Avertissement: Ne laissez pas les conférences vous entrainer à mépriser votre églie

Catégorie: Extraits
Sujet:

Avant d’aller dans le texte et de le regarder je suis obligé de partager quelque chose. La communauté ici à cette conférence est juste merveilleuse. Je l’attends chaque année en tant que participant. La prédication, comme hier soir, a toujours été édifiante passionnante, pour moi personnellement. Mais il y a un danger potentiel que je veux que nous évitions. Le danger est d’écouter la prédication de ces hommes, d’être en communion avec ces frères et ces soeurs, d’entendre les témoignages, et ensuite de partir d’ici et de retourner dans votre assemblée locale et de commencer à comparer. Cela peut très facilement, si vous ne faites pas attention bien-aimés, vous amener à commencer à mépriser votre assemblée locale. Aussi merveilleux que cela soit de se rassembler pendant ces quelques jours dans l’adoration et la communion ensemble, il y a un aspect qui peut être quelque peu trompeur. Ce sont deux jours et demi. Et nous avons laissé la plupart de nos responsabilités normatives à la maison. Mais ce que je veux dire par là, c’est que la communion ici, l’adoration ici, l’amour que nous partageons ici, c’est authentique, c’est réel, je n’insinue rien sauf ça. C’est authentique et réel. Mais si nous restions tous au Camp Copass, et il deviendrait notre église locale, bien-aimés, il ne faudrait pas longtemps avant que nous ne commencions à trouver des fautes chez les uns et les autres. Il ne faudrait pas longtemps avant que vous ne commenciez à trouver des fautes dans les prédications et chez les prédicateurs. Ce que j’essaie de dire c’est que nos week-ends tous ensemble comme celui-ci sont merveilleux. Je suis reconnaissant pour eux, ils édifient, mais ils ne devraient pas être comparés à ceux avec lesquels vous vivez votre vie. Semaine après semaine, mois après mois, et année après année dans votre assemblée locale. Avec toutes les différentes églises locales représentées ici, nous devrions glaner des choses les uns des autres c’est un bon moment pour apprendre les uns des autres. Mais nous devons faire attention de ne pas aimer la bénédiction ici et ensuite à nouveau, mesurer notre expérience de ces deux jours et demi avec celle que nous expérimentons de retour à la maison semaine après semaine avec notre assemblée. Si vous faites ça vous commencerez à aimer ce que votre église pourrait être, mais vous mépriserez ce qu’elle est. J’ai partagé avec un frère plus tôt cette semaine que j’avais lu le livre de Dietrich Bonhoeffer La vie ensemble: une exploration de la communauté chrétienne Et il dit, parlant de l’église locale dans ce livre, il dit ceci: “Celui qui aime son rêve d’une communauté plus que la communauté chrétienne elle-même, devient un destructeur de la communauté même si ses intentions personnelles peuvent être même honnêtes, sérieuses et sacrificielles.” En d’autres mots, si j’aime ce que mon église locale pourrait être, mais que je n’aime pas ce qu’elle est (la chose même que je désire pour elle et être avec elle) je commence à détruire. Bien-aimés, Dieu vous a souverainement placé dans votre église locale. Il vous a donné vos pasteurs. Il vous a donné ces personnes et elles sont très imparfaites. Mais ces faiblesses que vous voyez dans votre église locale et vos pasteurs peuvent être la chose même que Dieu utilise pour vous conformer à l’image de Christ et vous enseigner à abonder en amour. Un dernier rappel, c’est que Jésus Christ s’identifie au plus faible des croyants authentiques. Il ne le méprise pas. Je n’excuse pas le manque de maturité ou la paresse d’une personne ou d’une église locale. Nous devrions prier pour que notre assemblée grandisse. Nous devrions prier pour que nos pasteurs croissent, mais voici l’avertissement. Une fois que vous commencez à penser que le problème de votre église locale est de ne pas être comme ce que vous avez expérimenté ici le moment où vous commencez à penser que le problème qui nous empêche de venir ici ce sont ces personnes et ce pasteur dans notre église locale et vous vous retirez du problème qui vous y retient, vous êtes très dangereux pour votre église locale. Donc gardez votre coeur. Appréciez la bénédiction de la semaine. Mais ne revenez pas en comparant l’expérience ici avec votre église locale, et en commençant à la mépriser. Prions pour la grâce de Dieu sur la Parole, et sur cet avertissement.