Qu’est-ce que la justification ?

La justification est une déclaration légale, devant la salle du Trône au ciel, qu’une personne est justifiée, qu’elle est juste devant Dieu. Vous voyez, sur la croix, Jean 19:30, Jésus a dit, “Tout est accompli.” Il a tout accompli pour le salut sur cette croix. dit, “Celui qui n’a pas connu le péché,” Christ qui était sans péché, Il ne connaissait pas le péché, “est devenu péché pour nous.” Evidemment ça ne veut pas dire qu’Il a péché, Il ne connaissait pas le péché, mais Il est devenu un péché s’offrant pour nous. Il a été sacrifié comme un substitut pour tous ceux qui se repentiront et croiront en Lui. “Afin que nous devenions justice de Dieu…”

C’est ce que les théologiens appellent le grand échange. Vous voyez, deux imputations, deux transactions ont eu lieu là sur cette croix. Il, le péché des croyants, la culpabilité du péché des croyants, le casier judiciaire du croyant, est transféré, il est imputé à Jésus Christ. Vous voyez, supposez que j’ai une amende, de 10 000 livres ou 10 000 dollars. Et je vais vers quelqu’un d’autre ou quelqu’un va vers mon débiteur et dit, “Tranférer la dette de Kevin sur mon compte.” “Imputez-la moi.” Or, c’était ma dette, c’était mon amende, c’était ma responsabilité de la payer. Dès l’instant où le transfert a lieu et où ma dette est transférée à une autre personne, alors ce n’est plus ma responsabilité de la payer. C’est maintenant, complètement, sa responsabilité de la payer. Vous voyez, c’est ce qui s’est passé sur cette Croix. Mon péché, le péché de tous ceux qui croient en Jésus Christ, qui s’abandonneront à Lui, qui L’auront, Il le sauve, Il la sauve, leur péché est transféré, il est umputé à Jésus Christ. Donc Il l’a payé sur cette Croix. C’est la seule façon pour quelqu’un d’être pardonné mais Christ n’a pas fait que prendre toute notre dette mais aussi la justice de Jésus Christ est donnée au croyant. Vous voyez, Jésus Christ a vécu la vie parfaite, Il n’a jamais menti, Il n’a jamais volé, Il a toujours fait ce qui plaisait au Père. Que se passe-t’il quand quelqu’un croit vraiment, quand quelqu’un se repent et croit en Jésus Christ pour le sauver. Non seulement son péché est parti mais la justice de Jésus Christ, la vie parfaite de Jésus Christ, est créditée au croyant Vous voyez, maintenant Dieu me regarde comme si je faisais toujours les choses qui plaisent à Dieu parce qu’Il ne me regarde pas au travers de la lentille de ma vie mais au travers de la lentille de ce que Christ a fait.

Il y a un excellent livre que je vous recommande vivement par Charles Leiter, qui s’appelle Justification et Régénération. Il y explique ces merveilleuses, ces vérités essentielles qui sont d’une telle facilité à comprendre. Là, il donne cette analogie. Il dit, trois étudiants en physique à l’université commencent un cours de physique. Le premier jour du cours de physique, le professeur dit au premier étudiant qui entre dans un cursus de deux ans, Il lui dit, “Tu as un A.” Il dit, “J’ai un A ? Je n’ai même pas encore fait de devoir, comment puis-je avoir un A ?” Il dit, “Tu as un A.” Ce type dit, “Oui ! Oui ! J’ai un A ! Vous voulez dire que nous pouvons étudier cette matière juste pour le plaisir maintenant ?” Maintenant c’est vrai pour chaque vrai croyant. A partir de ce moment, ils se détournent du péché et de leur égo et croient, mettent une simple foi d’enfant en Jésus Christ pour les sauver. Tous leurs péchés sont partis, leur propre niveau, leur propre niveau pitoyable de péché est effacé parce que Christ a payé pour tout et le niveau de Jésus Christ, la vie parfaite de Jésus Christ, est créditée à ce croyant.

