Comment lutter contre la convoitise et le péché sexuel

Sujet:
Catégorie: Études Bibliques, Video

Bon, ce que nous voulions traiter ce soir c’était…, nous avons passé de nombreuses semaines à examiner la loi mosaïque la semaine dernière et avant ça nous avons étudié Samson, et avant ça nous sommes allés dans Genèse. Et nous avons considéré un certain nombre de choses que la Parole de Dieu a à dire, et les événements historiques qui sont racontés dans Genèse. Nous avons regardé les différents moments où le péché sexuel est entré. Et ce que nous voulions traiter ce soir c’est… comment vous battez-vous? Comment luttez-vous?

Et vous savez que c’est vraiment… si vous êtes dans la bataille… c’est vraiment ce que… Ce que je veux dire c’est que vous voulez des outils. Vous voulez que quelqu’un s’approche et dise, “Voilà comment vous faites ça.” “Voici la solution.” Si vous luttez contre la solitude ou vous luttez contre les désirs sexuels insatisfaits, vous vous battez contre la convoitise, vous vous battez contre cette tentation, vous vous battez contre les restes de l’homosexualité. Quoi que ce soit, quelque soit le genre d’immoralité sexuelle que nous pourrions être tentés de… Et vous savez, le truc c’est, voici évidemment quelque chose que, vous savez, quand vous êtes jeunes, vous avez Paul qui dit à Timothée, “fuis les passions de la jeunesse”. Le truc c’est que certaines de ces choses sont, vous savez, elles sont difficiles jusqu’au bout, mais elles peuvent être sans aucun doute intensifiées et sont même considérées comme des passions de la jeunesse, elles peuvent être intensifiées dans la jeunesse.

Je me rappelle, et je pense en parlant à un pasteur à cette occasion… Kyle White et j’avais un déjeuner avec un pasteur de Mansfield, Texas. Et il me parlait d’un homme de 96 ans, ou quelque chose comme ça, d’un vieil homme dans son assemblée et ce pasteur a dit qu’il avait demandé à ce vieil homme dans son église “la bataille s’est déjà arrêtée?”. Cet homme de plus de 90 ans a dit “non”. Or, devient-elle moins intense? Peut-être. Probablement. Ce que je veux dire, ce n’est pas appelé “les passions de la jeunesse” sans raison. Il y a des choses qui dans notre jeunesse, il y a des choses qui quand nous sommes adolescents, ou quand nous avons 20 ans, peuvent être plus fortes, jusqu’à ce que la tentation parte.

Donc, que faisons-nous? Quel est le… cela ne fait aucun doute; que nous voyons ce qui est mal. Cela ne fait aucun doute que nous voyons et entendons le mot “fuis les passions de la jeunesse”. Ok, est-ce tout ce qu’il y a ? Vous courez. A chaque fois que vous voyez quelque chose, vous courez. Et certainement que c’est ce que nous sommes appelés à faire… être appelés à fuir. Mais est-ce suffisant? Y a-t-il suffisamment d’outils là?… Juste fuir! Juste, vous savez, ok, “Que personne ne vous séduise par de vains discours; car c’est pour cela que la colère de Dieu vient sur les fils de la rebellion.” Est-ce suffisant?… “Ne vous associez pas à eux.” N’ayez rien… est-ce suffisant d’entendre dans la Parole de Dieu “cours”, “fuis la fornication”, “fuis les passions de la jeunesse”? Jésus s’approche et Il dit, “Si vous regardez une femme pour la convoiter, vous avez déjà commis adultère avec elle dans votre coeur.”

Il continue… Il parle de, ok, vous vous arrachez les yeux. Il nous donne un joli symbolisme graphique. “Arrache-toi un oeil, coupe-toi une main.” Si c’est ce que cela demande, il est préferable pour toi de perdre ces choses et d’aller dans le Royaume, dans les Cieux, que d’être rejeté, en n’ayant pas fait ces choses, d’être resté entier. Est-ce suffisant? Nous pouvons voir que c’est mal. Vous voici et vous vous identifiez maintenant avec Christ. Je vais être un disciple de Christ, et la convoitise arrive comme une tempête. Vous êtes tentés. Il y a une attraction. Il y a un attrait. Il y a un désir. C’est comme si cela allait vous engloutir. Et que faites-vous? Est-ce suffisant de dire “bon, fuis les passions de la jeunesse”. Vous savez, vous allez vers quelqu’un et vous voulez de la responsabilité et vous vous confessez à cette personne, “Je lutte contre ça”, fuis-le. Fuis. Est-ce… Est-ce bien? Est-ce suffisant? Trouvez-vous ça utile? Est-ce suffisant de savoir “hey, si vous ne coupez pas ces choses, Dieu va vous envoyer en enfer”? Est-ce suffisant? Est-ce bien? Est-ce ce dont nous avons besoin pour lutter?

Regardez, je pense que nous pourrions tous l’admettre. Vous savez, tout le monde ici qui a passé la puberté, vous connaissez le désir sexuel et la tentation. Maintenant, nous pouvons tous être à des étapes différentes de notre vie en ce qui concerne le genre de tentations que nous rencontrons. Certains d’entre vous peuvent venir d’un milieu où il y avait l’homosexualité et vous luttez contre ça. C’est une énorme tentation. D’autres, vous savez, c’est quelque chose contre lequel vous n’avez jamais lutté mais vous savez, vous luttez de la même manière. Regardez, l’Ecriture ne place pas l’homosexualité dans une catégorie loin de l’immoralité sexuelle dans son ensemble. Les fornicateurs et les adultères n’héritent pas du Royaume de Cieux tout comme les homosexuels. Ce n’est pas juste parce qu’il est hétérosexuel que tout va bien. C’est dammable. “que personne ne vous séduise par de vains discours”. La colère de Dieu vient sur les fils de la rebellion à cause de tels péchés… immoralité sexuelle, impureté. C’est la raison.

Donc, vous savez quoi, je vais dire quelque chose à ce sujet qui est évident pour tout le monde. Que si vous n’avez pas eu soudain un désir pour ça, cela a tout réglé, n’est-ce pas? Si tous les désirs étaient simplement enlevés, cela réglerait tout. Vous savez, réfléchissez-y. Le fait est que le genre d’attirance, le genre de convoitise, le genre d’attrait, le genre de tentation que nous ressentons, envers quoi que ce soit, le sexe opposé ou le même sexe… vous ne le ressentez pas envers un arbre sur le bord de la route. Il y a toutes sortes d’objets dans ce monde pour lesquels vous n’avez pas du tout d’attirance. Vous n’avez aucun problème avec ça. Vous n’avez aucun problème là où il n’y a pas d’attirance. Si vous pouviez juste éteindre la lumière.

