qu’Il promet; même des choses comme nettoyer aprés une réunion. C’est un truc réel. Je me souviens au tout début de ma conversion Mon ami et moi en train de peindre des motifs au Pilgrim’s Heritage dans le Michigan. Je me souviens d’être arrivé ici et d’avoir été impliqué dans l’implantation d’église et d’avoir une fête au travail et d’être le seul à me montrer. et de tondre la pelouse et de simplement reconnaitre: il y a un Dieu, il y a un Christ, il y a le salut, tout est réel. Nous essayons de faire avancer l’évangile ici, Et vous savez quoi? Tondre une pelouse est en fait une part à faire et un endroit pour jouer dans tout ça. Et juste en étant fidèle. Et d’avancer, en étant fidèle. Etre fidèle dans ce que Dieu vous donne à faire, pas en regardant combien vous pouvez remettre à plus tard. Mais investir toute votre vie pour Christ. Le temps est court. 1 Corinthiens 7 dit qu’il est court. Vous n’en avez plus beaucoup.

Et ce que je veux faire dans les jours et les semaines et les mois qui arrivent, je veux que nous restions saisis par la réalité de cette foi, la réalité de ce que ces personnes ont vu être la réalité qui les a entrainée à faire les choses qu’ils ont faites. Et je vais vous dire que quand nous sommes conduits par la foi; quand nous sommes conduits par la réalité; nous prenons Dieu et Sa parole; et nous croyons en Ses promesses; nous croyons en qui Il est; Il est le rémunérateur; nous mettons notre confiance en Lui; nous Le voyons comme le Dieu qu’Il est et le Christ tel qu’Il est; et nous vendons tout pour ça; c’est ce qui plait à Dieu, et sans ça il est impossible de Lui plaire. Cela doit être la force motrice de notre vie! Que nous voyons et aimions ce que Dieu est, ce que Son Fils est, et nous Le voulons. Nous Le voulons et nous voulons Son salut. C’est là où nous nous dirigerons dans les prochaines semaines.

Que Dieu nous aide, mes frères. Que Dieu nous aide. Père nous Te demandons de nous aider. Seigneur, je prie que Tu puisses nous donner Seigneur, pas le plus talentueux, pas le plus doué. Seigneur, nous ne voulons pas la plus grande réputation. Nous n’avons pas besoin d’être grand. Nous n’avons pas besoin d’avoir des trucs raffinés et des grands bâtiments. Seigneur, donne-nous des gens avec une foi ardente, brulante et passionnée. Qui s’accrocheront aux réalités du Christ vivant et n’abandonnerons pas même s’ils doivent être tués. Même si ils doivent être coupés en deux, vivre dans des grottes, être mis à mort par l’épée. Seigneur, aide-nous à être ce genre de personnes, que Tu vas nous montrer undubitablement parce que Tu veux que nous soyons comme eux. Aide-nous, Seigneur, par la grâce de Dieu, que nous puissions être comme eux. Amen.