Ressentir les manifestations de l’amour de Christ

Je réalise que toutes les personnes qui vivent une vie où l’esprit n’est pas attristé ne ressentiront pas l’amour de Christ au maximum. Mais je vous dirai ceci: Vous ne le ressentirez pas à ce niveau si l’Esprit de Dieu est attristé, ni ne le ressentirez à un degré moindre! Vous deviendrez sec! Vous deviendrez froid, et vous le savez. Mes frères, vous le savez. Et si vous voyez ce type de chose dans votre vie, il faut vous repentir, il y a quelque chose dans votre vie. Il faut règler ça, il faut vous en débarrasser.

Mes frères, je finirai juste avec ça: Connaître l’amour de Christ est ce qui nous rend puissants en tant que chrétiens! C’est ce qui nourrit notre joie! C’est le coeur! C’est l’âme! Vous ne voulez pas le christianisme sans ça!

Mes frères, Howell harris, prédicateur gallois du premier grand réveil: “L’amour coulait sur mon âme comme une averse, je pouvais à peine me contenir. Je n’avais aucune crainte et aucun doute au sujet de mon salut.” Oh mes frères, quand ça vous arrive, vous avez la pleine assurance. Quelquefois on manque d’assurance et on lutte avec l’assurance, ils en arrivent directement à ça: le Saint-Esprit est attristé. George Whitefield… Et encore, Howell Harris dit, “Je sentai que j’étais rempli d’amour, tellement que je ne pouvais pas en demander plus.” George Whitefield a dit, “J’ai été moi-même tellement environné par l’amour de Dieu que ça a presque emporté ma vie.”

Et je finirai avec ça. Quelqu’un va dire, “Vous avez parlé de célébres prédicateurs…” Oui, les célèbres prédicateurs sont ceux qui ont écrit; c’est pourquoi nous avons leurs paroles. Ce n’étaient pas que des prédicateurs célèbres, il y avait la femme de Jonathan Edwards. Vous dites, “Oui, mais elle était la femme de quelqu’un de célèbre.” Oui, c’est pourquoi nous en avons entendu parlé.

Mais en voici une, nous ne savons même pas son nom. Une chrétienne inconnue. Christ la connait. Elle dit, “J’ai été profondément remplie par sa présence, et j’étais debout, comme si j’étais incapable de bouger, et je n’avais pas conscience de tout ce qu’il y avait autour de moi. Pendant que j’étais en totale communion avec mon Sauveur, Il a parlé à mon coeur.” Maintenant mes frères, si seulement vous vouliez comprendre et saisir, c’est le même anour qu’Il a pour vous, si vous venez à Lui dans la foi. Ce n’est pas différent. Elle, avec l’Esprit content, non attristé, a pu entendre Sa voix. Mais c’est néanmoins vrai si vous êtes racheté, que vous entendiez Sa voix ou pas. Mais écoutez: Pendant qu’elle était en totale communion avec son sauveur, “Il a parlé à son coeur: ‘Tout ce que j’ai est à toi. Je suis Jésus en qui habite corporellement toute la plénitude de la divinité. Je suis à toi. Mon Esprit est à toi. Mon Père est à toi. Et ils t’aiment comme je t’aime; toute la divinité est à toi. Tout ce que Dieu est et tout ce que Dieu a est à toi. Il te couvre même maintenant. Il te couvre de la nuée de Sa présence.’ Et tout ça était si réel à mon âme d’une façon que je peux pas expliquer, que je suis tombée immobile, incapable de supporter le poids de Sa présence glorieuse, et la plénitude de Son amour.” Voilà, à nouveau, qui emmène simplement une personne jusqu’à la limite de l’incapacité. “Je crois, en fait, que si cela avait continué tel que je le ressentai alors, mais même seulement une heure, la mortalité aurait été dissoute, et l’âme délogée de son logement d’argile. Oh, un amour tel qu’on ne pas l’interroger. Je me déteste moi-même, quand je vois Dieu, et que je tombe dans le néant.”

Mes frères, de peur que vous doutiez que ce soit pour vous, Paul priaient pour les Ephésiens, pour qu’ils puissent avoir la force de comprendre, avec TOUS les saints, la largeur, et la longueur, et la hauteur, et la profondeur de l’amour de Dieu. Avec tous les saints! C’est pour vous tous! Ce n’est pas que pour des “super” saints. Mais, Dieu nous aide, mes frères. N’attristez pas l’Esprit par ce qui vient! Repentez-vous maintenant! Immédiatement! Cet après-midi même finissez-en avec le péché mes frères! Tout ce qui dans votre vie attriste l’Esprit! Repentez-vous maintenant! Profondément! Et persévérez dans la connaissance du Seigneur. Voilà! Oh, que Dieu nous aide.