Et vraiment, dans le christianisme, n’est-ce pas de cela dont on parle? Ce n’est pas simplement éteindre. Vous savez, si nous allions simplement dans un endroit où notre désir est diminué. Ou un autre désir était augmenté. Alors nous sommes en route pour résoudre le problème. N’est-ce pas ce qui doit arriver? Vous savez, pourquoi les gens tombent-ils dans le péché sexuel? A cause de cet attrait, cette tentation est suffisamment forte à ce moment-là, ils abandonnent. Ils n’ont aucun autre désir plus grand à ce moment-là auquel s’accrocher. Cela devient le plus grand désir. Cela devient la séduction, n’est-ce pas? C’est parce que ces désirs séduisent. C’est ce que vous avez dans Ephésiens. Il parle de déposer le vieil homme, qui appartient à votre ancienne façon de vivre. Et il parle de ces désirs. Ils sont corrompus. Ils sont trompeurs. Ce sont des désirs trompeurs. Pourquoi est-ce trompeur? Parce qu’il vous donne une promesse et juste à ce moment-là vous croyez à cette promesse. Et vous êtes attirés vers la promesse qu’il vous donne de satisfaction, de plaisir, et rien d’autre n’est plus fort juste à ce moment-là. C’est pour cela que vous cédez. C’est pour cela que les gens y cédent. C’est comme si rien d’autre n’avait d’importance. Mais si vous pouviez aller dans un endroit où quelque chose a plus d’importance.

C’st un peu comme, vous savez, comment puis-je faire ce que je ne peux pas faire? Bon, si je suis incapable de le faire? Hein? C’est ça au fond. Vous savez, vous avez un enfant et vous dites à cet enfant, vous savez, “va chercher cette barre à disques là-bas”. Ils disent qu’ils ne peuvent pas. Mais si je travaille avec mon enfant et que je l’emmène dans un endroit où il est suffisamment fort pour le faire. Alors il peut le faire. Et c’est la solution. Et donc si nous allons dans un endroit… la vérité est que si nous allions dans un endroit où nous ne désirerions pas tant ça, et que nous désirerions plus d’autres choses, alors nous aurions réglés le problème. Si vous pouvez tuer les désirs trompeurs jusqu’au point où vous ne les désirez pas autant.

Vous savez, ces choses que je désirais quand j’étais perdu… Comme je littéralement, quand j’étais perdu, j’étais comme un animal en cage les vendredis et samedis soirs. Ce que je veux dire, si j’étais à la maison, je… quelque chose m’envahissait qui était incontrôlable. Je ne pouvais pas rester à la maison. J’avais besoin d’être dehors là où quelque chose se passait. J’avais besoin d’être dehors là où étaient mes amis. J’avais besoin d’être dehors là où il y avait la fête. J’avais besoin d’être là où les gens… J’avais besoin d’être au bar. Si je ne l’étais pas, je littéralement… j’avais un sentiment en moi qui était incontrôlable. C’est comme ça quand nous sommes perdus. Nous avons ces convoitises. Nous avons ces attirances. Ces attraits. Nous ne pouvons pas leur résister. Ils poussent tellement fort. il n’y a rien en nous qui veut leur résister. Notre volonté c’est d’y aller. Nous gobons le mensonge que cela va nous satisfaire. Mais si nous allions dans un endroit où… il nous ait rendu possible de ne pas le désirer, c’est ce dont nous avons besoin. Nous avons besoin de la puissance pour le tuer.

Mais maintenant voici ce que dit l’Ecriture. “”ceux qui sont…” Combien d’entre vous connaissent, ou ont déjà entendu parlé du verset de Galates 5, verset 24? Il est dit quelque chose là au sujet de ceux qui appartiennent à Christ. Quelqu’un sait ce qui est dit? Qu’est-ce qui est vrai de tout ceux qui appartiennent à Christ? La chair a été crucifiée avec ses passions et ses désirs. Maintenant vous y réfléchissez. La convoitise et le désir ont été crucifiés.

Bon, quelle est votre idée de la crucifiction? A quoi ça ressemble? Et qu’est-ce que ça signifie de crucifier quelque chose? La torture et la mort. Vous clouez quelqu’un sur une croix, votre intention est de le tuer. C’est pour retirer sa vie et le faire au moyen de tortures. Ce qui est dit c’est que notre chair, si nous appartenons à Christ, certaines choses arrivent à nos désirs. Il y a l’idée de les tuer. Et c’est vrai que ce qui arrive, c’est que les désirs sont crucifiés. Il est dit “crucifiés” comme si c’est fini et fait, mais nous savons que nous devons trancher. Nous savons qu’il y a une bataille. Nous savons que nous devons fuir les passions de la jeunesse. Parce que nous savons qu’il y a là une attirance. Mais ce que Galates 5:24 dit là c’est que c’est vrai. Si vous appartenez à Christ, l’attrait n’est pas… l’attrait est la différence entre une personne trés active, trés vivante, trés forte et une personne pendue sur la croix. C’est la différence. Si il n’est pas encore mort… Le sang en a été retiré. Il est pendu là haut, et la vie le quitte. Jusqu’à ce que tout soit finalement parti et que nous soyons dans les Cieux.

C’est une vérité. Regardez, vous ne pouvez pas prendre ce texte… et je reconnais qu’il y en a d’autres qui insistent sur le fait qu’il y a une bataille. Il y en a d’autres qui insistent sur le fait que nous devons mettre à mort certaines choses. Il y en a d’autres qui disent de ne pas laisser le péché régner dans vos corps mortels, de ne pas obéir aux passions de ce corps. Evidemment il y a encore des passions là, mais il y a une affirmation maintenant que vous avez cette capacité de ne pas laisser ce péché régner. Ce qui signifie que les passions du corps ont été diminuées à cause de la chair crucifiée et il y a des désirs opposés. Vous désirez plus d’autres choses. En fait nous devons désirer plaire à Dieu. Nous devons désirer la volonté de Dieu. Nous devons désirer plaire à Dieu. Nous aurons un faim et une soif de la justice. Ce sont des réalités. C’est une question de puissance. Cela demande de la puissance.

Avez-vous déjà considérés ces versets? Nous les connaissons, et souvent nous citons la première partie. Vous savez ce qui est dit juste là vers la fin d’Ephésiens chapitre 3, “Or, à Celui qui, peut faire infiniment au-delà de tout ce que nous demandons ou pensons,” “tout ce que nous demandons ou pensons”. Que dit-il juste aprés ça? Quelqu’un sait? “par la puissance qui agit en nous.” Vous savez que c’est vrai pour le chrétien, il y a une puissance qui agit en nous. Donc si vous êtes chrétien, il y a une puissance qui agit en vous. Les passions que vous aviez avant sont crucifiées et il y a une puissance qui agit en vous. Et vous savez comment c’est dit là dans Romains 8:13? Qu’est-ce qui est dans la seconde partie de 8:13, Romains? “Mais si par l’Esprit vous faites mourir les actions du corps, vous vivrez.”

