La vie chrétienne est celle de la mort à soi-même

Sujet: ,
Catégorie: Extraits, Video

Quiconque cherche à préserver sa vie la perdra. Quiconque perd sa vie la gardera. Mes frères, c’est un endroit de mort. Voilà pourquoi c’est difficile. Parce que quand vous vous abandonnez à Christ, Christ veut vous transformer à Son image. Et il y a tant en vous qui doit mourir. C’est un endroit de mort, et c’est un endroit qui est difficile, et c’est un endroit auquel nous allons faire face.

Ecoutez Tozer encore, “Il y a à l’intérieur du coeur humain, une racine fibreuse et dure de vie déchue dont la nature est de posséder, toujours posséder. Elle convoite les choses matérielles avec une passion profonde et féroce. Les pronoms ‘mon, ma, mes’ et ‘à moi’ semblent vraiment innocents quand ils sont imprimés, mais leur utilisation contante et universelle est significative. Ils expriment la nature réelle du vieil homme adamique mieux qu’une douzaine de volumes de théologie ne pourrait le faire. Ce sont des symptômes verbaux de notre profonde maladie. Les racines de notre coeur ont poussé profondément dans les choses matérielles, et nous n’osons pas arracher une seule racine de peur de mourir.

Mes frères, vous voyez, le truc c’est que quand Dieu nous sauve, cela signifie qu’Il nous veut tous sur l’autel. Tous. Je ne dis pas tous, numériquement parlant. Tous ceux d’entre nous. Tous. Tous vos plans, et tous vos désirs, et toute votre vie. Dieu ne permettra pas que Son règne soit mis au défi. Et frères, vous et moi le savons, nos volontés sont fortes. Et notre désir de faire ce que nous voulons, frères, est fort. Le christianisme, ce n’est pas simplement que notre théologie soit bonne. Nous pouvons avoir cette idée, vous savez, “Je dois croire de la bonne manière; j’ai noté toute ma doctrine.” Frères, ce que Jésus nous répète sans cesse, c’est: “Si vous voulez Me suivre, Je vais vous emmener sur un chemin de mort. Il y a une croix à porter. Et vous savez, vous pouvez regarder ça et dire, “Bon, pas réellement. Pas réellement. Nous n’avons pas à porter de façon littérale une croix jusqu’à Golgotha et en fait être crucifié.” Mais je vous demanderais juste ceci : notre Seigneur utiliserait-Il des images si ce qu’Il voulait vraiment dire, c’était que la vie chrétienne est facile? Ou l’utiliserait-Il certainement si réellement la vie chrétienne allait être aussi difficile.