De l’aide dans les moments difficiles

Sujet:
Catégorie: Extraits, Video

Je me rappelle une fois allant en prison, pour parler avec ces mecs et il y avait un gars, il dit, “Je suis dans un sacré pétrin,” et nous avons parlé un peu plus et il a admis, “Je suis dans un sacré pétrin,” mais il dit, “Je n’ai pas peur,” il dit, “J’ai un bon avocat.” J’ai pensé, “Oh garçon il y a l’Evangile juste là.” Une troisième raison pour laquelle le Seigneur est un grand prêtre et c’est à cause de sa plus grande position. Sa plus grande position. Il est dit qu’Il avait traversé les cieux. Si Il a traversé les cieux, évidemment Il est sorti du royaume de la mort et de la tombe. Vous savez aprés que la conférence se soit terminée dimanche, quand quelqu’un m’a appelé au portable, il dit, “Où êtes-vous?” Et bien nous venons juste de passer Memphis. Evidemment ils savaient que nous n’étions pas de retour à Muscle Shoals. Et donc le Seigneur est passé du royaume de la mort au ciel. Il vit pour toujours pour intercéder pour nous. Pensez à tous ces autres prêtres. Je dis qu’Aaron fut un prêtre remarquable et pourtant on lui retira ses vêtements sur le Mont Hor et il mourut. Eléazar fut un prêtre fidèle mais il mourut. Phinées fut un prêtre remarquable, il a appliqué le jugement avec la jalousie de Dieu et pourtant il est mort. Ahimélek. Il a sacrifié sa vie pour David. Il est mort. Eli a tremblé pour l’arche. Il est mort. Zacharie, Luc 1:6 marchant dans tous les commandements et les exigences du Seigneur et pourtant il est mort. Ils sont tous morts mais la Bible dit, “Le Seigneur vit pour l’éternité pour intercéder pour nous!” Pas de mort! Il a vaincu la mort, ressuscité, relevé, apparaissant dans la présence de Dieu grâce à la puissance d’une vie indestructible. Pensez à ça. Vous pourriez avoir un bon avocat qui connait votre dossier, il vous connait mais de quelle utilité est-il si il meurt au milieu de l’affaire. Vous pourriez avoir un banquier qui est trés sympathique. Il peut vous obtenir ce prêt mais il meurt et vous êtes de nouveau mal vu. C’est plutôt moche quand votre barbier meurt. Mais ici le Seigneur Jésus vit pour l’éternité pour intercéder – c’est la chose la plus importante dont nous aurons besoin pour toujours. Et Il vit, pour nous.

Pensez aux hommes de Dieu. Ceux tout au long de l’histoire qui ont obtenu plus de grâce, obtenu de l’aide d’en haut. Voici Isaac. Il était dans une situation stérile. Et il a crié à Dieu pour sa femme et a obtenu de l’aide d’en haut. Jacob avait un homme qui était en colère contre lui, mais il a obtenu de l’aide d’en haut. Il y avait Josué, longtemps dans la bataille. Il a crié à Dieu et a obtenu de l’aide d’en haut. Le soleil s’est arrêté, et il n’y a jamais eu un jour comme celui-ci avant ou aprés, quand Dieu a écouté la voix d’un homme. David dit, “Mes adversaires sont devenus plus nombreux.” Il était prostré. Il disait, “plus nombreux que les cheveux de ma tête.” Et il a crié à Dieu avec sa voix et Dieu l’a entendu, et fut sa gloire et Celui qui a relevé sa tête. Il y eut le cas de Samuel. Et les Philistins étaient en train de les attaquer et ils disaient, “N’arrête pas de prier pour nous.” “Crie à Dieu pour nous.” et Samuel cria à Dieu avec vigueur et Dieu vint et ils mirent en déroute les Philistins et ils nommèrent l’endroit comment? Ebénézer. Jusqu’ici l’Eternel nous a aidé. Josué avait des flêches pointées sur lui de toutes les directions et il est dit qu’il a crié à Dieu, et Dieu l’a entendu et l’a aidé. Et les a éloignés, les ennemis. Elie a crié à Dieu. Il a trouvé de l’aide d’en haut. Un feu est descendu et les morts sont sortis et les cieux furent fermés et de nouveau ouverts. C’est ça, l’aide. De l’aide, dans les temps difficiles. L’autre jour je suis allé dans le nord de la ville, dans la campagne, pour prier et suis sorti de la voiture et j’ai enfermé ma clé dans la voiture. J’ai du appeler à la maison pour avoir de l’aide. Terri est venu avec un autre jeu de clés et comme elle partait, j’ai pensé, “C’est ça, l’aide!” Il est dit, “De l’aide dans les temps difficiles.”