Ok. Voici ce dont nous avons besoin. Nous avons besoin de la puissance qui va nous faire mettre à mort les actions du corps. Et comment faisons-nous ça? Nous le faisons dans la puissance d’un autre. Nous le faisons dans la puissance de l’Esprit. Et ce que, clairement… que se passe-t-il? Que se passe-t-il? Bon, quand vous êtes perdus et que vous tombez en tant que chrétien, ce qui arrive juste à ce moment-là c’est que vous cédez au désir du corps. Clairement la puissance alors qui nous en délivre, la puissance de l’Esprit, va faire une des deux choses ou un mélange des deux. Elle va réduire notre désir d’obtenir la satisfaction et/ou nous donner des désirs pour d’autres choses qui sont plus grandes.

Vous réfléchissez à ça… David Butterbaugh vient juste de fêter son cinquantième anniversaire dans un restaurant chinois. Je suis arrivé là affamé. J’avais le buffet. Vous marchez le long du buffet dans le restaurant chinois, et vous avez été dans des restaurants chinois avec buffets? Les trucs qu’ils servent là, comment c’est bon? Comment ça a l’air vraiment bon? Vous devez calculer, parce que vous êtes vraiment affamés et que vous allez vers la première chose que vous voyez, vous allez juste en remplir votre assiette. Et ensuite vous suivez la ligne, et vous êtes comme “ah, ils ont ceci, je n’ai même plus de place sur mon assiette”, parce que tout est bon. Mais vous savez, si vous êtes dans un endroit comme ça, je savais, il y a quelque chose là que je voulais. j’y avais été avant, juste avant que Charity aille en Inde. j’avais ce saumon là avant, et j’avais volontairement dépassé beaucoup d’autres choses qui m’avaient attirées, parce que je le voulais plus. Et vous savez c’est vraiment la même chose quand on en arrive à la vie chrétienne. Quand vous arrivez au moment où vous voulez plaire plus à Christ. Vous voulez plus la justice. Vous voulez être plus un bon exemple. Vous ne voulez pas faire honte à votre femme ou à vos enfants. Vous ne voulez pas déshonorer le ministère. Vous voulez plus d’intimité avec Christ. Vous voulez plus Son sourire. Vous ne voulez plus attrister l’Esprit. Vous voulez être capable d’ouvrir la Parole de Dieu et de la faire venir encore plus dans votre vie. Vous voulez aller prier et plus sentir la liberté et la joie. Vous voulez aller vous asseoir le dimanche matin en chantant des cantiques, et être remplis de mélodie dans votre coeur pour le Seigneur. Vous voulez ça plus que vous ne voulez les plaisirs de regarder quelque chose sur internet qui n’est pas convenable.

Maintenant, c’est une idée un petit peu différente. Cela vous dit qu’il y a une issue de secours. Cela vous dit que vous n’avez jamais eu l’excuse “Je n’avais aucune option”, parce que vous l’aviez. Mais ce texte n’aborde pas vraiment la puissance. Et c’est… nous avons besoin de puissance. Nous avons besoin d’une puissance qui change nos désirs. Et la puissance est Dieu, oui, mais plus précisément le Saint-Esprit. Par le Saint-Esprit, je dois en fait arriver à comprendre comment marcher dans la vie chrétienne, en faisant appel à la puissance d’un autre. Et c’est une vraie puissance. “par la puissance qui agit en nous”. C’est une puissance. En fait, c’est une puissance que Paul veut que nous essayons de saisir. Il l’appelle “une gandeur surabondante de puissance”. Et c’est cette même puissance que Dieu a utilisée pour ressusciter Christ. C’est une puissance de resurrection.

Maintenant, Tawfiq a lu, aujourd’hui, tous les 15 chapitres de “Délivrés par le Désir”. Donc il a sans aucun doute trouvé beaucoup de bonnes choses dedans. C’est certainement un des meilleurs… si ce n’est même une des meilleures oeuvres qui est sortie maintenant sur ce sujet. Donc allez frère, dis-nous ce que le Seigneur t’a montré.

Bon, au fond ce que tu viens juste de dire. Pendant que je le lisais, cela m’a rappelé… peut-être avez-vous tous entendu parler de quelque chose appelé “Juneteenth”? C’est une fête. Et au fond ce qu’il fête c’est que les esclaves en Amérique avaient été libérés. Ils ont été libérés. Mais ceux du Texas ne le savaient pas. Donc ils sont demeurés dans leur esclavage, bien qu’ils étaient libres. Et alors quand un mot leur est arrivé qu’ils étaient libres, ils ont quitté leurs chaines et ont continué dans leur liberté. Et la majorité du livre concentre votre attention sur la réalité que vous êtes libres. C’est comme s’il disait, que le Saint-Esprit demeure en vous. Vous ne devez pas faire ce péché. Vous n’en êtes pas un esclave. Vous êtiez un esclave du péché. C’était votre vieil homme. Vous êtes maintenant une nouvelle création qui a l’Esprit de Dieu qui demeure en vous, qui vous donne la puissance de faire mourir ce péché.

Une des choses dont le frère parlait dans le livre. Il disait que, vous savez, le cliché du poulet avec la tête coupée. Vous coupez la tête du poulet, il continuera à courir. j’ai tué beucoup de serpents dans ma vie et ils continuent à ramper. Et c’est contre ça que vous bataillez. Si vous êtes un croyant, ce n’est pas que vous avez cette nature mauvaise et votre nature régénérée se bat contre votre nature mauvaise. Si vous êtes un croyant, vous avez un nouveau coeur. C’est la promesse de la nouvelle alliance. “Je mettrai un nouveau coeur en vous.” Nous avons l’Esprit de Dieu. Nous avons une nouvelle nature. Nous sommes nés de nouveau. Nous sommes nés d’en haut. La métamorphose a eu lieu et le vieil homme a été mis à mort. Voici, toutes choses sont devenues nouvelles. Voici qui vous êtes.

Mais, vous vous dites, pourquoi je bataille encore? Pourquoi je lutte encore contre ça et c’est la chair qui vit encore. Mais c’est comme il disait, il est pendu sur la croix et le sang s’écoule de lui. C’est un poulet avec la tête coupée et il va mourir. Petit à petit, comme nous continuons, à la fin dans les nouveaux cieux et la nouvelle terre, il aura complètement disparu et nos nouveaux corps nous seront donnés.

