N’arrêtez pas d’aller à la réunion de prière

Catégorie: Extraits

Frères et soeurs, vous voulez caractériser l’église des premiers temps du Nouveau Testament? C’est ceci: Ils étaient dévoués à la prière en groupe. Leurs anciens étaient dévoués à la prière, et eux-mêmes étaient dévoués. Dévoués aux temps de prières désignés, les anciens qui s’adonnent eux-mêmes à une manière de prière dévouée, chacun d’entre eux dévoué individuellement.

Vous vous demandez même à quoi ressemble une église en bonne santé? Dévouée à la prière. Qu’est-ce que c’est? Notre âme s’élevant souvent devant le Seigneur. Nous avons besoin d’un peuple qui est constant dans la prière; dévoué à la prière; qui ne donne aucun repos au Seigneur. Certains d’entre vous sont familiers du texte d’Esaïe 62. Ecoutez ceci, “Vous qui rappelez le souvenir de l’Eternel, point de repos pour vous! Et ne Lui laissez aucune relâche, jusqu’à ce qu’Il rétablisse Jérusalem et la rende glorieuse sur la terre.” Reconnaissez-vous que Dieu Lui-même vous dit, “Eglise, ne me donne aucun repos. Je veux que tu me cherches souvent. Tu ne prends pas de repos, et ne Me donne aucun repos. En d’autres mots, dérange-Moi. Dérange-Moi par tes prières fréquentes. Viens.” Vous dites, “C’est trop dérisoire.” Il dit, “Dérange-Moi.” “C’est trop grand.” Il dit, “Dérange-moi.” “Je Lui ai déjà demandé 50 fois.” Il dit, “Dérange-Moi. Ne Me donne aucun repos.” C’est ce qui nous est demandé.

Quel est le contraire de dévoué? Vous pouvez dire ‘non dévoué.’ Mais en fait c’est la négligence. C’est l’apathie. C’est l’indifférence. Si vous n’êtes pas dévoués à la prière, si vous êtes dévoués à la prière, vous êtes différents. Et nous devons nous demander d’y rentrer cette année. Hey, l’église apostolique des premiers temps dit: Soyez dévoués à la prière. L’exemple de l’église des premiers temps : Dévouée aux prières, les moments de prière. Alors que nous entrons dans cette nouvelle année, sommes-nous engagés dans la prière? En fait diriez-vous que 2016, si ce que James a dit est vrai, si les réunions de prière du mercredi, et je vous dirai ceci, dans l’histoire de notre église, je crois que pendant ces 16 années nos réunions de prière ont été bien suivies. Mais si elles commencent à descendre, le dévouement à la prière de quelqu’un descend. C’est juste la réalité.

Et vous savez quoi? Si votre dévouement aux prières diminue, cela signifie que vous devenez plus dévoués à quelque chose d’autre. Quelque chose d’autre occupe ce moment. Et vous devez juste vous demander, à la lumière de l’Ecriture, faites-vous un bon échange? La chose à laquelle vous êtes plus dévoués…parce que je sais que vous avez des raisons. Les gens ont des raisons qui expliquent pourquoi ils ne viennent pas prier en groupe. Mais vous devez vous demander, est-ce un bon échange? Est-ce un échange raisonnable? Est-ce en accord avec ce que nous trouvons être une réalité au sujet de l’église du Nouveau Testament? Parce que je peux vous dire ceci: Des personnes qui se dévouaient aux prières, leur vie était juste comme la votre. Ils avaient un tas d’enfants, ils avaient un travail qui les occupaient jusqu’au matin suivant, toutes les mêmes choses. Et pourtant ils se dévouaient à la prière. C’est stupéfiant quand votre coeur est rempli, il est chargé avec les choses du Seigneur, quand vous êtes excités pour le Seigneur, quand il y a la fraicheur. Où sommes-nous par rapport à ça? Voyons-nous un modèle de prière, à la fois en groupe et en privé, qui ressemble en fait à quelque chose comme le dévouement à la prière. Que Dieu nous aide en 2017, frères et soeurs.

Vous savez quoi? L’Ecriture dit, ne soyez pas fatigués de faire le bien. Et vous pouvez devenir fatigués dans la prière. Pendant 26 ans, je suis venu à la réunion de prière. Et j’ai cherché, même quand je n’étais pas un ancien, j’ai cherché (Ruby peut vous le dire) c’était obligatoire dans notre vie, tandis que nous étions martelés encore et encore par la maladie d’une extrême gravité. La réunion de prière était obligatoire. Pourquoi? Parce que nous demeurions accrochés au Seigneur. C’était nécessaire. Frères et soeurs, ne devenez pas fatigués de la prière. Vous devez vous rappeler ceci, frères et soeurs, “Les armes de notre guerre ne sont pas charnelles.” Et s’il y a une manière dont le diable va essayer de nous user, c’est dans notre prière. Parce que nos prières brisent ses forteresses.

Et vous savez quoi? Vous pouvez l’entendre murmurer à votre oreille, “Ah, c’est mieux de rester à la maison, prendre beaucoup de repos, être capable de se lever tôt le matin, les enfants se reposent totalement, tout ça.” Frères et soeurs, ne vous y trompez pas. Satan n’aime pas les églises qui prient. Il aime ça quand les réunions de prière commencent à diminuer. Frères et soeurs, la prière libère la puissance de Dieu et il le sait. Ne tombez pas là-dedans. Si certains de vous ne montrent pas un dévouement à la prière de groupe, frères et soeurs, je vous appelle, repentez-vous. Tournez-vous. Ne descendez pas sur ce chemin. Et il peut devenir facile. Vous le justifiez une fois, vous le justifiez une second fois, une cinquième fois, “Bon, les enfants.” Frères et soeurs, ne faites pas ça. Maintenant regardez, peut-être y a-t-il des choses que nous devons faire. Peut-être que nos anciens doivent être présents s’il y a des choses que nous pouvons faire en ce qui concerne nos réunions de prières, je sais que nous ne commençons pas toujours à l’heure. Quoi que ce soit, mais frères et soeurs je vous dis, n’abandonnez pas la prière. Parce que si vous le faites, vous allez sur le chemin où l’église primitive n’est pas allée. Ne le faites pas. Vous voulez descendre sur le chemin de l’inefficacité? Vous voulez descendre sur le chemin de la faiblesse? Alors ne priez pas. Ce n’est pas bien.