Il y a beaucoup de personnes trompées dans les églises

Avec la grande propagation de faux enseignements sur le salut, le plus grand terrain missionnaire aujourd’hui est l’église, ou ce qui est appelé “l’église”.


[Question] Je l’ai entendu dire les églises baptistes ont beaucoup de gens perdus qui pensent qu’ils sont sauvés. Ils suivent au moins les services du dimanche matin. Je l’ai beaucoup entendu dire. Et c’est attristant. Je me demandais ce que vous en pensiez.

[Paul Washer] Et bien, tout d’abord, c’est vrai. C’est vrai et ce n’est pas juste limité aux Baptistes. Ce n’est pas limité, c’est rampant dans l’Evangélisme aujourd’hui. Et la raison pour cela, c’est, tout d’abord, l’Evangile qui est préché n’est pas du tout l’Evangile. C’est un évangile réduit de Christ le Dieu-homme allant sur un bois et mourant sous la colère de Son Père, et ressuscitant des morts, et assis à la droite du Père, et appelant tous les hommes, commandant aux hommes de se repentir et de croire; et que la preuve de la foi salvatrice est le fruit continu dans leur vie. Nous avons réduit tout ça à ‘cinq choses que Dieu veut que vous sachiez.’ Ou ‘quatre lois spirituelles’ et si vous sautez dans un de ces trucs et dites oui, et ensuite faites une petite prière à l’arrière certains évangélistes qui devraient passer moins de temps à précher, et plus de temps à étudier leur Bible, vous déclarent sauvés. J’ai des idées trés arrêtées en ce qui concerne ce sujet. C’est l’argument. Donc notre Evangile.

Deuxièmement. Je ne considère pas l’église catholique comme ayant jamais été une église. Mais quand je regarde l’église catholique, quand je regarde l’Anglicanisme et ce qui s’est passé en Angleterre. Quand je regarde ce qui s’est passé en Nouvelle-Angleterre, et ce qui se passe aujurd’hui. Il me semble que le diable travaille toujours bien pour que la grande idée de base soit: ils sont sauvés. On dirait finalement que le minimum de temps est donné pour discerner ‘ce qu’est l’Evangile,’ et si une personne est réellement sauvée. Si ils remontent l’allée et ils font cette prière nous les déclarons sauvés, et commençons à les discipliner. Nous devrions peut-être travailler avec cette personne pendant des mois pour qu’ils arrivent à une assurance biblique. Et donc nos églises sont remplies de personnes perdues, et c’est, d’une manière générale, à cause du caractère superficiel des pasteurs. Et la plupart d’entre eux sont allés dans des plans de croissance d’église et ont transformé leur église en un complexe de batiments. Et ils ne préchent pas plus l’Evangile qu’un homme sur la lune.

[Mack Tomlinson] Ce n’est pas simplement un problème contemporain. J’ai lu cette semaine quand A.W. Pink, il était presque découragé à des moments et il semblait être dur. Mais à son époque, dans les années 30 et 40, Il a fait la déclaration que “il se demandait si 2 pourcent du protestantisme était vraiment né de nouveau en Amérique.’

[PW] Et bien même un des plus grands, des évangélistes les plus connus en Amérique aujourd’hui a dit que ‘si 5 pourcent de toutes les personnes qui ont été converties dans ses réunions sont chrétiennes’ il serait heureux. Et une autre chose qui est si importante, c’est l’idée d’une discipline d’église, compatissante, et aimante. Je trouve ça étrange que les gens ne pratiquent pas la discipline d’église parce qu’ils aiment leur congrégation plus que Jésus ne l’aime. Jésus leur commande de pratiquer la discipline d’église. Pas contre les pécheurs, nous sommes tous pécheurs, mais contre les rebelles qui ne montrent aucun fruit et ne se repentent pas. Et la chose qui est vraiment mauvaise, c’est que nous sommes sortis du libéralisme. Il y a eut un mouvement parmi beaucoup de dénominations, en particulier dans la Convention des Baptistes du Sud, en voyant que le libéralisme est fini. Cela ne nous a même pas pris une décennie pour retourner dans le néo libéralisme. Ce qui est mon opinion, le nouveau libéralisme est en fait le mouvement de croissance de l’église. Là où tout est fait en startégies marketing, et ‘dites-nous quelle genre d’église vous voulez et c’est ce que nous vous donnerons.’ Au lieu de demander à Dieu quelle genre d’épouse Il désire.

[Bill McLeod] J’ai une fille nommée Joanna et elle disait qu’elle était sauvée, a été baptisée, a rejoint l’église. Et semblait être une chrétienne vraiment authentique. Quand elle allait à l’école, elle avait toujours une Bible sur la pile de ses livres d’école. Le principal de l’école nous a dit, “Nous aimerions vraiment avoir votre fille dans notre école.” J’ai dit, “Pourquoi?” Et il a dit, “Si il y a une galipette en cours et votre fille le découvre elle fait des révélations sur l’endroit,” il disait, “Nous sommes tellement heureux qu’elle soit là.” Ensuite pendant le réveil, elle est venu vers moi un soir et a dit, “Papa, j’aimerai être sauvée.” J’ai dit, “Quoi? Tu veux dire que tu es retombée?” Elle a dit, “Papa, je n’ai jamais connu le Seigneur. Je connaissais le langage, j’ai eu le langage venant de toi et maman, mais je n’ai jamais connu le Seigneur.” Et donc je l’ai amené à Christ.

Et ensuite, pendant le réveil, j’avais un pasteur assistant. Un grand chef de chorale, et un grand enseignant pour enfants. Mais il fut avec nous six ou huit mois et les diacres et moi sentions qu’il ne produisait rien. Nous lui avons parlé, et finalement nous avons du lui demander de partir, et il l’a fait. Pendant le réveil, il m’a appelé un soir d’une longue distance et il a dit, “La nuit dernière j’étais en train de prier et Dieu m’a montré que je n’avais jamais été né de nouveau. Puis-je venir à Saskatoon et pouvez-vous passer du temps avec moi?” J’ai dit, “Certainement.” Donc nous sommes descendus, nous avons rassemblé des pasteurs. Et il s’est agenouillé, et nous nous sommes tous agenouillés, et nous l’avons conseillé, et il a prié. Et je n’oublierai jamais, il a soudain crié, “Dieu est réel, Dieu est réel!” Quelle transformation! Donc il y a de même un tas de gens comme ça, qui conaissent le langage, ils l’ont entendu d’autres. Mais ils ne connaissent pas le Seigneur.

[Bob Jennings] Cela a du être un fardeau aussi pour le Seigneur Jésus. Parce que cela m’a frappé une fois que presque toutes, si ce n’est pas toutes les paraboles que le Seigneur a raconté, traitent de ce problème de vraie ou fausse conversion. Les deux batisseurs, le semeur et les terrains, le blé et l’ivraie, les brebis et les boucs. Et presque toutes les paraboles traitent de cette chose même.

[Modérateur] Quelque chose d’autre, mes frères?

[PW] Le plus grand terrain missionnaire aujourd’hui, c’est l’église, ou ce qui est appelé l’église.