Mais avant qu’il est sauté dedans, vous savez, les tactiques et les stratégies… et j’ai trouvé ça quand je parle aux jeunes frères qui bataillent contre cette chose. Ils veulent toujours savoir, “ok, donc qu’est-ce que je fais?” Ils veulent des stratégies. Mais ce que j’ai remarqué dans l’Ecriture… ce que le Seigneur fait… vous regardez le livre de Romains. Avant de commencer à parler de la façon de passer cette chose, Il met l’accent sur qui nous sommes en Christ et c’est tellement sérieux. Ce que le pasteur disait est tellement essentiel que vous devez affronter la réalité que vous êtes libres, que vous êtes nouveaux, que vous êtes libérés des chaines du péché et que vous n’avez plus à le faire. Regardez des passages comme Ephésiens chapitre 1 où il dit toutes les bénédictions spirituelles dans les cieux vous ont été données. Toutes les bénédictions spirituelles. Surement que cela inclue la bénédiction spirituelle de faire mourir le péché. Surement que cela inclue la bénédiction spirituelle de marcher dans l’intégrité, de marcher dans l’honnêteté, de marcher dans la lumière du Seigneur. Regardez dans 2 Pierre où il est dit que toutes choses vous ont été données en ce qui concerne la vie… (et la sainteté, merci frère.)

C’est par la puissance divine que cela a été donné. Donc vous l’avez. Tout ce dont vous avez besoin si vous êtes un croyant. Tout ce dont vous avez besoin pour marcher dans la pureté, pour marcher dans l’intégrité, pour jeter le péché sexuel. Vous l’avez. Vous n’essayez pas de le gagner. Vous n’essayer pas de le fabriquer. Vous l’avez déjà. Maintenant vous devez le cultiver. Et en venant ici, j’écoutais le Pasteur Tim quand il parlait du même sujet il y a quelques années, “La bataille de l’esprit en ce qui concerne le fait de s’abstenir du péché sexuel”, et il concentrait notre attention sur le fait de regarder le Seigneur. Et la réalité que vous êtes moins enclin à aller courir aprés le péché sexuel aprés avoir regardé la gloire de Dieu.

Donnons quelques exemples: Esaïe. Il a vu le Seigneur en haut et élevé. Il est tombé sur son visage. Pierre, il a vu le Seigneur dans Sa gloire quand il remplissait le bateau de poissons. Il est tombé sur sa face, “éloigne-toi de moi”. Moïse, le Seigneur passant de dos prés du creux du rocher dans lequel il était caché. Son visage brille. Il descend. Le peuple est terrifié. Et ils disent “Couvre ton visage”. La gloire du Seigneur, ce qu’elle nous fait. Elle fait sortir la louange de nous. Une sainte crainte, une sainte révérence. Elle demande une réponse et cette réponse ce n’est pas d’aller sur internet et de regarder de la pornographie. Cette réponse aprés avoir contemplé la gloire du Seigneur ce n’est pas d’aller forniquer avec votre petite amie ou de regarder les filles quand elles descendent la rue. Aprés avoir contemplé le Seigneur, la réponse est l’adoration. La réponse est un saint respect. La réponse c’est l’intimité et un désir d’en apprendre plus sur Lui et d’aller encore plus dans Sa présence.

Et donc le livre… aprés avoir continuellement mis l’accent sur la nécessité de savoir qui vous êtes en Dieu, c’est la révélation de qui vous êtes. Voici qui vous êtes. Regardez Romains. C’est qui vous êtes. Ephésiens, chapitre 1, qui vous êtes. Si vous êtes un croyant, vous êtes en Christ. Vous avez l’Esprit de Dieu. Vous êtes choisis par Dieu. Vos péchés sont pardonnés. Il ne vous a pas juste sauvé de la colère de Dieu, Il vous a sauvé de la puissance du péché. Vous avez ça. Maintenant que faites-vous?

Il a donné de l’aide. Une des choses c’est, la Parole de Dieu. Vous devez entrer dans la Parole de Dieu. La lire. La mémoriser. Il a donné l’exemple d’un officier. L’officier fais sa ronde avec un pistolet. Un arme à feu, si vous voulez, dans sa main. Vous dites maintenant à quel point ce serait stupide si il était de service et que son arme était dans son coffre? Elle ne serait d’aucune aide. Elle n’est pas accessible facilement. On ne peut pas l’attraper. Il disait que beaucoup de croyants… vous avez la vérité, vous avez la Parole de Dieu, mais elle est à l’arrière de votre esprit. Et si elle est à l’arrière de votre esprit quand la tentation survient, elle n’est pas facilement saisissable.

Et vous regardez Jésus, Il est dans le désert. Le diable est là. Il vient vers Lui avec des tentations. Que fait-Il immédiatement? Parce que la Parole de Dieu est immédiatement là devant Son Esprit, Il peut dire “Il est écrit”. “Il est écrit.” “Il est écrit.” Elle était là. Elle était accessible. Elle était prête. C’était une arme, une épée qui est prête dans la main. Parce que si vous êtes préparés, vous ne voulez pas attendre jusqu’à ce que la tentation surgisse pour essayer de chercher l’Ecriture. “Ok, que dit-elle au sujet de la convoitise?” Non! Vous voulez l’avoir déjà dans votre esprit pour que quand elle surgit, vous puissiez immédiatement répondre au mensonge, parce que c’est ce que c’est.

C’est comme le Pasteur Tim a dit, “c’est un mensonge.” Chaque tentation qui vient à vous vient avec un mensonge. Et le mensonge est “je vais te satisfaire”. Le mensonge est “Tu le mérites”. Le mensonge est “ce n’est pas mauvais”. “Tu ne fais que ceci, tu ne fais pas ça.” Le mensonge est “Bon, tu es déjà tombé, alors quel est le problème si tu le fais encore?” Le mensonge est “Bon, Dieu t’a déjà pardonné, donc Il a déjà pourvu à ça”. Tous ces mensonges ont une vérité qui les détruira. Et tous ces mensonges sont constamment jetés devant vous. Quand vous êtes à l’école. Quand vous êtes au travail. Quand vous êtes au supermarché. Quand vous êtes au magasin. Quand vous regardez la télévision. Quand vous êtes juste couchés là et ils viennent dans votre esprit, les images, les photos. Ils vous présentent constamment quelque chose pour lequel vous devez avoir une réponse. Et cette réponse doit être la Parole de Dieu. C’est là où nous luttons.

C’est comme si vous disiez, “la bataille est dans mon esprit”. C’est là où la plupart des batailles ont lieu, dans l’esprit. Et donc vous devez remplir votre esprit avec la Parole de Dieu. N’est-ce pas ce que le psalmiste a dit? Psaume 119, “comment le jeune homme rendra-t-il pur son sentier? En observant Ta Parole.” J’aime ça. C’est une image que je vois, comme un garde chargé de la sécurité. En gardant la porte. Le mensonge essaie de rentrer, le garde est là, il l’arrête. C’est la Parole de Dieu. Tu ne peux pas entrer ici. C’est gardé. C’est protégé. Mais ensuite vous avez une autre image dans les Proverbes, “l’homme sans contrôle est comme une cité sans murailles”. Tout peut rentrer. Il n’y a aucun garde. Il n’y a aucune protection. Il n’y a aucune barrière. Il n’y a rien avec lequel se défendre, et tout rentre. La Parole de Dieu c’est là où nous trouvons notre aide. “Je serre Ta promesse dans mon coeur, afin de ne pas pécher contre Toi”. C’est là où la bataille se joue. C’est en grande partie là où elle est gagnée.

