L’Evangile de Christ sauve puissament

Le problème le plus grand de toute l’Ecriture, c’est comment Dieu peut-Il, Lui qui est juste et saint, couvrir votre péché? Rendons grâce à Dieu que la mort que Jésus a subie à la Croix soit suffisante pour payer pour tous vos péchés! Ce fut là que la séparation d’avec Dieu que vous et moi devrions expérimenter tout au long de l’éternité a été endurée pour nous par Jésus Christ sur la Croix.


Je vais vous donner le plus difficile, le plus grand problème de toute l’Ecriture. Le voici. Si vous avez été ici dans cette église, vous l’avez entendu un million de fois mais certains de vous non, donc les gens dans cette église vont l’entendre un million et une fois maintenant.

Voici le plus grand problème de la Bible: Si Dieu est bon, Il ne peut pas vous pardonner. Si Dieu est juste et saint, Il ne peut pas vous pardonner. Et vous dites “Quoi?!” Et oui, vraiment. Le plus grand problème de toute l’Ecriture… nous le voyons dans Exode, nous le voyons dans les Psaumes. Nous le voyons même dans le livre des Proverbes. Nous voyons Paul en parler dans Romains chapitre 3.

Et c’est ce problème: Si Dieu est juste, comment peut-Il, juste simplement, comme Il dit, tourner le dos à votre péché. Comment peut-Il couvrir votre péché? Comment peut-Il jeter votre péché aussi loin que l’est est éloigné de l’ouest? Littéralement, dans le livre des Psaumes, et aussi dans Romains chapitre 4. C’est qu’Il “le couvre!” Que pensez-vous d’un juge qui balaie les crimes sous le tapis? L’appelons-nous juste? Non, n’est-ce pas? Nous l’appelons corrompu. Maintient-il la justice? Absolument pas! Il diffame la justice. Vous voyez que là repose le grand problème de la Bible. Dieu est juste! Et parce qu’Il est juste, et parce qu’Il est saint. Et devinez quoi? Parce qu’Il aime, Il hait. Il hait le mal. Certaines personnes disent, “Bon, Dieu est amour, donc Il ne hait pas.” Non, Dieu est amour, et par conséquent Il doit haïr. Il hait le mal. Il ne peut pas tourner le dos au mal. Et Il ne peut pas tourner le dos à votre mal. Ou à mon mal ou au mal de n’importe qui d’autre. Dieu est un juste juge. Et le juge de toute la terre n’exercera-t-Il pas la justice?

Donc la grande question de la Bible est: Comment Dieu peut-Il être juste et simplement pardonner aux hommes méchants? Comment peut-Il faire ça? La réponse est dans la personne de Jésus Christ. Et c’est ce que tant de personnes ne comprennent pas sur la Croix. Dieu dans Sa justice condamne l’homme. Tout homme, chacun ici, quiconque qui a marché sur la planète depuis Adam. Condamné, dans notre péché. Et toute la religion, tout ce qui concerne le fait d’aller à l’église, toute autre chose que vous pourriez vouloir y ajouter. Cela ne va pas du tout vous aider. Vous êtes condamnés. Pour être au ciel, vous devez être parfaits. Avoir la justice parfaite, et aucun de nous ne l’a. Et Dieu ne peut pas le faire d’une autre manière parce qu’Il est juste! Il ne peut pas balayer votre péché dans un panier ou sous un tapis.

Donc Dieu dans Sa justice vous condamne et moi et toute cette humanité. Et que Dieu dans Son amour devienne un homme et Il vit la vie que vous ne pourriez pas vivre. La vie que je ne pourrais pas vivre. Non seulement évite-t-Il le péché, mais en même temps, Il vit une vie de justice parfaite. Non seulement en évitant le négatif, mais en faisant toujours le positif. Une vie juste et parfaite. Et que ce Fils de Dieu, Il va au Calvaire. Et au Calvaire, Il meurt!