Maintenant, le deuxième étudiant rentre le premier jour dans un cours de physique en deux ans, le professeur lui dit, “Tu as un A.” Ce type dit, “Non, je n’accepte pas ça, je veux gagner mon propre niveau.” Maintenant c’est Mr Légaliste, c’est comme Mr Catholique, c’est comme Mr Musulman, c’est comme beaucoup de ceux qui se disent chrétiens qui ne croient pas à l’oeuvre accomplie de Jésus Christ. La réalité est que notre propre niveau ne sera jamais assez bon. Notre propre niveau nous emmenera seulement en enfer, mais le A est une offre.

Maintenant, le troisième étudiant entre en première année d’un cours sur deux ans et le professeur lui dit, “Tu as un A.” Le type dit, “J’ai un A ? Wow, formidable !” Il sort et jette ses livres de physique directement dans la poubelle. Maintenant c’est le faux converti, c’est celui qui ne croit pas réellement ce qu’il dit.

Il n’a jamais réellement vu Christ, mais écoutez, le but de cette analogie c’est que dès l’instant où quelqu’un croit vraiment à Christ, il sera justifié devant le Trône de Dieu pour l’éternité grâce à ce que Christ a fait. Vous voyez, tout en Lui, le salut est tout en Lui ou vous périrez. Dans Romains Chapitre 4 verset 2, il est dit, Paul ici nous donne un exemple de la façon dont Abraham a été justifié de la façon dont Abraham est devenu juste devant Dieu, pour nous montrer comment les gens deviennent juste devant Dieu, comment tous les gens deviennent justifiés devant Dieu. Vous voyez, Christ a tout accompli sur cette Croix mais comment est-ce transféré au croyant ? Comment ce niveau A parfait est-il transféré au croyant ? La réponse est par la foi mais beaucoup de gens doivent faire trés attention. Ils disent, “Ouaih, je crois que Jésus a tout accompli sur la Croix” et alors ils disent, “Je crois que c’est par la foi que ça nous a été transféré” mais si vous le simplifiez, ce qu’ils veulent dire par la foi ce sont les oeuvres. Maintenant Jacques dit, “la foi sans les oeuvres est morte”. C’est vrai qu’une vrai foi produit de bonnes oeuvres. – Jacques 2:26 La vraie foi qui sauve, la foi réelle produit toujours de bonnes oeuvres. “la foi qui est agissante par l’amour” – Galates 5:6 parce que ce que nous faisons révéle ce que nous croyons réellement. Tout le reste n’est qu’un vain discours religieux mais vous voyez la foi, bien qu’une vraie foi qui sauve produise de bonnes oeuvres, la foi en fait est l’opposé des oeuvres.

L’opposé complet, c’est par l’abandon de toute foi dans nos propres oeuvres. Hébreux dit que le fondement de la foi qui sauve est “la repentance des oeuvres mortes” – Hébreux 6:1. Nous devons nous repentir de toute foi en nous-même et voir que Christ a tout accompli. Croyez en Lui. Dans Romains 4:2, Paul dit, “Si en effet Abraham a été justifié par les oeuvres, il a sujet de se glorifier, mais pas devant Dieu.” Si c’était les oeuvres d’Abraham, si c’était en faisant quelque chose, en prenant même de bonnes décisions, en accédant lui-même à un certain niveau, il avait sujet de se glorifier. Au fond il serait là en train de gagner son salut dans un certain sens mais pas devant Dieu. Il n’a aucune raison de se glorifier et il le prouve dans Romains 4:3, “En effet que dit l’Ecriture ? “ABRAHAM CRUT A DIEU, ET CELA LUI FUT COMPTE COMME JUSTICE.” Donc à partir de ce moment, Abraham a commencé à croire Dieu, Il a cru la Parole de Dieu, qui nous le savons est Jésus Christ comme nous croyons en Christ. Dès l’instant où quelqu’un croit en Christ arrête de croire en lui-même et réalise que Christ a tout fait. C’est compté à cette personne comme justice, elle devient juste devant le Trône de Dieu dans le ciel. Verset 4, “Maintenant à celui qui fait une oeuvre, le salaire est compté non comme une grâce, mais comme un dû.” – Romains 4:4 Vous voyez, si les gens faisaient quelque chose pour gagner la faveur de Dieu, alors ce ne serait pas par grâce.