Une autre chose qu’il illustre aussi qui m’a été extrémement utile c’est, vous devez avoir des barrières. Ce que je veux dire par ça c’est que vous avez des barrières, vous avez des standards, vous avez des choses qui sont déjà établies dans votre esprit que vous ne ferez pas. Des endroits où vous n’irez pas. Des choses que vous ne regarderez pas. Des choses que vous n’écouterez pas. Des situations et des scénarios qui ne seront pas autorisés dans votre vie. Avant qu’ils n’arrivent. Vous ne pouvez pas commencer à dresser des listes et des règles et des standards et à construire des barrières quand la guerre est commencée. Vous devez les avoir maintenant. Vous devez les construire maintenant, parce que quand elles (les tentations) arrivent, et elles viennent, ce mur est déjà là.

Donc, vous savez, il y a certaines des choses que le frère a mises en avant dans le livre, la Parole de Dieu, s’y soumettre, la mémoriser, la méditer, avoir les barrières relevées. La Bible dit “fuis”, “fuis l’immoralité sexuelle”, “abstenez-vous en”… et une des façons qu’il montrait, c’est que vous devez les fuir, pas seulement quand elles arrivent, mais vous les fuyez en étant préparés à l’avance et c’est une autre façon de fuir.

Vous savez, je pense que si vous demandez à quelqu’un, hey, ceux qui sont les plus purs, ceux qui excellent dans le Royaume, ce sont des hommes et des femmes de la Parole. N’est-ce pas? Vous diriez ça. Est-ce la caractéristique de quelqu’un qui obtient la victoire? Oui, ils sont dans la Parole. Quel est le rapport? Laissez-moi juste vous dire, Paul le dit, “si vous marchez dans l’Esprit, vous n’accomplirez pas… vous ne ferez pas les oeuvres de la chair”. Vous ne les ferez pas, n’est-ce pas? Et cela inclue toutes sortes de perversions sexuelles, d’immoralités sexuelles. Vous ne ferez pas ça. Si vous marchez dans l’Esprit, vous ne le ferez pas, n’est-ce pas? Ne dit-il pas ça? Ne dit-il pas ça dans Galates 5? Bien sur qu’il le dit.

C’est la solution pour vous tous. Et pour chaque chrétien qui a vécu. Si vous marchez dans l’Esprit, vous ne… regardez, la première chose c’est, vous devez être sauvés. Oui, certaines personnes essayant d’être chrétiennes, qui ne sont pas chrétiennes et elle échouent. Mais pour chaque enfant de Dieu au travers de tous les siècles, voici. C’est la formule biblique, vous marchez dans l’Esprit, vous n’accomplirez pas les oeuvres de la chair. C’est ce qu’Il dit. Mais, on en revient à la même chose dont il vous parlait avant. Par l’esprit, vous faites mourir les actions du corps. Marcher dans l’esprit est cette même vérité. Par l’esprit, je fais mourir. Voici ce que vous et moi devons arriver à comprendre. L’Esprit de Dieu, vous en témoignez tous, est réel. L’esprit de Dieu est avec nous. Mais comment je puise dans la réserve d’énergie que l’Esprit a là? Et vous savez quoi, clairement, si Il nous exhorte à marcher dans l’Esprit, il y a des façons de ne pas marcher dans l’Esprit.

Certainement, il y a des chrétiens qui tombent dans les oeuvres de la chair et ne vivent pas selon les fruits de l’Esprit. Certainement, il y a un danger à attrister l’Esprit, par lequel nous avons cette puissance. C’est le problème de la vie chrétienne. Comment je… Parce que nous avons une responsabilité de notre part. Il est vrai que nous devons avoir le bon état d’esprit et cela nécessite d’aller à la base du tout. Vous voyez cette réalité juste là dans Romains. Romains 6, versets 11 et 12. Premièrement je dois me considérer comme mort au péché. Et ensuite je résiste au péché qui règne dans mon corps mortel. Je dois penser juste avant d’agir juste.

Clairement, comment nous pensons est important. Savoir qui nous sommes et ce qui est à notre disposition. Mais, simplement savoir qui je suis m’amène-t-il automatiquement à marcher dans l’Esprit? Pas nécessairement. Je sais qui je suis en Christ, mais si j’attriste ce même Esprit d’où je tire cette puissance, le canal est bloqué. Comment… c’est la question de la vie chrétienne, la sanctification. Comment nous marchons dans une vie pure. Comment nous marchons saintement. Comment nous marchons à l’image de Christ. Nous devons marcher dans la puissance de l’Esprit. Nous devons marcher selon l’Esprit. Nous devons, par l’Esprit, mettre à mort ces choses.

Je vous le garantis… l’Esprit de Dieu a le pouvoir de tuer le moindre désir sexuel, de découvrir le désir sexuel que vous avez. Sans le moindre doute! Par la puissance de l’Esprit, vous vaincrez quand la puissance sera lâchée. La question tout au long des siècles est “comment l’obtenez-vous?, comment prenez-vous la puissance de l’Esprit? Vous savez, si je dois bouger un lourd bureau et je demande à l’un d’entre vous les amis de m’aider, “hey, viens m’aider à bouger ce bureau”… je sais où vous êtes. Je peux vous demander “hey, viens par là et donne-moi un coup de main “. Vous vous lancez et ce truc bouge assez facilement. C’est quelque chose que je ne pouvais pas faire bouger tout seul. Vous m’avez aidé à le bouger. La réalité est là, c’est que je n’ai aucune puissance en moi-même. Je me repose seulement sur l’Esprit pour me permettre d’avoir le succés dans la conquête.

Mais comment je la puise? Vous voyez que c’est la grande question. Nous comprenons tous, c’est la puissance du désir qui tue, et la puissance du désir qui donne. Je veux que les mauvais désirs soient tués et je veux que les bons désirs soient rendus vivants. Si j’en venais seulement à aimer ce que je veux aimer et détester ce que je veux détester, ce serait facile, n’est-ce pas? Vous savez, si une personne attirante du sexe opposé passe et je… vous savez, c’est comme des étincelles sur du petit bois humide, ça ne va nulle part. Pourquoi?, parce que mes désirs sont pour ma femme, mon amour pour ma femme mais plus que ça. Mon amour pour Christ est beaucoup plus fort.