Mais maintenant, voici le problème. Quand vous entendez tous ces sermons de Paques et tout le reste, principalement qu’entendez-vous? Vous entendez parler des Romains qui Le clouent sur un bois et Le frappent et Le percent avec une lance. Et vous entendez parler de toutes les choses que les Romains ont fait à Jésus et cela L’a tué. Et quand vous entendez ce genre de prédication, ce genre de prédication ne comprend rien au sujet! Nous ne sommes pas sauvés de nos péchés parce que les Romains ont battu Jésus et L’ont tué! Nous sommes sauvés de nos péchés parce que, quand Il était sur le bois tout votre péché Lui a été imputé, et ensuite Dieu dans les cieux s’est détourné de Son propre Fils – pas parce qu’Il Lui manquait le courage moral de Le voir souffrir – Non! Il s’est détourné de Son Fils unique parce que Son Fils unique est devenu péché! Et la séparation d’avec Dieu, que vous devriez expérimenter que je devrais expérimenter tout au long de l’éternité. Le Fils de Dieu l’a expérimenté sur ce bois! Et ensuite il n’y a pas eu juste le retrait négatif de la présence de Dieu de Christ pour qu’Il ait crié “Eli, Eli, lama sabachtani?” Mon Dieu, Mon Dieu, pourquoi M’as-Tu abandonné? Mais alors toute la force de la colère de Dieu de Sa sainte haine envers vous. Et envers vos crimes. Et les miens, et mes crimes. Que, en tant que Dieu saint, Il doit déverser. Il l’a déversé sur Son propre Fils! Comme le prophète dit dans Esaïe 53 verset 10 : Et il a plu à l’Eternel de briser le Messie! De Le briser sous la pleine puissance de Sa colère! Vous savez, beaucoup d’entre vous ont lu la Bible. Il est dans le jardin et Il crie “Que cette coupe s’éloigne de Moi, que cette coupe s’éloigne de Moi, que cette coupe s’éloigne de Moi.” Trois fois. Pensez-vous honnêtement que notre Sauveur avait peur de la lance romaine? Tant de gens pensent que, quand Jésus regarde cette coupe Il pense à la Croix, et aux coups et à tout le reste. Et cela lui fait suer des gouttes de sang. Vraiment? Comment se fait-il alors que tous les apôtres sauf Jean, et d’innombrables martyrs, sont allés à la Croix et l’histoire de l’église nous raconte qu’ils chantaient des cantiques. Ils étaient remplis de joie à l’idée d’être crucifiés comme leur Seigneur. Donc comment cela se fait-il qu’ils avaient plus de courage que leur Sauveur? Jésus ne suait pas des gouttes de sang dans le jardin simplement à cause de la croix romaine. C’était parce qu’Il avait toujours demeuré dans le sein du Père un délice parfait entre les deux. Il avait toujours été le Fils bien-aimé dans lequel le Père prenait plaisir. Et sur ce bois, le Père a retiré Sa présence de Son Fils, comme Il devrait le faire avec nous. Et Son Père a brisé Son Fils! C’est ce qu’il y avait dans la coupe. La colère du Dieu Tout-puissant envers chaque péché que nous avons commis. Et Il l’a bu. Et quand il a crié “Tout est accompli!” Il a retourné la coupe et aucune goutte n’est tombée. Il a tout bu. Payé en totalité. Et Il est mort. Et le troisième jour, Il est ressuscité. Par Sa puissance, par la puissance de l’Esprit. Par la puissance du Père, Il a été ressuscité. Et le livre de Romains nous dit que c’est le signe de Dieu, que c’est la justification de Dieu de Son Fils et la preuve que la mort qu’Il a endurée au Calvaire était suffisante pour payer pour tous vos péchés.

Donc qu’est-ce que ça signifie de croire que Jésus est le Messie, le Fils de Dieu. Ce n’est pas juste “J’aime Ses enseignements et je Le suis.” C’est ceci: Je n’ai rien, Je n’ai aucune justice, Je n’ai aucun espoir, sauf ce que Dieu a fait pour moi au Calvaire. Et à la résurrection de Christ d’entre les morts. Voici mon espèrance.

Si je me tenais au milieu du peuple le plus horriblement méchant dans une énorme caverne d’iniquité. Et je me tenais là, et j’étais transferré là-bas maintenant, à cet endroit. Le seul endroit qui me sépare, aux yeux de Dieu, d’eux, est la Croix du Calvaire. Où Jésus Christ est mort pour mes péchés.

Et je veux vous dire quelque chose: si vous ajoutez une de vos supposées vertus à ça, vous ne croyez pas au Fils de Dieu. J’entends tellement de personnes “Oui, je suis chrétien.” Vous croyez en Jésus? “Oui, j’y crois.” Et bien, si vous mouriez maintenant, où iriez-vous? “Et bien je pense que j’irais au ciel.” Pourquoi? “Et bien, j’ai été bon.” “J’ai été une bonne personne.” Vous voyez le décrochage? Quoi!?!? Quoi?!? Vous avez été une bonne personne? Vraiment? Vraiment? Suffisamment bon pour prendre une de ces pensées et vous tenir devant Dieu et risquer toute l’éternité sur elle?

Certaines personnes diront, et ils l’ont dit en Romains 5 et en Romains 6. C’est ce à quoi Paul répondait. “Si vous dites que c’est juste la foi en Jésus et non nos oeuvres alors les gens croieront juste en Jésus et vivront comme le diable et ils vont en enfer.” Absolument pas!

Vous voyez qu’il y a deux doctrines dans la Bible que vous devez comprendre. La première est la justification. Qu’est-ce que la justification? C’est une déclaration légale. La personne qui croit en Jésus Christ est légalement justifiée devant Dieu. Dieu regarde cette personne comme étant juste avec Lui, pas sur la base de sa vertu, mais sur la base de ce que Christ a fait pour elle. Dieu la déclare juste. C’est la position du croyant.