Ce ne serait pas le don du salut. Vous voyez, vous ne pouvez pas gagner votre chemin vers Dieu. Vous devez abandonner votre foi en vous-même. Il n’y a rien que vous pouvez faire pour vous rendre acceptable par Lui. Si vous pensez que c’est comme,” Vous savez, j’ai tous ces péchés mais avec de la chance mes bonnes oeuvres peuvent l’emporter sur mes mauvaises oeuvres,” C’est juste comme essayer d’acheter un juge. En disant, “Juge, prends cette enveloppe marron, pleine de bonnes oeuvres, et oublie ces mauvaises oeuvres.” Seul un juge corrompu se laisse corrompre Dieu ne se laissera pas corrompre mais l’homme essaye de faire de Dieu le débiteur. L’homme refuse de croire en ce que Christ a fait parce qu’il veut avoir l’impression que Dieu lui doit quelque chose mais Dieu ne nous doit rien sauf l’enfer parce que nous “avons tous péché et sommes privés de la gloire de Dieu” – Romains 3:23.

“IL N’Y A PAS DE JUSTE, PAS MEME UN SEUL” – Romains 3:10. Si votre vie de pensée était à la tv ce soir et si les gens pouvaient voir les pensées, vos pensées du mois dernier. Comme vous seriez mal à l’aise ! avec vos enfants, votre mère, vos parents, amis, collègues de travail regardant votre vie de pensée ? En fait, votre vie de pensée révèle votre coeur. Mon but est ceci… Personne ne peut être assez bon pour se tenir devant Dieu. Vous devez être parfait, MAIS Christ a tout accompli. Il prendra vos propres yeux et les tournera pour regarder à Celui qui a payé pour chaque mauvaise pensée, pour chaque mauvaise oeuvre, pour chaque mauvaise parole. et si vous voulez vous lever et le suivre, en croyant non pas en votre capacité à le suivre mais en croyant à ce qu’il a fait, Il vous sauvera. “Quant à celui qui ne fait pas d’oeuvre, mais croit en Celui qui justifie l’impie, sa foi lui est comptée comme justice.” – Romains 4:5.