Bon oui, je ne suis pas aveugle, je peux voir qu’elle est attirante. Ce n’est pas comme regarder ça et dire – Charles Leiter a dit ceci – “vous ne regardez pas ça et dites ‘beurk’.” Mais je n’y vais pas parce qu’il y beaucoup trop de désirs dans ma vie dans une autre direction que d’aller dans cette direction. Cela n’a t-il pas d’attrait? Et bien, si. Et évidemment que si je m’amuse avec, l’attrait pourrait devenir plus fort. Mais juste à ce moment-là, je ne regarde pas dans cette direction. Comme Job, mes yeux regardent ailleurs parce qu’il y a suffisamment de désirs qui me mènent dans cette direction. Mais comment je puise dans la puissance de l’Esprit pour que les désirs soient là, pour que je ne retombe pas dans des pratiques sexuelles immorales ou des désirs homosexuels? Comment je fais pour ne pas tomber? Comment j’obtiens ça? Comment je l’obtiens pour que quand les tentations arrivent, elles n’aient pas l’attrait qu’elles avaient avant quand j’y tombais tout le temps? Comment? C’est la question de tous les temps. Prendre la puissance de l’Esprit.

Ecoutez, l’Esprit est une personne. Il est réel. Il demeure avec et dans le chrétien. Toute Sa puissance est là. C’est juste, comment je fais pour qu’Il me la donne? Nous comprenons tous que l’Esprit de Dieu a une puissance suffisante pour nous rendre parfait en un instant. Mais il y a une façon par laquelle il plait à Dieu d’être glorifier en nous faisant puiser dans cette puissance. Si vous vous rappelez, la Bible dit que l’Esprit de Dieu est venu dans ce monde pour glorifier Christ. Cela pourrait être vraiment utile sur la façon de puiser dedans.

Regardez, la vérité est, je pense que c’est, quoi, dans Galates 3, verset 5. Il est dit où l’assistance de l’Esprit arrive. Quelle est la terminologie? L’assistance de l’Esprit. Qu’est-ce que ça veut dire? L’assistance de l’Esprit. Bon, l’assistance de la puissance de l’Esprit. Et elle vient comment? Qu’est-ce que c’est? En écoutant avec foi. C’est exactement ce qui est dit. Maintenant, réfléchissez à ça. L’Esprit de Dieu est venu pour glorifier Christ. La façon dont nous obtenons l’assistance de l’Esprit est par la foi en Christ. Maintenant, regardez. Aprés avoir commencé par l’esprit… cela a été dit plus tôt. Vous pouvez lire Galates 3:1-5. Ce n’est pas seulement comment vous recevez l’Esprit, mais comment vous obtenez l’assistance de l’Esprit, c’est exactement la même manière.

Vous voyez, voici pour l’Ecriture… voici pourquoi Paul fait tellement attention pour le montrer, vivre la vie chrétienne se fait de la même manière que vous êtes venus à Christ la première fois. C’est par la foi. Mais regardez, ne vous égarez pas dans ce mot, la foi. Qu’est-ce que la foi? La foi est… c’est voir Christ et croire à ce qu’Il est. Qui Il est.

Regardez. Tawfiq parlait de cette Parole. La raison pour laquelle vous plongez dans cette Parole c’est parce que c’est la Parole de Christ. La foi vient de ce qu’on entend, et ce qu’on entend vient de la Parole de Christ. Dedans, vous trouvez les commandements de Christ. Vous trouvez la personne de Christ. Vous trouvez la personne de Christ. Vous trouvez Christ élevé. Vous trouvez dans l’Ancien Testament toutes ces images de Christ. Vous trouvez que… vous trouvez toutes sortes de commandements que nous n’avons jamais gardés, mais que Christ a gardés, sous la loi. Il est venu sous la loi. Il les a tous gardés à la perfection.

Vous arrivez dans le Nouveau Testament. Vous avez quatre évangiles. Juste la vie de Christ. Vous avez ces épitres qui expliquent toutes ces réalités doctrinales sur ce qu’était Christ. Tout est centré sur Christ. Tout est dirigé sur Lui. Et ce qui se passe c’est que quand nous nous trouvons entrainés avec Christ, et intimes avec Christ, et en marchant avec Christ, et en priant Christ, et dans Sa Parole, et en Le voyant dans là… n’est-ce pas exactement ce que nous trouvons? D’un degré de gloire à un autre, nous sommes transformés en la même image quand nous contemplons le Seigneur. C’est fait par l’Esprit qui est le Seigneur. Et avec quoi cela a à voir? “Contemplant la gloire du Seigneur”… par degrés.

Et vous savez quoi, il se peut que vous lisiez la Bible le matin et vous partez et vous dites, “et bien, je ne sens aucune différence”. Non, vous ne sentez aucune différence, parce que cela arrive par degrés, mais je vous le garantis, l’homme ou la femme qui y revient constamment, constamment, jour aprés jour aprés jour… Récemment je disais à ma famille pendant les prières que c’est comme mon fils Joshua. Vous savez, si je le regarde fixement, je ne peux pas le voir grandir. Mais c’est vraiment évident qu’il grandit. Pourquoi? Parce que ça arrive par degré. Je ne peux pas le voir visiblement, mais ça arrive, et ça arrive constamment, et il grandit. Il a pris 30cm en trés peu de temps. Je ne peux pas dire comme ça qu’il grandit juste en le regardant. mais ça arrive pour que, vous savez, si vous ne l’avez pas vu… Charity est partie en Inde, elle revient, elle peut voir, “Woah, il a grandit!”

Cela se passe comme ça avec un chrétien. Vous savez, vous détournez les yeux un petit peu et vous revenez dans 3 mois ou 6 mois, c’est comme, “Wow, ils grandissent!” Je vous le garantis. Comment ça se produit? Et bien, toute cette croissance, c’est la sainteté. C’est l’image de Christ. C’est parce que tous ces degrés de gloire constituent une croissance trés importante et soudain ils triomphent. Ils triomphent sur le péché. Ils vivent saintement. Ils vivent comme Christ. La façon dont Il vivait, la façon dont Il marchait, ils vivent et marchent. C’est de loin plus évident maintenant. Ils ont la maitrise sur les tentations sexuelles. Pourquoi?

Et je vous le garantis, cela n’est pas arrivé juste par osmose. Cela n’est pas arrivé parce qu’ils avaient beaucoup de détermination. Et/ou par une liste de règles… sachez que c’est une des erreurs aussi. Oui, il y a un endroit pour les barrières. Mais si vous arrivez à un endroit où vous pensez que les barrières vont le faire, vous avez des ennuis. Vous posez des barrières sans passer du temps avec Christ et en profiter, cela ne va pas marcher. Vous piétinerez ces barrières parce que vos désirs vous feront passer par dessus.

Vous devez aller… regardez, voici comment c’est. L’Esprit, et par Lui, vous faites mourir ces actions du corps. Vous devez marchez dans l’Esprit, dans Sa puissance. Sa puissance, Lui, Son assistance, elle est fournie par la foi en Christ, en croyant en Lui, en regardant à Lui, en Le contemplant. Et ce qui se passe c’est que l’Esprit est excité quand Christ est glorifié, et honoré, et adoré, et cru. Et l’Esprit dit, j’aime ça. Je déverse ici ma puissance.