Ici nous sommes dans notre lutte contre le péché. C’est le langage d’Hébreux 12. Notre lutte, notre acharnement contre le péché. Que faisons-nous avec ces Goliaths? Que faisons-nous avec ces ennemis de longue date? Il est dit que nous, ici, nous pouvons venir et trouver la grâce pour nous aider dans ce moment difficile. Nous devrions venir et crier avec vigueur pour la grâce. La grâce de ce trône. Il est dit, “un trône de grâce.” Nous devrions penser en termes de grâce souveraine, puissante, merveilleuse, sans égale, une grâce infinie, qui est plus grande que tous nos péchés! Quel péché est trop grand pour la grâce souveraine de Dieu? Quel Goliath peut tenir contre ce trône de grâce? La grâce, elle nous enseigne à renier l’impiété et la convoitise mondaine. Certaines des leçons sont dures mais Il nous enseigne à renier ces choses, à se renier soi-même, et à vivre avec sobriété, justement et saintement dans ce monde actuel. La grâce souveraine – le règne de la grâce. La grâce qui maitrise nos iniquités. Il est dit, “Viens obtenir la grâce.”

Je connais un gars une fois, quand il était depuis environ 2 ou trois ans dans le Seigneur et tourmenté par un péché de longue date et obsédant et il a crié à Dieu du fond de son coeur, “Seigneur si je ne peux pas avoir la victoire sur ce péché, mets-moi en enfer maintenant.” Ce fut la fin de ce péché. Il était brisé, pour toujours.

Nous venons vers un roi, un trône. De grandes demandes nous Lui apportons. Sa grâce et Sa puissance sont telles que personne ne peut jamais demander trop. Au-delà de tout ce que nous demandons ou pensons. La plupart des trônes terrestres sont occupés par des hommes avares, égoïstes et sans pitié. Ce trône est un trône de grâce et de miséricorde. Un roi plein de grâce y règne.

Nous devrions venir humblement. Nous devrions venir avec confiance. Et il est dit ici que nous devrions venir continuellement. Je me dis que c’est le temps de ce monde. Pierre dit, “venant à Lui comme une pierre vivante.” Pas juste une fois, mais une vie de va-et-vient. Une vie de retour, de retour à Lui. On dirait que le Seigneur créé des besoins pour continuer à nous faire revenir, même. Et donc nous prions matin, midi et soir.

Si vous n’êtes pas chrétien. Si vous n’êtes jamais venu. Pourquoi pas? Le chemin est grand ouvert. Venez, vers le trône de grâce. Venez comme un sujet du trône. Tout est donné. Vous savez que l’orgueil va toujours être l’obstacle numéro un entre vous et Dieu. L’obstacle numéro un entre vous et le ciel est votre orgueil. C’est pour cela que le Seigneur Jésus dit, “Si quelqu’un veut venir aprés Moi, qu’il renonce à lui-même, qu’il se charge chaque jour de sa croix et qu’il Me suive.” Tout. Hissez le drapeau blanc – c’est aussi simple. Un abandon absolu et inconditionnel au Roi des Rois devant le trône. Venez. Criez à Lui. Vous savez qu’il est dit, “Quiconque invoquera le nom du Seigneur sera sauvé.” Ce n’est pas un appel comme un appel téléphonique -il parle d’un appel désespéré. Comme un nageur en train de se noyer. Si vous êtes chrétien, oh les milliers de besoins qui vont avec le chrétien. Amertume, envie, jalousie, querelle – toutes ces choses qui nous tourmentent. Venez avec audace vers le trône de grâce, comme une brebis vers le berger. Comme une épouse vers son mari, en laissant tous les autres. Nous revenons, encore et encore.

Qu’avons-nous? A part la proximité du Seigneur. Il est dit, “La proximité de Dieu est notre bien.” La proximité du Berger est la seule sécurité que les brebis ont.

Ma fille, elle a des oies, et il y a quelques temps nous avons entendu un vacarme dehors et elle est sortie en courant et tandis qu’elle montait la crêtre il y avait un renard qui avait une de ses oies. Mais dès que ce renard l’a vu, il est parti. La proximité de Dieu est notre bien. Et attire-moi plus prés, plus prés, plus prés, Seigneur béni. Vers ce précieux côté qui saigne. Venons avec audace vers le trône de grâce Pour que la grâce et la miséricorde nous aide en ce temps difficile.

Vous savez que si nous continuons à venir vers ce trône, nous finirons sur le trône. Il est dit dans Apocalypse 3, “Le vainqueur, Je le ferai asseoir avec Moi sur Mon trône, comme Moi J’ai vaincu et Me suis assis avec Mon Père sur Son trône.” Quelle chose.