Mais ensuite il y a une autre doctrine, appelée la doctrine de la régénération. Si vous avez lu la Bible, vous en avez entendu parler dans 2 Corinthiens 5:17 “Si quelqu’un est en Christ, il est une nouvelle création. Les choses anciennes sont passées; voici, toutes choses sont devenues nouvelles.” Qu’est-ce que ça signifie? Cela signifie que ceux qui croient réellement en Jésus Christ sont aussi nés de nouveau, ou ce que nous appelons régénérés par le Saint-Esprit. Ils ont été rendus vivant. Donc ce n’est pas qu’ils croient en Jésus et qu’ensuite ils fassent un tas de choses justes qu’ils détestent. Mais c’est qu’ils croient en Jésus et ils sont sauvés et à cause de leur salut et à cause de la puissance de Dieu pour transformer une vie, ils commencent maintenant à marcher en nouveauté de vie. Mais jamais leur position devant Dieu n’est basée sur ce qu’ils font, elle est basée sur la Croix du Calvaire. Christ et Christ seul.

Maintenant, je vais terminer avec une illustration. J’espère que cela ne s’applique pas à vous mais cela vous donnera peut-être un aperçu de ce dont je parle. J’ai entendu ça la première fois d’un de mes chers amis, Charles Leiter. C’est une merveilleuse illustration. Disons que nous possédons un troupeau de brebis. Et nous avons un problème, il y a une bande de coyotes. Maintenant, comment résolvons-nous le problème? Et bien, nous avons plusieurs manières de résoudre le problème. L’une est: nous pouvons prendre un fusil et tuer les coyotes. Bon, ça résout le problème des brebis, ça résout notre problème, mais ça ne résout pas le problème des coyotes.

Que pouvons-nous faire d’autre? Bon, nous pouvons prendre une cage et nous pouvons piéger le coyote. Nous pouvons le piéger. Donc nous avons résolu le problème des brebis, nous avons résolu notre problème. Mais nous n’avons pas vraiment résolu le problème des coyotes. Vous dites, “Bon, il est réformé!” Non, il ne l’est pas. Il est juste mis en cage. Il n’est pas réformé. Il marche de long en large dans la cage, de long en large comme ça et voulant juste sortir. Vous laissez cette porte ouverte et il sort de là. Donc nous n’avons pas résolu son problème. Savez-vous ce que je viens de décrire? La religion. Et beaucoup de religion chrétienne. “Je vais à l’église, je déteste ça, mais j’y vais parce que c’est la chose juste à faire.” “Je fais ceci parce que c’est la chose juste à faire et parce que je dois le faire.”

Il n’y a pas réellement d’amour pour Dieu. Il n’y a aucun désir authentique de Le servir. “Je dois juste faire ces choses!” C’est le légalisme. C’est la religion. C’est l’église. “Pourquoi devons-nous y aller?” C’est la même chose que ce que dit le coyote, “Pourquoi ne puis-je pas juste manger les brebis?” Et à chaque fois que quelqu’un ne regarde pas et à chaque fois que cette porte est ouverte, vous allez manger les brebis. Vous allez pécher parce que c’est ce que vous aimez.

Maintenant, qu’est-ce que le christianisme? Dieu change le coyote en une brebis. C’est le christianisme. De l’intérieur, Il change son coeur. Il enlève son coeur de pierre et Il lui donne un coeur de chair. Et c’est comme cela que vous savez que vous êtes devenus chrétien. Pas juste parce que vous donnez une profession vide que “Oui, je crois que Jésus est le Fils de Dieu.” Mais parce que quelque chose, comme c’est arrivé à Pierre, quelque chose de plus que la chair et le sang vous est arrivé. Dieu vous a montré que c’est Son Fils et Il a mis un désir nouveau et extrême en vous de Le suivre et de Lui faire plaire. Vous voyez ça?

Je vais vous donner une conférence, maintenant, d’ontologie. Et c’est ceci. J’ai une nature. J’ai une volonté. Et j’ai une activité, des choses que je fais. Si mon coeur aime le mal, mon désir est pour le mal. Les choses de ce monde, les immoralités, les sensualités, l’argent, tout ce qui est dans ce monde. Si c’est ce que mon coeur aime, alors ces désirs, ils influencent ma volonté, et ma volonté pousse mes activités. Je suis conduis, je suis conduis par ma volonté, qui est conduite par mes désirs mauvais. Et je fais le mal. Mais si quelqu’un peut changer mon coeur, afin que les choses que j’aimais, maintenant je les déteste. Et les choses que je haïssais, comme la justice, je les aime maintenant. Il n’y a pas de raison de s’inquièter de ça aprés la conversion, parce que mes désirs nouveaux poussent ma vie dans une direction complètement différente. Et quand je pèche, cela me brise le coeur parce que mon coeur a été rendu nouveau.


Paul Washer | http://heartcrymissionary.com