Notez, celui qui ne fait pas d’oeuvre, celui qui abandonne sa foi en lui-même et simplement croit en Lui, croit en Dieu, qui justifie l’impie. Croit à Christ. Notez ici, il ne dit pas à celui qui s’élève lui-même à un certain standard, celui qui nettoie sa vie, celui qui devient religieux et arrive à un niveau où il est acceptable à Dieu. parce que nous ne sommes pas invités à venir à Christ jusqu’à ce niveau. Il dit, “Quant à celui qui ne fait pas d’oeuvre, MAIS CROIT en CELUI QUI JUSTIFIE l’impie” – Romains 4:5. Notez, Dieu justifie, Il rend juste, devant le Trône de Dieu au ciel, les pécheurs impies. Esaïe dit, “Et vous qui n’avez pas d’argent venez, achetez et mangez venez, achetez du vin et du lait sans argent et sans rien payer.” – Esaïe 55:1 Vous devez descendre au niveau où vous n’avez rien à offrir à Dieu. Vous qui n’avez pas d’argent, vous qui n’avez rien à offrir à Dieu. vous devez réaliser ceci que vous n’avez RIEN à offrir à Dieu. arrêter d’essayer de marchander avec Lui, “Je vais m’élever jusqu’à un certain niveau, alors peut-être Tu m’accepteras” mais réalisez que vous n’avez rien pour marchander. Vous ne serez jamais acceptable pour Lui en vous-même et de vous-même et vous devez simplement vous abandonner à l’oeuvre accomplie de Christ. Croyez-Le sur ce qu’Il a fait. Il justifie l’impie. Les gens pendant qu’ils sont encore dans le péché. C’est la seule façon pour vous d’être invité à venir à Lui. Charles Spurgeon a donné cette analogie, il a dit, “Il y avait un peintre qui peignait un tableau de la ville où il vivait. Il y avait un balayeur de rue notoire là-bas qu’il voulait dans son tableau. Donc il dit à cet homme, “Viens à mon studio demain et je te paierai pour te peindre. Je t’aurai dans mon tableau parce que je veux un balayeur de rue dessus.” Alors le type est rentré chez lui, il a pris un bain, il a lavé et peigné ses cheveux, mis son plus beau costume. Il est allé au studio d’art et on lui a montré la porte (la sortie) parce qu’il n’avait pas été invité dans cette tenue, il avait été invité en tant que balayeur de rue crasseux. Vous n’êtes pas invités à la vie éternelle en Christ en tant que personne juste, vous êtes invités à venir à lui pour le salut maintenant, maintenant, dans tout votre péché en tant que pécheur crasseux et misérable. C’est sur cette seule base qu’Il vous acceptera. Si vous venez à Lui, pas par vos propres mérites, mais par le sang, en croyant ce qu’Il a fait sur cette Croix. Regardez cette belle vérité ici de ce que Christ a fait. “De même, David proclame le bonheur de l’homme au compte de qui Dieu met la justice, sans oeuvres” – Romains 4:6.

Dieu donne au croyant la justice sans les oeuvres. Il enlève le péché, ne se souvient plus de notre péché parce qu’Il a payé pour tout. et Il donne à cette personne la justice de Jésus Christ. Il paye pour le péché des croyants; passé, présent et futur Et donc encore, le croyant a le A parfait devant Dieu dès l’instant où il croit. Le niveau ne change pas. “HEUREUX CEUX DONT LES INIQUITES SONT PARDONNEES” – Romains 4:7. “HEUREUX L’HOMME A QUI LE SEIGNEUR NE COMPTE PAS SON PECHE” – Romains 4:8. Notez ceci, le Seigneur ne tient pas compte du péché du croyant. Il n’en tient pas compte. Maintenant, il y a une signification bien réelle, bien entendu, que en tant que Père aimant il punit le fils en qui il prend plaisir quand le croyant péche, Dieu viendra punir cette personne, mais chaque coup de bâton qui est donné sur le dos du croyant, il est donné par la main de l’amour. Il veut nous convaincre que nous devons être corrigé. Dès l’instant où quelqu’un croit, Dieu ne revient jamais vers le croyant comme un juge qui punit. La colère est complètement satisfaite sur cette Croix. Il ne tient même pas compte des péchés du croyant envers lui parce qu’Il a payé pour eux.

Vous voyez, pour expliquer cette vérité, “HEUREUX L’HOMME A QUI LE SEIGNEUR NE COMPTE PAS SON PECHE” – Romains 4:8 Ce Dieu n’impute pas leurs péchés aux croyants. J’utiliserai une autre analogie de l’excellent livre de Charles Leiter, je le recommance vraiment, Justification et Régénération. Il donne cette analogie que un homme se réveille en retard pour aller au travail et il court ça et là, il brûle les toasts et dit un mot méchant à sa femme mais tout d’abord il n’a pas même pas réalisé qu’il avait dit ça. Il sort, il est brutal avec elle. Il arrive au travail et alors qu’il s’asseoit là à son bureau, l’Esprit commence à le condamner. Or, c’est un chrétien, il commence à penser, “Ai-je été méchant avec ma femme ? et il en arrive au moment où il ne peut plus résister. Alors il appelle sa femme et dit, “Mon amour, je suis tellement désolé.” Il prie Dieu et dit, “Dieu, je suis tellement désolé.” Maintenant, que serait-il arrivé à ce chrétien si il était mort avant le moment où il s’est repenti ? Serait-il aller au ciel ou serait-il aller en enfer ? La réponse est qu’Il serait aller au ciel parce que s’il est un chrétien “HEUREUX L’HOMME A QUI LE SEIGNEUR NE COMPTE PAS SON PECHE” – Romains 4:8. Pourquoi le Seigneur ne tient pas compte des péchés des croyants ? Parce qu’il a payé pour ça. Ils ont été entièrement payés par Jésus Christ sur cette Croix, il y a deux mille ans. Maintenant, la même analogie mais un peu modifiée.

