Comment une femme chrétienne doit-elle se parer

Sujet:
Catégorie: Extraits, Video

De même aussi, je veux que les femmes se parent. Maintenant, il veut que les femmes se parent. Ok? Donc la parure n’est pas mauvaise. Mais cette parure, nous allons voir, c’est au verset 10, ce sont les oeuvres bonnes, la piété, un esprit de calme et de soumission. Maintenant… Continuons. Il dit, “Je veux que les femmes se parent, vêtues d’une manière décente.” Cela me dit qu’il y a des vêtements qui sont peu convenables pour une femme chrétienne. N’est-ce pas? C’est juste logique. Il y a des vêtements qui ne sont pas convenables pour une femme chrétienne. Or, il dit que les vêtements doivent être “modestes”. C’est trés important, c’est littéralement “des vêtements convenables avec modestie” c’est écrit comme ça dans la version originale. Donc, avec modestie. Ma femme dit quelque chose de bien. Elle dit “Si ton vêtement est un cadre pour ton visage, d’où la gloire de Dieu brille, c’est convenable. Si elle attire l’attention sur ton visage. Si ton vêtement attire l’attention sur ton corps, pour le souligner, pour le faire remarquer, alors c’est sensuel – c’est sensuel. Ce que tu fais est mal. Maintenant, je veux m’arrêter juste un moment.

Femmes, vous devez comprendre quelque chose. Les hommes ne sont pas aussi bêtes que vous le pensez. Ma femme et moi avons une amie dans l’Illinois et c’est une femme trés belle, trés belle. Et si elle passait cette porte juste là, tous les hommes dans cette pièce, si ils se tournaient et la voyaient, voici ce qu’ils diraient: “Bien, c’est une femme trés belle.” “C’est une femme trés élégante.” “C’est une belle femme.” Et c’est ce qu’ils penseraient. Mais mesdames, il y a aussi des femmes qui ne sont pas à moitié aussi attractives que cette femme que je viens de vous décrire. Que ce soit sur leur visage ou leur corps. Et elles pourraient passer cette porte. Et au moment où tous les hommes entendraient la porte s’ouvrir et regarderaient derrière, si ils sont des hommes saints, ils devraient détourner la tête. Parce que ce n’est pas la beauté. C’est la sensualité. Et même si vous ne pouvez pas écrire avec précision les règles et les mettre toutes sur le papier. Quand vous le voyez, vous le savez. Il y a une différence entre la beauté et la sensualité. Et Dieu n’est pas contre la beauté. Il est contre la sensualité.

Dans Philippiens, on nous dit de penser aux choses qui sont excellentes, qui sont nobles qui sont justes qui sont droites qui sont vraies. La manière dont une femme se conduit et la manière dont elle s’habille devraient promouvoir les mots suivants. Modestie. Discrétion. Sagesse. Beauté. Elégance. Raffinement. Mais pas: La sensualité. La luxure. L’extravagance. Vous savez, l’extravagance, mesdames, c’est quand votre mari veux que vous enleviez vos boucle d’oreilles pour qu’il puisse en faire des appâts pour attraper de trés gros poissons. Maintenant, mesdames, vous savez que j’ai donné à votre mari beaucoup de tâches. Laissez-moi vous en donner une. Cherchez à découvrir ce que ça signifie et allez partout où le Seigneur vous le montrera. Il n’y a rien de plus séduisant qu’une femme qui a cet air de sagesse de discrétion de noblesse et de simplicité. La simplicité. C’est une beauté simple sur elle.