C’est comme ça que ça se passe. Cela va arriver en connection avec Christ, tout le temps. Et si vous essayez une autre façon… c’est ce que la foi est. Vous ne voulez pas laissez passer ça, c’est en lien avec Christ. La foi n’est pas cette chose ambigue sur laquelle vous ne pouvez pas mettre de définition. Cela doit être constamment dans votre esprit… cette idée de me détourner de mes propres efforts et de ma propre aide, et de mon propre égo, et voir, et contempler la beauté en Christ. Et regarder une aide en Christ. Et regarder la croix en Christ. Regarder que dans cette croix la puissance a été libérée pour me sauver de la puissance de mon péché. Pas seulement de la culpabilité, mais la puissance qui est dans la croix. Et ce n’est pas juste arrivé et c’est venu automatiquement vers moi. C’est venu vers moi quand je regardais ça, quand je regardais fixement.

C’est de ça dont parle la foi. La foi regarde quelque part, pas à vous-mêmes. Elle regarde Christ. Et si vous essayer une autre façon de lutter dans cette bataille, vous tomberez misérablement. Et cela arrive par degrés. Si vous voulez… si vous pensez que vous allez avoir 100% de succés… regardez, je peux vous dire ceci. Je ne connais personne qui ait commencé la vie chrétienne et ne soit pas tombé, ou qui n’ait pas vacillé par rapport au péché sexuel. Si vous avez cette idée que, vous savez, il y a des amis qui ne parlent pas beaucoup de ça. Et vous savez quoi, ils sont probablement des exemples. Je n’en connais aucun personnellement. Personne qui a été suffisamment honnête pour en parler, je n’en connais aucun… personnellement.

Vous savez, vous dites, “quoi?, l’Apôtre Paul… vous allez dire qu’il est tombé?” Non, regardez, je ne sais pas au sujet de l’Apôtre Paul parce que ce n’est pas dit. Il ne dit pas ce qu’étaient ces luttes. Il avait une grâce à un niveau que peu d’autres ont. Mais je sais ceci, même parmi les pasteurs, le témoignage typique c’est qu’il y a une lutte. Il y a une bataille, et ce n’est pas une victoire à 100%. Il y a des chutes… quelques fois répétées. Il y a des larmes. Il y a des larmes amères, comme Pierre. Il y a une bataille.

Mais en passant un temps de qualité et profond dans la Parole, et dans la prière, en communion avec Christ, en venant à Le connaitre, en allant dans Sa Parole, pas seulement en faisant votre lecture journalière comme un rite, mais s’arrêter et voir Christ, Le regarder comme Il a marché et parlé… L’admirer, écouter Ses paroles, voir comment Il a parlé, et écouter Ses promesses. Vous faites ça jour aprés jour et alors vous savez quoi? Soudain vous vous rendez compte que la puissance du péché sexuel diminue alors que la gloire de Christ augmente devant moi.

Et que ma personne est formée et rendue conforme et façonnée pour Lui par l’Esprit. La puissance de la résurrection est acheminée un peu plus par degrés, un peu plus, un peu plus, un peu plus. Mais c’est une puissance irrésistible. C’est la pure puissance de Dieu et le péché ne peut pas tenir contre elle. La tentation ne peut pas tenir. C’est pas juste Dieu me donnant une issue de secours. C’est la puissance de Dieu qui tue les vieux désirs du corps et donnant de nouveaux désirs et ils sont réels. Et ils sont puissants. On les ressent. Le remorqueur est ralenti et il y a une attirance, un attrait dans une autre direction.

Mais, il n’y a aucun substitut. Vous ne pouvez pas marcher dans l’Esprit à moins d’avoir trouvé Christ, à moins d’avoir trouvé Sa gloire. Il n’y aura aucune puissance d’une autre manière. Et c’est là où les Galates avaient tort. Ils cherchaient à être parfaits par la loi. Vous cherchez à être parfait ailleurs, autrement, d’une autre façon, avec un autre que Christ, échec! Notez-le. Vous pouvez serrer les dents, aller aux anonymes immoraux sexuels ou autre. Je ne crois pas qu’il y ait une telle chose, mais…

Regardez, vous pouvez essayer toutes les façons humaines. Vous pouvez essayer tous les moyens humains et ils ne vont pas marcher. Ils ne marcheront pas. Vous ne dompterez pas ce dragon. Il n’y a qu’une seule façon, la puissance de Dieu qui le tue, par l’Esprit, vous devez faire mourir ces actions du corps. Ce qui signifie que vous dépendez, non de votre propre force et ni du monde. Vous dépendez de la puissance de Dieu par le moyen de l’Esprit.

Mais l’Esprit, étant une personne de la divinité, n’acheminera pas cette puissance vers vous à moins que vous n’adoriez, n’admiriez, et ne glorifiez la deuxième personne. C’est comme ça que Dieu le Père l’a instauré. La première personne… Il l’a instauré pour que la deuxième personne soit glorifiée. Il ne voulait pas glotifier l’Esprit dedans… nous reconnaissons que la puissance vient de Lui, mais l’Esprit de Dieu Lui-même s’en remet à Christ. Il est venu pour Le glorifier. Pas Lui-même. Christ.

C’est pour cela que ces églises… ces églises charismatiques qui font tout un cinéma de l’Esprit, sont si charnelles, et sont adonnées au péché sexuel, et cupides, et avides. Tous ces types qui respirent la santé, la richesse, la prospérité. Adonnés à toutes les convoitises. Ils élèvent l’Esprit, pas Christ. Là où Christ est le plus élevé, les gens seront les plus purs. Il n’y a aucun substitut à ça. Ceci… vous pouvez faire, vous pouvez dessiner les liens jusqu’au bout de la chaine.

Vous avez besoin de puissance. L’Esprit a la puissance. L’Esprit est assisté par la foi. Pas la foi en la foi, ou la foi dans l’Esprit. Mais la foi en Christ, qui regarde Christ et croit à Christ et voit Christ. C’est la chaine. Il n’y a aucun substitut du tout. Vous voulez changer vos désirs? Vous voulez arrêter de convoiter? Vous voulez arrêter de regarder la pornographie sur internet? Vous voulez arrêter de faire ce que vous faites, qui est comme ce que font les païens, ce que font ceux qui ne connaissent pas Dieu? Vous voulez arrêter de faire des choses honteuses dans des endroits secrets dans les ténèbres?

Il n’y a aucun substitut, sauf de demeurer dans la gloire de Christ, s’approcher de Lui, contempler la gloire de Dieu et le visage de Christ. Il n’y a aucun substitut. C’est comme ça que la Parole de Dieu entre. Parce que vous ne voyez Christ nulle part sauf dans ce livre. Oui, vous pouvez connaitre des choses sur Dieu au travers de la création. Mais en ce qui concerne Son Fils, en ce qui concerne le salut, en ce qui concerne la croix, en ce qui concerne Sa beauté. C’est dans ce livre. C’est la chaine.