Un chrétien se lève en retard pour aller au travail, il court ça et là, il brûle les toasts. Il a un mot méchant pour sa femme, il est un peu brutal avec elle mais cette fois, il sait trés bien ce qu’il a fait mais il est têtu. Il sait qu’il a été brutal avec sa femme, il sait qu’il a été méchant mais il est têtu et refuse de se repentir. Il sort, arrive au travail mais finalement, l’Esprit le condamne. Il ne peut plus résister, il est brisé, il appelle sa femme, “O mon amour, s’il te plait pardonnes-moi.” Il prie Dieu, “S’il te plait pardonnes-moi.” Or, cette fois il savait parfaitement ce qu’il faisait. Donc si il était mort avant de se repentir, serait-il aller au ciel ou serait-il aller en enfer ? La réponse est qu’il serait aller au ciel, parce que “Heureux l’homme à qui l’Eternel ne tient plus compte de sa faute” – Psaumes 32:2. Pourquoi ? Parce qu’on a payé pour ce péché sur cette Croix.

Vous voyez, Croyant, vous devez sortir de cette mentalité catholique que vous entrez et vous sortez, et entrez et sortez de la grâce de Christ. Comme une petite fille qui enlève les pétales d’une fleur, “Il m’aime ? Il ne m’aime pas ? Il m’aime ? Il ne m’aime pas ?” Quand quelqu’un agit assez bien et il pense, “Oui, Christ m’aime. Christ est content de moi maintenant.” Alors, ils agissent mal et ils pensent, “Il ne m’aime pas maintenant.” C’EST DE L’ORGUEIL ! Cela les rend fiers de leur performance. La seule manière d’être accepté est d’être au niveau de Jésus Christ. Nous ne pouvons jamais améliorer ce niveau. Nous ne pouvons jamais baisser ce niveau parce que c’est Lui-même. Vous voyez, cela ne veut pas dire que le croyant alors pense, “Bien si c’est le cas alors je sortirai et j’aimerai mon péché”. Loin de là, le faux converti pense cela. Celui qui n’est pas changé, mais le vrai converti, cela le motive à vouloir vivre pour Christ, mais Christ justifie l’impie. La seule façon d’être juste devant lui est de s’abandonner à ce qu’il a fait sur cette Croix, de s’abandonner à Lui. La Bible dit, “maintenant c’est le temps favorable” – 2 Corinthiens 6:2. Alors Il pourra vous accepter, alors Il vous acceptera. Un jour il sera trop tard. Si vous entendez Sa voix, n’endurcissez pas votre coeur, mais venez à Lui ce jour-là. Abandonnez-Lui votre vie, voyez qu’Il a tout accompli sur cette Croix.