Et même si vous n’avez pas la chaine, s’il vous plait sachez ceci… les gens qui passent beaucoup de temps à communier avec Christ et dans la prière et dans Sa Parole, ce sont ceux qui tendent à être saints. En voilà la raison. Les gens qui essaient toute autre façon… Vous essayez comme les Galates, en allant vers la loi. Je vais vous dire, vous pouvez regarder fixement le septième commandement parmi les dix commandements dés maintenant jusqu’au jour du jugement dernier, et vous n’allez obtenir aucune aide. C’est là où la loi vous laisse tomber.

Est-ce bien? Oui, c’est un bon standard. Mais, vous savez quoi, Dieu a fait ce que la loi ne pouvait pas faire, parce que cela a été affaibli par notre chair. La loi n’a jamais donné d’aide. Mais Jésus Christ… Il a pris sur Lui-même l’image de la chair pécheresse. Il s’est donné Lui-même pour le péché. Et Il a vaincu la puissance pour que ceux d’entre nous qui marchons selon l’Esprit nous soyons libérés, nous soyons aidés. Nous avons brisé les liens. La loi de l’Esprit de vie l’a emporté sur la loi du péché et de la mort. Nous sommes libérés de l’étreinte d’une puissance dont nous, par notre propre force, ne pouvions pas nous libérer tous seuls. Mais l’Esprit, oui. Et Christ l’a acheté pour nous.

Mais ne passez pas à côté. Si vous allez vers la loi, vous n’y trouverez aucune aide. En fait ce que toutes les lois ont tendance à faire c’est de soulever plus de passions pécheresses. C’est ce qu’elle a fait avec les Galates. Il y a une mentalité charnelle d’excitation et d’activité charnelle derrière ces passions. C’est ce que la loi fera. Vous avez besoin de Christ. Ce n’est pas une réparation magique. Cela ne va pas arriver en un jour. Mais par degrés. Et donc vous vous donnez vous-mêmes jour aprés jour, criant au Seigneur, demandant de l’aide, allant vers Lui, marchant avec Lui, communiant avec Lui. Et il n’y a aucun substitut pendant le moment avec Lui.

Si vous êtes chrétien cinq minutes par jour, cinq minutes de prières, une minute de lecture, vous savez, quels que soient les livres pourris qui sont dehors, ce n’est pas ça. Et vous savez quoi, même certains d’entre vous, les amis, qui allez à la Grace House, vous voulez plus de responsabilités. La responsabilité ne va pas le faire. C’est comme ces barrières dont je parle. Si vous essayez de remplacer Christ par la responsabilité, échec. C’est l’échec direct. Maintenant, la responsabilité peut être bien. Mais pas un substitut pour Christ.

Toutes vos barrières, toute votre responsabilité, tous vos trucs et vos gadgets que vous mettez sur votre internet pour essayer de garder votre… c’est inefficace, c’est juste stupide. Je ne dis pas qu’il ne peut pas y avoir un moment pour ça, et cela pourrait être utile. Mais regardez, si vous ne communiez pas avec Christ, vous pensez que mettre une sorte de barrière sur votre internet va le faire? Cela ne va pas le faire. Cela ne va rien faire. Vous le détournerez en une seconde. Vous l’enlèverez de votre ordinateur. Vous irez sur l’ordinateur de quelqu’un d’autre. Vous vous nourrirez des images que vous avez déjà dans votre imagination. Ce n’est d’aucune protection.

Vous avez besoin de la puissance de l’Esprit fournie par la foi en Christ. La foi vient de ce qu’on entend la Parole de Dieu. En voyant Christ dans cette Parole… Regardez… Je ne recommande pas un plan de lecture de la Bible qui commence à Genèse et ensuite pendant, vous savez, les deux tiers de l’année, avant que vous n’arriviez à Matthieu, et ensuite vous lisez les quatre évangiles tout à la suite, et ensuite vous continuez avec les Epitres. Mélanger votre lecture de la Bible avec les quatre évangiles tout au long de l’année.

Je me rappelle John MacArthur disant… il a préché un message le matin, un message le soir, pendant tout son ministère et il disait que son but c’était de précher un des évangiles, le matin ou le soir. Ou quelque chose… en fait c’était un des évangiles parce qu’il voulait Christ devant Son peuple tout le temps. C’est sain. C’est bien. C’est sage. Parce que c’est totalement vrai. C’est de là d’où vient la puissance. C’est de là d’où vient une église transformée.

Ok, Amen. Bien mes frères, que Dieu vous aide à lutter dans cette bataille. Vous pouvez voir que la bataille se fait au niveau où l’on doit être avec Christ. Si vous voulez vous discipliner pour la sanctification, la discipline c’est, vous devez organiser votre vie, et votre temps, même avec les chrétiens. Ce n’est pas bon, la communion fraternelle n’est pas bonne si elle vous vole votre temps avec Christ. Vous devez organiser votre vie et discipliner votre vie pour être seul avec Christ.

Si certains d’entre vous, les hommes, vous vivez à la Grace House et vous ne pouvez pas être seul avec Christ là-bas, déménagez. Si vous n’arrivez pas à trouver un endroit dans cette maison ou un endroit où vous pouvez marcher ou une bibliothèque où vous pouvez allez vous cacher ou le véhicule de quelqu’un dans lequel vous pouvez aller, et que vous n’avez pas un moment de qualité seul avec Christ à cause de la situation dans laquelle vous vivez, où que ce soit, Grace House ou ailleurs, sortez. Ne restez pas là-bas. Ne vous tuez pas spirituellement si vous êtes dans ce genre de situation où vous ne pouvez pas aller avec Christ. Il n’y a pas de substitut. Allez marcher dans les cimetières.

Vous devez avoir un endroit ou vous ne pourrez pas gagner ce combat. Vous ne gagnerez pas ce combat. Vous serez tièdes. Vous combattrez la sensualité tout le temps. Vous attristerez l’Esprit. Il n’y a aucun substitut pour la vie chrétienne, que Christ Lui-même. Et en se nourrissant de Lui. Il a dit que vous deviez manger Sa chair. Boire Son sang. Cela signifie que vous devez prendre Ses vérités et les digérer et les mâcher. Vous ne serez pas un géant dans la foi chrétienne si vous ne prenez pas ça franchement.

Et rappellez-vous ce qu’Hudson Taylor a dit, “Les géants dans la foi… ce sont ceux qui ont foi en un grand Dieu.” Mais la vérité c’est qu’il y a… regardez, tout ce que vous avez à faire c’est de regarder autour de vous dans notre église. Il y a des personnes qui surpassent les autres. Il y a des personnes contournent les autres. Dans toute l’histoire il y a eu ceux qui ont vécu des vies plus saintes. Et on en revient à ça. Regardez leur vie de dévotions. Regardez leur marche. Regardez leur discipline pour être seul avec Christ. Il n’y a aucun substitut.