Dans la parabole des noces (Matthieu 22:1-14) Jésus raconte la parabole d’un grand Roi qui a préparé une fête et Il dit, “Sortez et invitez tout le monde à cette fête parce que la fête est prête, le salut est prêt en Christ.” Il a fait tout ce que vous avez besoin de faire pour aller au ciel. Donc simplement venez, croyez en Lui, avec la foi d’un enfant. Donc simplement détournez-vous de votre égo et du péché et venez à Lui et vous serez sauvé, mais on nous dit dans cette parabole qu’il y avait un homme à cette fête, se disant chrétien mais ne portant pas d’habit de noces et il dit, “Alors le roi dit aux serviteurs, ‘Liez-lui les pieds et les mains, et jetez-le dans les ténèbres du dehors; où il y aura des pleurs et des grincements de dents.” – Matthieu 22:13 Maintenant pour expliquer cette parabole: Vous voyez, en ce temps-là, le Roi fournissait aux gens les vêtements à porter aux noces. Tou comme Christ a fourni le vêtement de Sa justice parfaite. C’est le seule justice, c’est la seule robe que nous pouvons porter devant Dieu. En ce temps-là, ne pas porter l’habit de noces fourni par le Roi était considéré comme du mépris envers Lui. Beaucoup de gens essaient de s’habiller eux-mêmes. Ils pensent encore qu’ils peuvent se laver eux-mêmes, croyant en eux-mêmes, posant une pièce de tissu là et une autre là, essayant de se laver. Ecoutez, vous devez mettre l’habit de noces de Jésus Christ. Vous devez abandonner l’espoir d’essayer de vous habiller vous-même et d’essayer de vous nettoyer vous-même et simplement croire en Jésus Christ. Regardez à Lui et vivez, vous n’avez rien d’autre à faire que de regarder à Christ sur cette Croix. Voyez votre nom écrit sur Ses Mains. Voyez ces blessures faites pour vos péchés. Il vous embrassera ce jour-là mais vous devez vous détourner de vous-même, vous devez vous tourner vers Christ. Croyez en Lui.

Une autre analogie du livre de Charles Leiter, Justification et régénération. Vous voyez, quelques fois les gens essaient de transformer la foi en une oeuvre “Si seulement j’avais assez de foi, je pourrais croire une peu plus. Si je pouvais seulement me repentir un peu plus.” Mais écoutez moi maintenant trés attentivement, c’est en qui vous avez foi qui est important. C’est avoir foi en Christ. Le livre de Charles leiter, Justification et Régénération, il utilise cette analogie. Il y a deux point qui traversent le Grand Canyon. Or le premier pont est un pont de cordes branlant avec nulle part où poser ses pieds, il est pourri et usé. Maintenant, peu importe la foi que vous avez dans ce pont pour vous porter. Vous pouvez serrer les dents, vous pouvez serrer les poings, vous pouvez fermez les yeux et dire, “Je crois que ce pont va me porter !” Au moment où vous allez poser votre pied sur ce pont, il va s’effondrer et vous allez tomber. Pas parce que votre foi en lui est faible et pourrie, mais parce que le pont est fragile et pourri.

Maintenant, si le second pont est comme un des nouveaux ponts, en béton, avec structures en acier, alors de quelle foi avez-vous besoin pour que ce pont vous porte ? Tout ce dont vous avez besoin est d’assez de foi pour marcher sur ce pont parce qu’au moment où vous poserez vos pieds sur ce pont, Il vous portera, pas parce que votre foi en lui est forte, mais parce que le pont est solide. Tout ce dont vous avez besoin est une foi comme une graine de moutarde. Mettez simplement votre foi en Christ, croyez en Lui. Prenez-Le au mot, Il ne peut pas mentir. “il est impossible que Dieu mente” – Hébreux 6:18.

Il dit, “je ne jetterai point dehors celui qui vient à Moi.” – Jean 6:37. Si vous le voulez vraiment, ce jour, alors prenez-Le au mot. “Si quelqu’un a soif, qu’il vienne à Moi et qu’il boive.” – Jean 7:37. Si vous en avez assez de boire les eaux stagnantes du péché de cette vie et de vous-même. Venez à Christ et buvez, Il vous promet ici de l’eau vive. Vraie satisfaction, vraie vie en Le connaissant. Il ne vous dirai pas de venir à Lui si Il ne voulait pas que vous veniez à Lui. Il vous invite à venir à Lui. Donc venez à Lui maintenant.